Vendredi 19 avril 2024

Politique

CNL : Jacqueline Uwizeyimana et Agnès Nibirantije libérées

30/03/2024 0
CNL : Jacqueline Uwizeyimana et Agnès Nibirantije libérées
Jacqueline Uwizeyimana et Agnès Nibirantije sont libres

Elles vont pouvoir célébrer la fête de Pâques dans leurs familles: Jacqueline Uwizeyimana, responsable du parti CNL dans la nouvelle province de Buhumuza et Agnès Nibirantije, présidente des femmes Inyankamugayo, membres du parti CNL de la province Kayanze ont été libérées dans l’après-midi de ce ce vendredi 29 mars 2024.

Arrêtées il y a quelques semaines, ces femmes « étaient jusqu’à leur libération, incarcérées au cachot du Service national des renseignements », selon une source proche de leur famille.
D’après Simon Bizimungu, un député proche de Rwasa, les mobiles de leur emprisonnement ne sont pas encore connus.

Toutefois, Bizimungu dit que “le parti CNL est satisfait de leur libération”. « Le parti CNL a accueilli avec plaisir la libération de Jaqueline Uwizeyimana et d’Agnès Nibirantije ».

Il lance un message de réconfort à ces deux femmes mais aussi à tous les Inyankamugayo. « Le premier message est de réconforter ceux qui viennent d’être libérées après des semaines loin de leurs familles. Mais également à tous les inyankamugayo qui ont été arrêtés et emprisonnés à cause de leur opinion politique. Ceux qui croupissent encore dans les différents cachots suite au ‘’pseudo-congrès’’ de Ngozi’’».

CNL

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 3 479 users online