Lundi 17 mai 2021

Société

Le CNC suspend pour 3 mois la rubrique ‘‘commentaires’’ sur le site du Journal Iwacu

12/04/2018 Commentaires fermés sur Le CNC suspend pour 3 mois la rubrique ‘‘commentaires’’ sur le site du Journal Iwacu
Le CNC  suspend pour 3 mois la rubrique ‘‘commentaires’’ sur le site du Journal Iwacu
Antoine Kaburahe : «C'était une petite fenêtre de liberté et d’expression»

« Le Conseil national de la communication décide de suspendre la rubrique ‘‘commentaires’’ sur le site du Journal Iwacu pendant 3 mois ». Il s’agit-là de la déclaration de Karenga Ramadhan, président de ce Conseil, ce mercredi 11 avril lors d’une conférence de presse sur les activités du CNC.

Il explique que ’’le Journal Iwacu a outrepassé les normes professionnelles à travers la publication de certains commentaires’’.

« Nous regrettons cette décision, à notre sens injuste », a réagi Antoine Kaburahe, Directeur des publications du Journal Iwacu à travers un communiqué de presse.
Pour lui, cet « espace de dialogue » était un « droit de regard » des lecteurs d’Iwacu sur le Burundi. Il était un espace démocratique où les opinions des compatriotes s’échangeaient librement.

Ce forum, très apprécié des lecteurs, était fonctionnel depuis 10 ans. Le journaliste Kaburahe rappelle qu’Iwacu disposait d’une charte des utilisateurs. «Nous veillions à sélectionner les commentaires à publier ». Avant de conclure : « Nous sommes attristés par la fermeture de cette petite fenêtre de liberté et d’expression».

CNC

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Ne soyons pas les maillons de cette chaîne de la honte

Cui bono ? A qui profite le crime ? Cette question posée aux jurés par Cicéron au procès de Sextus Roscius mérite d’être reposée au regard de l’embuscade perpétrée par des hommes armés sur la colline Burambana, à quelques kilomètres du chef-lieu (…)

Online Users

Total 1 289 users online