Société

68 millions de Fbu pour récupérer une dépouille mortelle

01/02/2019 Egide Nikiza Commentaires fermés sur 68 millions de Fbu pour récupérer une dépouille mortelle
68 millions de Fbu pour récupérer une dépouille mortelle
Le défunt avait été admis à l'hôpital Kira à la suite d'un accident de roulage

Au moins 68 millions BIF, tel est le montant qu’il faut à la famille d’Alain Gahungu pour récupérer sa dépouille mortelle. Le corps de cet infirmier burundais est conservé depuis le 3 décembre dernier dans la morgue de Kira Hospital, situé dans la zone Kinindo de la commune Muha en mairie de Bujumbura.

Le défunt y avait été admis étant dans le coma à la suite d’un accident de roulage. Celui-ci est survenu début décembre. Sa colonne vertébrale avait été sérieusement fracturée. «Il mourra à la suite de l’arrêt cardiaque », précise une source interne dans cet hôpital.

Cette source assure sous anonymat que l’hôpital est prêt à faire des concessions en vue de remettre le corps. La famille n’a qu’à l’approcher «pour montrer le montant dont elle dispose». Cependant, elle indique ne pas avoir d’interlocuteur : «La famille l’a abandonné. Personne n’est revenu depuis qu’il est décédé».

D’après la même source, les 68 millions BIF couvrent seulement les frais liés aux soins. Elle tient à souligner que le montant va crescendo au fil du temps. «Il faut 20 mille BIF par nuitée dans la morgue. Or, la dépouille y est conservée depuis le 3 décembre».  

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Le 25 septembre, le chef de l’Etat anime une conférence publique. La date coïncide avec la période des 100 premiers jours du général-major Evariste Ndayishimiye à la tête du pays des mille et une collines, le Burundi. Très scrutée, cette (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 433 users online