Mercredi 19 juin 2024

Société

Kizingwe : Pénurie d’eau potable depuis plus d’une semaine

05/04/2023 Commentaires fermés sur Kizingwe : Pénurie d’eau potable depuis plus d’une semaine
Kizingwe : Pénurie d’eau potable depuis plus d’une semaine
Des robinets à sec depuis plus d’une semaine

Les habitants du quartier Kizingwe de la zone Kanyosha, au sud de la ville de Bujumbura vivent depuis plus d’une semaine sans eau potable, la pénurie semble s’éterniser.

Ils craignent pour leur santé et demandent à la Regideso de résoudre ce problème avant qu’il n’y ait irruption des maladies liées au manque d’hygiène.

« Nous sommes confrontés à une pénurie d’eau dans cette localité, pour faire la cuisine, la lessive ou la propreté corporelle. Nous faisons recours aux cyclistes. Ils font du business avec leurs vélos et vendent de l’eau dans le quartier. Un bidon de 20 litres s’achète entre 1000 à 1500 FBu. Ce n’est pas tout le monde qui peut s’en procurer. Faute de moyens les autres utilisent les eaux des rivières », déplore J.M. résidant du quartier de Kizingwe.

« Aucune goutte d’eau ne coule dans nos robinets depuis plus d’une semaine. Nous nous sommes rabattus sur la rivière Kizingwe, les autres utilisent l’eau du Lac Tanganyika, ce qui est nuisible à la santé. Nous demandons à la Regideso de faire une intervention rapide avant que nous ne soyons contaminés par des maladies liées au manque d’hygiène », se lamente un habitant de Kizingwe.

Même son de cloche pour un domestique de ce quartier qui dit être fatigué de parcourir plusieurs quartiers pour chercher de l’eau potable dans des bidons.

La Regideso ne s’est pas encore exprimée sur ce cas. Iwacu a contacté ce mardi 4 avril 2023, le directeur général de la Regideso, Dr. Ir. Major Manigomba Jean Albert mais il était injoignable.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Séance terminée, on rentre à pied !

Bon gré mal gré, la pénurie de carburant s’invite à l’hémicycle de Kigobe. Une courte vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. En pleine séance, un député a rappelé à ses collègues de penser à ceux qui rentrent (…)

Online Users

Total 3 139 users online