Mardi 23 avril 2024

Politique

«Le dialogue inter-burundais inclusif, seule option pour sortir de la crise»

21/02/2019 Commentaires fermés sur «Le dialogue inter-burundais inclusif, seule option pour sortir de la crise»
«Le dialogue inter-burundais inclusif, seule option pour sortir de la crise»
Pour Michel Kafando, seul le dialogue inter-burundais pourra venir à bout de la crise.

L’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies se dit pour la continuité du dialogue inter-burundais.  Michel Kafando soutient que ce dernier demeure la seule option valable pour un «règlement durable» de la crise politique burundaise et la tenue d’élections en 2020 dans un environnement apaisé.

Devant le Conseil de sécurité, mardi 18 février, ce diplomate onusien a tout de même apprécié positivement, la situation socio-politique prévalant au Burundi. Il salue notamment la décision du président burundais de ne pas briguer un autre mandat et l’agrément du parti d’Agathon Rwasa, le CNL. Il exhorte le gouvernement à continuer dans ce sens.

Prenant la parole, Albert Shingiro, ambassadeur du Burundi à l’ONU, a indiqué que l’alternance au pouvoir en 2020 sera sans précédent. Depuis l’indépendance, un président élu n’a jamais terminé ses mandats.

S’agissant du dialogue, Albert Shingiro soutient que cela se trouve dans la culture burundaise. La clôture du dialogue conduite par la facilitation n’implique pas la fin du dialogue. Néanmoins, il assure que les Burundais n’ont plus besoin de médiateurs étrangers. «Les  politiques burundais entre eux poursuivront les consultations pour la préparation et l’organisation des élections  de 2020».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 4 102 users online