Jeudi 17 juin 2021

Culture

Kuza Muzik : le label qui veut promouvoir les jeunes orphelins talentueux

02/02/2021 Commentaires fermés sur Kuza Muzik : le label qui veut promouvoir les jeunes orphelins talentueux
Kuza Muzik : le label qui veut promouvoir les jeunes orphelins talentueux
L'artiste Andy Mwag et le manager de Kuza Muzik, Ansèlme Bigirimana après la signature du contrat de partenariat

A l’issue d’une conférence de presse tenue ce lundi 1 février 2021 le nouveau label de musique affirme que son cheval de bataille sera la mise en avant d’un style musical « purement burundais ».

Mary Nancy Keza, la chargée des Relations publiques, révèle les objectifs de ce nouveau label de musique : promotion et enregistrement d’artistes burundais, soutenir les jeunes talents en leur offrant des formations, promouvoir l’autonomisation des orphelins par la voie de l’art, faire connaître le Burundi à travers sa culture, …

Sur la plus-value que Kuza Muzik apporte aux autres labels déjà existants, Anselme Bigirimana, manager du label, a précisé que la spécialité de Kuza Muzik sera la valorisation des styles musicaux traditionnels (Umuyebe, akanyarusizi, …). « C’est pour mieux nous distinguer à l’étranger. Tout le monde peut aujourd’hui par exemple reconnaître un afro-beat d’origine tanzanienne, ghanéenne, … Pourquoi ne serait-ce le cas pour nos musiques ? ».

Mary Nancy Keza ajoutera plus loin que ce qui décide Kuza Muzik à appuyer un artiste, c’est le message qu’il porte, mais aussi son style musical qui évoque le terroir, bref une musique qui porte haut les couleurs de la culture et les traditions burundaises.

Sur la question des droits d’auteur qui ne sont toujours pas appliqués au Burundi, Anselme Bigirimana a dit que Kuza Muzik compte travailler avec l’Amicale des musiciens « pour permettre aux artistes de jouir de leurs œuvres ».

Sur le cas des enfants orphelins, Mlle Keza a expliqué que Kuza Muzik fera des visites dans des orphelinats pour recruter les jeunes talents en vue d’une formation. Quant au cas particulier des enfants en situation de rue, la chargée des Relations publiques a déclaré que ces derniers ont d’abord besoin d’une « rééducation » avant de les initier à l’art.

Cette conférence de presse a également vu la signature d’un contrat de partenariat entre Kuza Muzik et l’artiste Andy Mwag qui vient d’ailleurs de sortir son premier album ’’Nisaidie’’.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

« 1972 », à chacun sa vérité ?

Depuis le 28 avril, cinq grandes conférences de témoignages et de réflexion sur les « événements de 1972 » sont prévues par le Sénat du Burundi. Elles vont se clôturer le 25 juin courant. Le but est de se souvenir (…)

Online Users

Total 1 148 users online