Vendredi 01 mars 2024

Politique

Le président kenyan appelle la Communauté internationale à voler au secours de la RDC

24/02/2023 4
Le président kenyan appelle la Communauté internationale à voler au secours de la RDC
William Ruto : « Des ressources sont nécessaires pour soutenir des interventions »

Lors d’une petite réunion et des échanges avec d’autres dirigeants africains sur le conflit prévalant à l’Est de la RDC, le chef de l’Etat kenyan, William Ruto les a exhortés à appuyer différents efforts menés pour rétablir la paix dans cette région et à financer les initiatives visant à mettre fin à la guerre.

Le président kenyan, Dr William Ruto a déclaré que les problèmes de l’Est du Congo ne seront pas résolus immédiatement, mais a fait savoir que les ressources sont nécessaires pour poursuivre le processus de résolution du conflit en RDC.

« Des ressources sont nécessaires pour soutenir des interventions intensives afin de répondre aux besoins humanitaires croissants », a-t-il fait remarquer.

Selon lui, le conflit a encore un long chemin à parcourir et tout le monde, y compris les voisins de la RDC, l’Union africaine, les Nations unies et d’autres organisations internationales, doivent travailler ensemble pour éviter une catastrophe humanitaire.

Le Kenya a envoyé plus de 900 soldats en novembre de l’année dernière, faisant partie des autres pays qui ont envoyé des soldats en RDC dans le cadre de la Force régionale de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

Ce déploiement a été approuvé par l’Union africaine et le Conseil de sécurité des Nations Unies. Mais il se pose un problème de financement de ces opérations, il est incertain.

En 2011, le Kenya a envoyé 4.660 soldats en Somalie pour combattre les Shebab afin de ramener la paix dans ce même pays, soit 3.760 soldats de moins que ceux envoyés en RDC.

Un autre pays, le Burundi a déjà envoyé ses soldats dans ce pays. Mais le Soudan du Sud devrait envoyer ses soldats. L’Ouganda et le Burundi ont tous deux signé des conventions militaires bilatérales avec la RDC, notamment pour surveiller les groupes armés depuis leurs territoires.

Le président Ruto a approuvé la poursuite des pourparlers de paix en République démocratique du Congo, mais a déclaré que seule la politique apportera une solution durable. Et de demander à d’autres parties prenantes d’aider avec des ressources pour rétablir la paix en RDC. Les forces militaires qui y sont envoyées sont payées par les pays contributeurs des troupes.

« Sans ces mesures audacieuses, notre région ne sera pas en mesure de faire face aux impacts négatifs », a-t-il déclaré, Ruto avertissant de l’impact sur les voisins.

Selon l’experte en matière de sécurité, Eunice, s’il y a un manque de fonds pour aider les soldats, ils pourraient ne pas être en mesure de répondre aux exigences du rétablissement de la paix. « Si l’argent pour soutenir ces forces fait défaut, les soldats pourraient ne pas être en mesure de mener l’opération contre les forces rebelles », note-t-elle.

Différents pourparlers et actions nécessitent de l’argent. La semaine dernière, le facilitateur de paix de l’EAC, l’ancien président kenyan Uhuru Kenyatta a appelé toutes les parties à soutenir ses efforts en appuyant les plans de dialogue et en adhérant à un cessez-le-feu.

RDC

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. Africa Oyeee

    M23, une rébellion qui se revendique ethnique dans un pays à plusieurs centaines de tribus avec bcp d’autres ethnies minoritaires, on comprend ce qui se joue encore au pays de Lumumba. C’est la continuité du mensonge d’un complot international des années 90 quand on nous a trompé et malheureusement nous l’avons cru qu’une FPR à peine gagné la guerre au Rwanda aurait eu un effectif et les moyens militaires pour attaquer et s’emparer facilement et rapidement un pays d’une superficie de plus de 80 fois que le Rwanda, un pays de plusieurs villes et sans bon réseau routier. D’où a-t-elle trouvé cet effectif et les moyens que cela peut coûter pour aller jusqu’à Kinshasa? En réalité ce n’était pas le Rwanda ni l’Ouganda plutôt des hommes collectés dans plus d’une dizaine de pays et d’équipements militaires conséquent.

    La RDC est un produit vendu et le Rwanda un sacrifice à jamais car à terme ces déstabilisations respectives de ses voisins produiront immanquablement des conséquences sociales et Economiques sur lui.

  2. Africa Oyeee

    M23, une rebellion qui se revendique ethnique dans un pays à plusieurs centaines de tribus avec bcp d’autres ethnies minoritaires, on comprend ce qui se joue là-bas. C’est la continuité du mensonge d’un complot international des années 90 quand on nous a trompé et malheureusement nous l’avons cru qu’une FPR à peine gagné la geurre au Rwanda aurait eu un effetif et les moyens militaires pour attaquer et s’emparer un pays d’une supperficie de plus de 80 fois que le Rwanda, un pays de plusieurs villes. D’où a-t-elle trouvé cet effectif et les moyens que cela peut couter pour aller jusqu’à Kinshasa? En réalité ce n’etait pas le Rwanda ni l’Ouganda plutot des hommes collectés dans plus d’une dizaine de pays et d’equipement militaires consequent. La RDC est un produit vendu et le Rwanda un sacrifice à jamais car à terme ces destabilisations repetitives de ses voisins produiront immanquablement des consequences sociales et economiques sur lui.

  3. Africa Oyeee

    Une rebellion ethnique dans un pays a plus de 500 tribus avec bcp des ethnies minoritaires, on comprend ce qui se joue là-bas. C’est la continuité du mensonge d’un complot international des années 90 quand on nous a trompé et malheureusement nous l’avons pris qu’une FPR a peine gagné la geurre au Rwanda aurait eu un effetif et les moyens militaire d’attaquer et s’emparer d’un pays d’une supperficie plus de 80fois que le Rwanda, un pays de plusieurs villes. Ou a-t-elle trouvé cet effectif qui peut aller jusqu’à Kinshasa? La RDC est un produit vendu et le Rwanda un sacrifice à jamais car à terme ces destabilisations repetitives à ses voisins produiront inmenquablement des consequences socioales et economiques sur lui.
    A bon entendeur….

  4. Kanda

    L’Occident a encore besoin du CHAOS en RDC pour pouvoir continuer à piller les matières premières pour son industrie de l’électronique et de l’électrique et surtout pour fabrique de nouveaux chars et de nouvelles bombes à lancer en Ukraine en attendant d’autres nouveaux débouchés. Des guerres font du business rapide. La reconstruction de l’Ukraine se fera aussi avec les matières premières tirées de la RDC.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Écoute dans le vent… de Buringa… de Vugizo…

Combien de sanglots doit-on entendre lors des funérailles des nôtres emportés dans des tueries, avant que les pleurs n’emplissent toute la Nation, dans toutes ses sphères, et ne brisent toutes les murailles et autres tours d’ivoire ou palais ? Combien (…)

Online Users

Total 1 611 users online