Jeudi 25 avril 2024

Économie

Le ministère de l’Intérieur met en garde les commerçants des produits interdits

15/12/2022 2
Le ministère de l’Intérieur met en garde les commerçants des produits interdits
Certains produits ont été interdits

« Dès ce 15 décembre 2022, celui/celle qui s’adonnera encore à la fabrication, à l’échange, au transport et à la commercialisation des produits ne figurant pas sur la liste provisoire des produits fabriqués localement acceptables sur le marché au Burundi sera considéré comme auteur de rébellion et un dossier pénal y relatif sera confectionné à son encontre », prévient le ministère de l’Intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique.

Le 25 novembre dernier, le ministère du Commerce avait publié cette liste provisoire des produits acceptables et certains produits avaient été interdits « de production, échange, transport et commercialisation à cause de leurs effets néfastes sur la santé de la population et la vie du pays en général. »

Le 29 novembre dernier, le ministère de l’Intérieur avait ordonné à tous les administrateurs communaux, les commissaires provinciaux et communaux de la police de procéder au retrait immédiat des marchés de tous les produits fabriqués localement qui ne figure pas sur cette liste des produits acceptables et de fermer toutes unités de transformation qui travaillent dans l’irrégularité. Et de rappeler que cette liste peut être obtenue auprès des gouverneurs, des administrateurs communaux et des commissaires provinciaux et communaux de police. « Le constat est qu’il y a des cas de violation de cette décision parfois en jouant le cache-cache avec les chargés de la mise en œuvre de cette décision. »

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Ntiharirizwa omer

    Vous pouvez vérifier d’autres boissons alcoolisées qui dépassent le degré de l’alcool de 40 vol ‘ c’est très nombreuses ‘les burundais les consomment sans toutes fois nourrir et par après il y’a dédommagement des microganismes sanitaire ‘l’homme finira à mourir’.Il faut diminuer la doser

  2. Laura F

    C’est bien d’homage que l’on lise tout le texte pour ne pas avoir la liste de ces produits. Je crois que informer le consommateur est aussi important que le vendeur.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 5 993 users online