Santé

Le mauvais usage des antibiotiques tue !

20/11/2019 Clarisse Shaka Commentaires fermés sur Le mauvais usage des antibiotiques tue !
Le mauvais usage des antibiotiques tue !
Le mauvais usage des antibiotiques peut entraîner une résistance à ces médicaments.

A l’occasion de la semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques (18-24 novembre), un pharmacien relève quelques défis sur l’usage de ces médicaments, au Burundi.

700 mille personnes meurent chaque année de la résistance aux antibiotiques due à leur mauvais usage, d’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’usage abusif, inadapté ou incomplet des antibiotiques et leur mauvaise conservation sont les principaux défis qui s’observent dans l’usage de ces médicaments au Burundi.

Un directeur d’une pharmacie privée de Bujumbura affirme que plusieurs médecins ne respectent pas le protocole de prescription des antibiotiques : « Par exemple, certains prescrivent un antibiotique en cas de grippe. »

D’après ce pharmacien, cette prescription abusive s’expliquerait par des médecins corrompus par les délégués pharmaceutiques, pour écouler rapidement leurs médicaments.

Ce pharmacien pointe aussi du doigt les patients qui ne respectent pas la dose prescrite : « Si la cure n’est pas respectée, le patient observe une rechute qui aggrave la maladie. »

Il dénonce également des médicaments sur le marché « dont nous ignorons la provenance et la qualité ».

Il relève, enfin, la mauvaise conservation des antibiotiques dans certaines pharmacies sises dans les quartiers périphériques.

La résistance aux antibiotiques, une conséquence mortelle
Dans une déclaration du 18 novembre, la directrice régionale de l’OMS Afrique, Dr Matshidiso Moeti, affirme que la résistance aux antibiotiques est identifiée par l’OMS comme l’une des menaces les plus sérieuses pour la santé publique. « Elle est corrélée à l’utilisation des antibiotiques qui génère, au fil du temps, une augmentation des résistances bactériennes menaçant l’efficacité des traitements».

D’après Dr Moeti, si rien n’est fait, la résistance aux antimicrobiens pourrait causer jusqu’à 10 millions de décès par an, d’ici 2050.

Elle signale que les populations vivant dans les pays en voie de développement sont particulièrement vulnérables à ce phénomène. Au même titre que les populations qui vivent dans des situations d’instabilité ou qui sont touchées par un conflit ou la violence.

Le thème retenu pour cette semaine mondiale pour le bon usage des antibiotiques: « Antibiotiques, à manipuler avec précaution. »

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Le second souffle souffre…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le second souffle souffre…

Effets dominos ou exécution des injonctions venues d’ « en haut ? » La question est sur toutes les lèvres après que différents administratifs ont pris des mesures presque identiques. « Les débits de boisson sont ouverts de 17 h (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 449 users online