Mardi 27 septembre 2022

Opinions

Humour – La bêtise peut franchir le mur du çon !

19/10/2016 42
Athanase Karayenga
Athanase Karayenga

Il existe pourtant une solution extrêmement simple et extrêmement efficace pour résoudre définitivement le conflit territorial « supposé » entre le Burundi et le Rwanda.

Il suffirait que Pierre Nkurunziza s’inspire des propositions de Donald Trump concernant la construction d’un mur entre les Etats Unis et le Mexique. En l’occurrence, Pierre Nkurunziza pourrait mobiliser toute la population qui vit le long de la frontière entre le Burundi et le Rwanda pour qu’elle construise un mur de séparation entre nos deux pays.

Avec la capacité de mobilisation populaire du parti au pouvoir, les briques adobes seraient fabriquées pendant les travaux communautaires d’un samedi. Le samedi d’après, le mur serait construit tout le long de la frontière entre les deux pays. Adieu le conflit entre nos deux nations !

En outre, Pierre Nkurunziza s’inspirant de l’inénarrable Donald Trump devrait exiger que le Rwanda paye les frais de la construction du mur de séparation. Comme le Mexique.

Quelques petits problèmes à prévoir, quand même.

1 – Pas sûr que le Rwanda accepte de payer la note. Alors on fait quoi ?

2 – Pas sûr non plus que le mur en briques adobes tienne aussi longtemps que la muraille de Chine.

Surtout s’il est construit dans l’eau, sur la ligne médiane qui démarque la frontière entre les deux pays dans les rivières. Et puis c’est la saison des pluies ! Faudra-t-il prévoir des parapluies pour le protéger le mur ?

3 – Ou alors, solution alternative, ce mur pourrait-il être construit sur les rives sud des rivières Akanyaru et Akagera ? Dans ce cas, le Burundi abandonnerait-il ces deux rivières au Rwanda ? Inacceptable !

4 – Et dans la région des lacs Cohoha et Rweru ? Le mur sera-t-il construit au milieu des lacs en suivant la ligne de démarcation de la frontière ?

Oui c’est tout à fait possible si le Burundi utilise ses sous-marins nucléaires pour emmener les maçons sur les fonds marins où seront construit les fondations du mur « infranchissable » qui marquera désormais et à jamais la frontière entre le Rwanda et le Burundi.

5 – Enfin, le mur de séparation entre le Burundi et le Rwanda sera-t-il construit au nord ou au sud de l’ilot contesté de Sabanerwa ?

Un véritable casse-tête chinois, on vous le dit !

Forum des lecteurs d'Iwacu

42 réactions
  1. roger crettol

    Dans les pays stupides du Nord, il arrive que des états procèdent à des échanges de portions de territoire pour rectifier des frontières au parcours fantaisiste et éliminer les causes de problèmes fâcheux et inutiles.

    Comme le problème de l’ilôt de Sabanerwa n’a pas été réglé de cette manière amiable, j’en déduis qu’il s’agit là d’un problème *utile*.

    Mais aussi, il est étrange à mes yeux que le Ruanda concède la jouissance de la colline-ilôt à une famille de paysans burundais, alors qu’il réclame la propriété des lieux – si telle est bien la situation.

    L’umuzungu reste perplexe devant les complexités de la culture et de la géographie burundo-ruandaise. Mais il est vrai qu’une bonne vieille querelle vaut bien un accord boiteux.

    JerryCan

    • UJ

      Rwanda-Rwandaise s’il vous plaît

    • Honnêtement

      @roger crettol
      Ce que vous n’avez pas essayé de savoir est que cette famille burundaise occupe ce terrain depuis longtemps et que la topographie a été modifiée récemment par le changement climatique récent.
      Nous nous trahissons quand nous exprimons nos points de vue!

  2. l'histoire est en marche

    Orosha imitwe ?? ce n’est que de l’humour, très bienvenu d’ailleurs muri kino gihe où les têtes sont en général chauffées à blanc.

  3. Rukundo

    Ntabara mubarire uwo muntu areke kudedemba!

    • J.Pierre

      Iwacu « kudedemba » n’igitutsi. Un journalist intelligent et professionel comme Karayenga ne merite pas cet insulte. Si Karayenga yoba adedemba, abo bamutuka boba bariko bakora iki ? On voit pourquoi les DD et les imbonerakure s’acharnent contre lui. Nous respectons et aimons lire ce journaliste de renom, ne laissez pas les visiteurs de votre sites qui viennent ici juste pour nous faire mal.

      • Athanase Karayenga

        Oh…les amis. On se calme !

        Je croyais naïvement que le mur de séparation définitive entre le Rwanda et le Burundi pouvait arranger les affaires des manifestants qui, dans les rues des villes et sur la frontière entre nos deux pays, hurlaient leur haine contre notre voisin du nord et promettaient de « kumesa » le président Kagame.

        Ah bon ? C’était donc de l’humour aussi ? Waouuuuuuh … Génial …Irrésistible !

        Athanase Karayenga

        • IncesssanteBagarre

          @Athanase Karayenga
          En matière de haine, je crois que les sudistes n’ont rien à envier à ceux du nord.
          J’ai l’impression que ceux du sud sont plutôt suivistes. Il n’y a qu’à voir la succession des crises chez ces deux frères siamois depuis 1959. Il semble que ceux du nord ont toujours donné le ton.

  4. Bukuru

    On découvre de mieux en mieux l’identité de l’auteur: a daydreamer or maybe a psychopath…

    • Mutama

      A l.attention d.Iwacu ibitutsi ntibirekuwe muri uyi forum. Bukuru aratukanye. Les psychopates sont ceux là que l.on presume avoir commis des crimes contre l,humanite sinon Karayenga n.est presumě d.aucune infraction encore moins d.un crime.

    • Burundi

      Calling Karayenga psychopath gets us to know you Bukuru who you are. He has nothing of psycho.

      • Bukuru

        A l’attention de celui qui se nomme gauchement Burundi et Mutama. You don’t know me. Otherwise you’d know that every crimes set begins by such propaganda as Karayenga’s. We, Burundians see all this escalation, we are no more blind; forget it!

        • Bukuru

          Qui, entre les exécutant des crimes et les propagandistes qui les précèdent et leur préparent le terrain est plus criminel que l’autre. Alors vous êtes d’accord avec moi sur l’identité de l’auteur, cqfd; merci.

        • Burundi

          Bukuru

          When it comes to propaganda, you are the first and the best. That gifted journalist cannot even beat you. Keep thinking that since you are no longer blind, others became psychopath, blind and whatever you want. It is your right. Loooool

          • Bukuru

            Dear shame of Burundi, I am not propagandist of whatever. I am just a Burundian who loves not only Burundi as you do you and Karayenga, but loves Burundi with and for Burundians. I am sorry that your hatred for Burundians blinded you and kept you from realizing that Karayenga himself recognizes his identity: see above (he says he is naive); a sweet way to tell who he is. Unfortunatly, the « naive » is your mentor! Take off your veil please before it is late…

  5. Fofo

    [Ndlr:la capacité de mobilisation populaire du parti au pouvoir

  6. Ayuhu Jean Pierre

    A L’ATTENTION DE LA REDACTION..

    JE PENSE QUE NOUS AVONS BESOIN DE L’ACTUALITÉ, DE L’INFORMATION ET NON DES HUMEURS ET DE L’HUMOUR NOIRE DE LA PART DE QUELQU’UN QUI SEMBLE AVOIR DES COMPTES A RÉGLER…ET QUI SEMBLE-T-IL, NE SOUHAITE QU’UNE CHOSE: UN PAYS A FEUX ET A SANG..

    • Ntazizana

      Mr Ayuhu.Le « nous » remplace qui? Moi j’ai aimé le texte . Et puis dire au journal Iwacu, ce qu’il faut publier va au delà de tes compétences.

    • Mutama

      Ayubu Jean Pierre afise ingorane, dans tout humour, il y a un message.
      Athanase n’a pas de compte à regler. Il donne plutôt un message, Ceux qui ont des comptes à regler, c’est seulement ceux qui vont bientôt faire des enquêtes sur les crimes contre l’humanité commis au Burundi depuis le 15 Avril 2015. Ceux- là auront des comptes à regler avec les présumés auteurs de crimes.
      Si non Athanase n’y est pour rien. Soma neza ntagitutsi nakimwe yanditse muvyo yanditse, kandi ntawe yagirije Murazi ko uburundi bwahaye umugongo Urwanda, kugira URWANDA N’UBURUNDI NTIBIKORANEKO, nacanecane Urwanda ntirwihende ngo rushire ukuboko kumugongo w’uburundi, vyoba vyiza Uburundi bukwirikije imbanuro za Karayenga Athanase.

  7. KABADUGARITSE

    Une première! Un burundais qui rigole pendant les moments de deuil. Pourtant son âge ne l’y autorise pas.-

    • Ntazizana

      Tu penses que Peter et compagnie ne rigolent plus?

  8. Temba Temba

    Merci Athanase j ai bcp rigolé n’en déplaise à tout ce monde sans aucun sens de l’humour qui prend tout au 1er degré, nabonyene bakeneye éducation

  9. Ruzoviyo

    Meme si c de l humour. ..Il y a un message a nos dirigeants. ..none obr ntiyugaye son bureau ku kanyaru. …qu est ce qui reste a pres insultes, embargo. .n est ce pas un mur coe ca on serait plus tranquille

  10. rekha Shah

    je proposerai plutôt que le palais présidentiel de Peter déménage vers Sabanerwa construit avec ces briques adobes, on n’ aurait pas besoin de chinois pour la construction vue que le pays est souverain

  11. Bob Mwami

    Je dois avouer que je n’ai rien compris de cet humour. C’est vraiment stupide ce que vous écrivez cher Athanase. A un âge que le vôtre, c’est possible de faire des délires.

    • Péter

      Comment stupide alors que tu n,as rien compris?D,abord comprendre puis critiquer

      • Elvis

        HAhahahahaha! Bien dit…

    • Tuziki Eline

      @bob mwami
      C’est très dommage pour toi que tu n’a rien compris parce que l’article est d’un humour trop marrant avec un message subtilement envoyer aux autorités. Celui ou celle qui trouve que l’article n’est pas de l’humour, c’est un fanatique du régime en place ou il a un Qi frelaté.

      • NulleModestie

        @Tuziki Eline
        « Celui ou celle qui trouve que l’article n’est pas de l’humour, c’est un fanatique du régime en place ou il a un Qi frelaté. »

        Il semble que votre QI surpasse celui d’Einstein eu égard à la consistance de votre commentaire. Mais heureusement que personne ne mange chez vous parmi les personnes à QI frelaté.

  12. ls

    La fois passé, vous parliez d’un long voyage vers le » trou noir, forme de poubelle historique ».
    J’ai l’impression que vous avez déjà fait les premiers millions de pas, puisque vous êtes déjà à 7000 km du Burundi!

  13. Gacece

    Le « çon » peut franchir le mur de la bêtise… et prétendre qu’il s’agit d’humour!

    J’ai rarement vu ou racontré quelqu’un qui raisonne à l’envers à ce point! C’est peut-être pour cela que le Burundi et ses Barundi ont un aussi grand retard à rattraper dans la résolution des conflits.

    L’éducation que nous avons reçue de vous, nos ainés, n’a fait qu’asphyxier nos capacités à raisonner objectivement et rationnellement.

    Depuis quand commence-t-on par déterminer une solution pour remonter au problème qu’elle est censé résoudre????

    Comment votre « solution extrêmement simple et extrêmement efficace » a-t-elle pu se transformer ou muer en un « véritable casse-tête chinois » à la fin?

    Arrêtez d’inventer des solutions à des problèmes qui n’existent que dans votre imaginaire.

    Mais essayons de faire « plus extrêmement simple et plus extremement efficace » :

    5°. Le Rwanda et le Burundi sont des pays frères : au lieu de voir notre frontière commune comme une séparation, choisissons de la voir comme un lien qui nous unit, comme toute articulation qui relie chacune des parti d’un même corps. Je propose alors qu’on prenne Sabanerwa comme la rotule qui unit la jambe et la cuisse;

    4°. 3°. 2°. 1°. Je ne sais pas où vous, Athanase, avez vu cette ligne de démarquation dans les Lacs Rweru et Cohoha, sur les bords ou au milieu des rivières Akanyaru ou Kagera, mais ELLE N’EXISTE PAS! Votre ligne, c’est dans votre tête qu’elle se trouve, parce que vous l’avez vu sur une cartographie qui représente les deux pays! La carte N’EST PAS le territoire qu’elle représente! Et vice versa ou versa vice ou l’un des deux!;

    0°. Donald, c’est en Amérique mec! Peter, c’est au Burundi mec! Aucun des deux n’est chinois pour créer des casse-têtes sans queue ni tête!

    Laissez-nous tranquille et effacez vos murs à la çon de votre tête! Les Rwandais, nous les aimons, mais pas tous!… et je crois qu’ils diraient la même chose de leur côté, même à travers ton mur imaginaire!

    Était-ce assez simple?

    • Kanje

      Tous dans l’imaginaire. Solution : La haine, dehors ! Le dialogue comme des hommes (pas comme des politiciens) mais comme des hommes avec un Coeur. Vous nous fatiguez.

      • Gacece

        @Kanje
        Je suis tout à fait d’accord avec vous. Qu’on doit discuter comme des frères Burundais et Rwandais. Tel que vous voulez aborder votre dialogue, vous voulez nier que le problème soit politique.

        Pourtant, il l’est. Donc il ne faut pas nier et/ou mettre de côté cette dimension politique du même problème. Il reviendrait toujours nous hanter… et nous fatiguer! 😉

        Alors je vous propose de résoudre ce problème « politique » avec « humanité », comme des frères y mettant du Coeur. D’accord?

        P.-S. : Si vous êtes fatigué, arrêtez de nous lire! C’est plus simple.

    • Dora kabingo

      @Gacece
      Gacece a franchi le mur du çon. Lorsqu’on n’est plus capable d’apprécier l’humour ca donne « çon » commentaire

      • Gacece

        @Dora Kabingo
        Oui… Le çon a construit un mur et je l’ai franchi… Mais de l’autre côté, j’ai dû y trouver plus « çons » puisque les « ma-çons » voulaient empêcher les autres de l’autre côté de ce côté-là ou ce côté-çi de venir les faire sortir de leur « çonnerie »!

        Je sais! C’est « çon » menteur!

        Vous appréciez mieux maintenant?

        • Umurundikazi

          Les cons et l’humour ça fait 2

    • Cyrus

      A bon entendeur, salut!

  14. Orignal

    bêtises !!!!

    • BANDEREMBAKO

      Je pense que le poids de l’age et l’agacement de l’exile commence a peser lourd sur notre grand frère Athanase longtemps considéré comme meilleur journaliste. Si non c’ est un véritable delirium tremens probablement du a l’impreiganation alcoolique

      • Bakari

        @BANDEREMBAKO
        Imprégnation alcoolique?
        C’est plutôt une chance!
        Il y en a qui pleurent pour avoir ne fut ce qu’un bouteille de vin de bananes à 14 cents d’euro!

        • Bakari

          …qu’une bouteille…, vous aurez constaté le glissement du doigt!

      • Kayo

        C’est l’humour!!!!!!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une décision qui replace le droit à l’honneur

La décision gêne, dérange, embarrasse. La Cour de Justice de la Communauté Est-Africaine (EAC) a, dans sa chambre d’appel, conclu que la décision de la Cour constitutionnelle du 5 mai 2015 autorisant le candidat du parti au pouvoir d’alors à (…)

Online Users

Total 1 989 users online