Vendredi 14 juin 2024

Politique

Le ministère de l’Intérieur rejette les conclusions des congrès du Cnl

20/05/2023 3
Le ministère de l’Intérieur rejette les conclusions des congrès du Cnl
Martin Niteretse appelle le parti Cnl à mener ses activités dans le respect des textes législatifs et règlementaires en vigueur

Dans une correspondance du 17 mai, le ministre de l’Intérieur déclare inopérantes et nulles les décisions prises par le parti Cnl dans ses congrès ordinaire et extraordinaire tenus respectivement les 12 mars et 30 avril derniers. Il appelle ce parti à procéder d’abord à l’unification du bureau politique avant que des conventions respectueuses des statuts ne soient organisées.

« Les amendements apportés aux statuts et au règlement d’ordre intérieur énoncés à travers le procès-verbal du congrès ordinaire et ses annexes nous communiqués sont nuls pour ne produire aucun effet ni à l’égard des membres du parti Cnl, ni à l’égard des tiers », lit-on dans cette correspondance. Et d’ajouter que la décision prise lors du congrès extraordinaire du parti Cnl mettant en place de nouveaux organes est inopérante.

Le ministre de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique, Martin Niteretse, évoque le non-respect des statuts du parti Cnl : « Conformément à l’article 52 des statuts du parti Cnl, il apparaît clairement que les assemblées régionales du parti doivent avoir eu lieu pour rassembler les idées et les aspirations des membres avant la tenue de la convention nationale (congrès national). Le rapport y afférent n’apparaît, toutefois, nulle part. »

Selon lui, le procès-verbal et ses annexes transmis au ministère de l’Intérieur sont muets sur une quelconque réunion du bureau politique qui aurait été tenue pour statuer sur l’ordre du jour et l’opportunité ou pas de l’amendement des statuts. « Pourtant, cette étape statutaire est incontournable pour la tenue d’une convention nationale régulière ».

Il rappelle que, selon les articles 41, 51 et 65 des statuts de ce parti, le bureau politique est chargé notamment de l’analyse de l’ordre du jour du congrès national proposé par le président du parti dans le strict respect des propositions issues des différentes assemblées et réunions des organes du parti à tous les échelons : « Il est, en outre, chargé de soumettre à la convention nationale (congrès national) les questions qui requièrent sa décision ; en particulier l’amendement des statuts ».

Martin Niteretse indique que la moitié des membres du bureau politique du parti Cnl ont adressé une correspondance au ministère de l’Intérieur dans laquelle ils dénoncent des irrégularités ayant émaillé ces congrès ordinaire et extraordinaire. « Ce recours, suivi du communiqué du 15 mai 2023 rendu public par les mêmes membres du bureau politique, dénote la subsistance d’un climat malsain au sein de l’organe suprême du parti Cnl qui devrait être marqué par l’unicité dans ses actions ».

Pour lui, les séances du bureau politique du 17 au 18 février 2023 au bout desquelles deux communiqués du parti CNL faisaient état d’un terrain d’entente retrouvé à travers une réconciliation réussie au sein du même bureau politique n’ont pas été concluantes pour aboutir à un consensus de nature à conduire à la tenue des conventions nationales régulières. « Cette situation prouve à suffisance que les conclusions issues de l’audience accordée au président du parti Cnl en date du 15 février 2023 en vue d’apaiser les esprits au sein du bureau politique n’ont pas été tenues en compte ».

Le ministre de l’Intérieur martèle que les statuts du parti Cnl du 16 janvier 2019 sont les seuls reconnus jusqu’à la tenue d’une convention nationale régulière, tout comme les organes dirigeants mis en place en application de ces mêmes statuts.

« Il s’avère indispensable de procéder préalablement à l’unification du bureau politique avant que des conventions respectueuses des statuts et auxquelles prendront part à titre d’observateurs les représentants du ministère de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique ne soient organisées », interpelle Martin Niteretse.

Le 28 avril, huit cadres du parti Cnl avait publié une correspondance adressée aux militants Inyankamugayo où ils dénonçaient la mainmise d’Agathon Rwasa sur le parti et demandaient le respect des règles et statuts du parti. Pourtant, le président du parti Cnl, Agathon Rwasa, avait annoncé le 6 mars dernier que la solution consensuelle aux problèmes au sein de son parti avait été trouvée.

CNL

Forum des lecteurs d'Iwacu

3 réactions
  1. Jamahaar

    Je ne suis ni membre ni sympathisant du CNL, mais j’ai comme impression qu’il y a une sorte d’acharnement contre toute initiative de l’Honorable Agathon Rwasa.Aujourd’hui comme hier du temps du FNL, scinde en deux factions par l’omnipotent ancien Ministre de l’Interieur et des partis, Mr Edouard Nduwimana, voila que son successeur Mr Martin Ninteretse s’adonne a memes methodes pour forcer Mr Rwasa a jeter l’eponge et abandonner la direction du CNL.Peut-etre le Gouvernement du parti-Etat,CNDD-FDD eprouve une peur bleue d’une eventuelle defaite et victoire du parti d’Agathon Rwasa aux prochaines elections.Ce qui pourrait justifier toutes ces tracasseries et imixions dans les affaires internes d’une organisation qui tente de se trouver une place dans le paysage politique tres sature en matieres de partis.Ou bien c’est la tete d’Agathon Rwasa et de ses lieutenats qui ne plait pas aux tenors du CNDD-FDD, ou bien le parti au pouvoir est alergique au pluralisme, a la diversite d’idees et a l’alternance a la tete du pays.Le probleme en Afrique est que lorsque, par intervention divine, le CNL parvenait a arriver au pouvoir, personne ne sera etonnee de voir le parti recourir au memes methodes de harrasselement et de diabolisation de l’opposition.Les memes causes produisent les memes effets,oeil pour oeil, dent pour dent,…Dommage pour la democratie et la pluralite des idees pour un climat politique appaise.

  2. arsène

    Ça l’air du déjà vu! On n’entends déjà plus parler du FNL. On a l’impression qu’un scénario similaire se dessine.

    • arsène

      Merci à l’admin:-)

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les jérémiades du Frodebu

« Gémir, pleurer, prier est également lâche. Fais énergiquement ta longue et lourde tâche dans la voie où le Sort a voulu t’appeler… » Ces vers d’Alfred de Vigny dans La Mort du loup me sont venus à l’esprit en (…)

Online Users

Total 2 259 users online