Jeudi 11 août 2022

Société

Le Cndd-Fdd rend hommage au Lt-Gén Adolphe Nshimirimana 7 ans après son décès

03/08/2022 0
Le Cndd-Fdd rend hommage au Lt-Gén Adolphe Nshimirimana 7 ans après son décès
De droite à gauche, le secrétaire général adjoint du Cndd-Fdd, Joseph Ntakarutimana se recueillant sur la tombe du Lt-Gén Adolphe Nshimirimana en compagnie de la veuve du défunt, Bénigne Rurahinda.

Ce 2 août, les compagnons de lutte de l’ancien patron du Service national des renseignements ont évoqué le souvenir d’un homme rassembleur et au charisme exceptionnel malgré les critiques sur ses méthodes.

Dans son homélie à l’occasion d’une messe organisée en hommage à ce disparu à la paroisse Saint Guido Maria Conforti de Kamenge, le vicaire général de l’archidiocèse de Bujumbura, Mgr Anatole Ruberinyange a appelé à prier pour les assassins d’Adolphe Nshimirimana et a souhaité que cesse toute intention de tuer dans le cœur des hommes.

Au cours de son sermon, Mgr Ruberinyange a révélé qu’avant sa mort précipitée, le Lt-Gén Adolphe Nshimirimana avait demandé pardon à son épouse et à ses enfants pour tout ce qu’il n’a pas pu accomplir pour eux de son vivant. Pour le vicaire général, cette attitude est le signe d’un homme doté de courage et de foi.

Signalons que cette messe avait été précédée par les cérémonies de dépôt de gerbes de fleurs sur la tombe du défunt située dans la même zone de Kamenge à côté du bar ’’Iwabo w’abantu’’ dont feu Adolphe Nshimirimana était propriétaire.

« Si le Général nous avait éduqués à la Rwasa, nous n’en serions pas là aujourd’hui »

Dans un discours fleuve, entrecoupé de commentaires, prévu en hommage au Lt-Gén Adolphe Nshimirimana, tenu également à Kamenge, le secrétaire général du parti Cndd-Fdd, Révérien Ndikuriyo n’a pas eu des mots assez durs à l’encontre des organisations internationales de défense des droits de l’Homme. « Ces organisations internationales de défense des droits de l’Homme sont souvent incarnées par des hommes et des femmes qui ont complètement perdu la tête et qui vieillissent sans enfants alors qu’ils ne sont pas stériles. Ils nous disent que les Imbonerakure sont malveillants ! Eh bien, que chacun s’occupe de ses enfants et pour ceux qui n’en ont pas, c’est leur affaire ! »

Et de poursuivre. « Ces organisations internationales de défense des droits de l’Homme veulent créer des troubles et souhaitent par-delà notre soumission à elles ! Là, c’est non ! », a clamé Révérien Ndikuriyo.

Emporté par des acclamations et des rires approbateurs du public présent, l’ancien président du Sénat a pris la défense des Imbonerakure. « Ils nous tiennent un discours intimidant comme quoi le Cndd-Fdd dispose de milices Imbonerakure ! Et moi je leur dis oui, nous en disposons et en très grand nombre et qui militent fort pour le parti ! D’ailleurs, nous comptons les éduquer pour en faire des soldats aptes à défendre notre pays ». A ces mots les applaudissements du public ont fusé de partout, même de l’extérieur de la salle, les haut-parleurs relayaient le message.

A l’endroit de ceux qui se plaignent de rondes nocturnes menées par la jeunesse du parti au pouvoir, M. Ndikuriyo est formel. « Tout citoyen est en charge de la sécurité ».

Vers la fin, le secrétaire général du ’’parti de l’aigle’’ a fait le portrait d’un Adolphe Nshimirimana ’’toujours prêt à se sacrifier pour sauver le pays’’. « Il disait à ses troupes : Si vous êtes parmi nous pour de l’argent, partez ! Mais si vous vous sentez prêts à donner votre vie pour le pays, vous êtes les bienvenus ! »

Révérien Ndikuriyo a également évoqué un autre aspect du défunt, non sans lancer une pique au leader du parti Cnl. « Si le Lt-Gén Adolphe Nshimirimana nous aurait éduqués à la Rwasa, nous n’en serions pas là aujourd’hui ».

Ayant pris la parole avant le dirigeant du Cndd-Fdd, le Général de brigade Audace Nduwumunsi a demandé à ce que la date du 2 août dédiée à l’anniversaire de l’assassinat d’Adolphe Nshimirimana, soit désormais une journée nationale.

Rappelons que le Lt Gnl Adolphe Nshimirimana a été assassiné dans son véhicule dans la journée du 2 août 2015 à la jonction de la RN1 et du Bld Mwezi Gisabo.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Pénurie du carburant. La voie lacustre serait un soulagement

Les pénuries épisodiques de carburant n’ont rien de nouveau au Burundi. Mais celle que nous vivons se distingue des précédentes par sa longueur et sa gravité qui compliquent encore davantage le quotidien de la population. Devant des stations-services, à sec (…)

Online Users

Total 1 568 users online