Sécurité

La CNIDH préoccupée par les assassinats ciblés

26/02/2020 Clarisse Shaka Commentaires fermés sur La CNIDH préoccupée par les assassinats ciblés
La CNIDH préoccupée par les assassinats ciblés
Le président de la CNIDH se dit préoccupé par les assassinats ciblés observés ces derniers jour

Des membres du parti au pouvoir tués, arrestation des militants du parti CNL… le président de la Commission nationale indépendante des droits de l’homme (CNIDH) s’exprime.

Ce lundi 24 février, un jeune affilié au parti au pouvoir a été tué par des inconnus dans la localité de Mahango, commune de Matana, dans la province Bururi. Plus de 10 personnes seront ensuite arrêtées pour enquête.

Le 20 février, Consolate Habonimana, une autre militante du parti CNDD-FDD a été assassinée au quartier Kizingwe, zone Kanyosha, dans la ville de Bujumbura.

Le Congrès national pour la liberté (CNL) a signalé plus de 20 arrestations des membres de ce parti dans les communes Mubimbi, Isare et Nyabiraba, province de Bujumbura rural. Une arrestation qui a fait suite aux coups de feu entendus dans ces localités, le 20 février. « L’un d’eux est décédé dans un cachot communal après son arrestation », a déclaré Térence Manirambona, porte-parole du parti CNL.

Dans une interview accordée à Iwacu, le président de la CNIDH, Sixte Vigny Nimuraba, se dit préoccupée par cette situation. Il affirme nécessaire de mener des enquêtes sur les différents assassinats ciblés qui s’observent. « Même si la commission n’a pas encore mené d’enquêtes, la responsabilité pénale est individuelle », précise M. Nimuraba.

D’après lui, les criminels ne peuvent pas être défendus par qui que ce soit même par les membres de leur parti. « Il faut séparer les affaires politiques et les affaires criminelles », recommande le président de la CNIDH. Il appelle la justice à être impartiale devant ces cas.

Sixte Vigny Nimuraba exhorte les membres des partis politiques à être vigilants à la veille des élections. « Après les élections, la vie continue. Nous devons consolider la paix et la promotion des droits de l’Homme dans tout le pays.»

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Chose promise, chose due. Depuis la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement, le Président Evariste Ndayishimiye s’est engagé à combattre résolument la pandémie du coronavirus, « le plus grand ennemi du peuple burundais ». A peine une semaine (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 155 users online