Jeudi 25 avril 2024

Environnement

Lac Tanganyika : Interdit d’acheter ou de vendre une partie de son littoral

23/09/2020 Commentaires fermés sur Lac Tanganyika : Interdit d’acheter ou de vendre une partie de son littoral
Lac Tanganyika : Interdit d’acheter ou de vendre une partie de son littoral
Des constructions dans le domaine hydraulique du littoral du lac Tanganyika.

C’est la décision du ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage prise ce lundi et rendue publique, ce mardi 22 septembre.

«Il est strictement interdit de vendre ou d’acheter les domaines publics hydrauliques du littoral du lac Tanganyika », lit-on dans communiqué du Dr Déo Guide Rurema, ministre ayant l’environnement dans ses attributions. Toutes les activités qui s’y font sans respect de la loi ou autorisation sont aussi suspendues : « Et ce, en attendant la mise en place d’une équipe d’experts pour élaborer un plan d’aménagement intégré du littoral du lac.»

D’après le ministre Rurema, ce plan tiendra compte des aspects environnementaux, touristiques et économiques. En attendant les résultats du travail de ces experts, l’octroi des certificats de conformité environnementale des travaux dans ce secteur est suspendu. Des clôtures y sont également interdites.

Via ce communiqué, il recommande à toute personne ayant clôturé ce domaine d’enlever ces clôtures à ses propres frais. Et ce, dans un délai ne dépassant pas un mois. Au cas contraire, le concerné s’expose aux sanctions prévues par la loi, avertit-il.

Il rappelle d’ailleurs que selon les articles 10 et 110 du Code de l’eau, ce domaine est inaliénable, imprescriptible et insaisissable.

« Font partie du domaine public hydraulique : les bords des lacs sur une largeur de 150 m pour le lac Tanganyika », stipule le Code l’eau, dans son article 5, alinéa 3. Pour les autres lacs, cette distance est   de 50 m, de 25 m sur chacun des bords pour les rivières et affluents du lac Tanganyika et 5 m pour les autres rivières du pays.  Et ces distances peuvent être élargies en fonction des impératifs de renforcer la protection du domaine public hydraulique.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 3 521 users online