Mercredi 22 septembre 2021

Politique

La CNIDH ré-accréditée au Statut A

30/06/2021 Commentaires fermés sur La CNIDH ré-accréditée au Statut A
La CNIDH ré-accréditée au Statut A
Le président de la CNIDH salue ce «regain de confiance»

La Commission nationale indépendante des droits de l’Homme (CNIDH) a annoncé, ce 28 juin, qu’elle vient d’obtenir sa ré-accréditation au Statut A, un label donné par l’ONU aux Commissions nationales qui ont prouvé leur indépendance par rapport aux pouvoirs en place.

La CNIDH du Burundi avait perdu ce statut depuis 2018 et rétrogradé au Statut B. Dans sa déclaration faite ce 28 juin, son président, Sixte Vigny Nimuraba, salue l’action notamment de l’ONU, de l’Union africaine et d’autres partenaires en matière des droits de l’Homme pour ce « regain de confiance ».

Il se dit plus engagé à bien accomplir sa triple mission : la protection, la promotion et le rôle consultatif dans le domaine des droits de l’Homme. La CNIDH appelle tous les Burundais à combattre toute personne qui tenterait de porter atteinte aux droits de l’Homme.

Pour rappel, la CNIDH burundaise a été rétrogradée au Statut B le 26 janvier 2018 au bout d’un examen spécial du statut d’accréditation de la CNIDH qui a commencé en 2016, à la demande de la Fédération internationale pour les droits humains (FIDH). Cette dernière avait estimé que depuis avril 2015, la CNIDH a minimisé voire passer sous silence les crimes commis par le régime en place.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, faut-il en rire ou en pleurer ?

”Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés’’… La Covid-19 (puisqu’il faut l’appeler par son nom) continue de peupler nos hôpitaux-mouroirs, ces lieux de transit pour Mpanda et autres Ruziba, nos dernières demeures. Et nous continuons d’y accompagner, en (…)

Online Users

Total 1 225 users online