Politique

Francophonie : Gitega plaide pour la levée des sanctions

09/07/2020 Diane Uwimana Commentaires fermés sur Francophonie : Gitega plaide pour la levée des sanctions
Francophonie : Gitega plaide pour la levée des sanctions
En juillet 2015, la Francophonie a pris la décision de mettre le Burundi sous observation pour violation des droits de l’Homme et de la démocratie.

Les autorités burundaises demandent au Conseil permanent de la Francophonie d’étudier la levée de «la résolution sur la mise sous observation du Burundi adoptée le 3 avril 2015 et la résolution de suspension de la coopération multilatérale avec le Burundi adoptée le 7 juillet 2016».  

Dans une correspondance  envoyée au Secrétaire de la Francophonie et Présidente du CPF, Ernest Niyokindi, Ambassadeur du Burundi à Paris, a formellement demandé d’étudier la possibilité  de lever toutes les mesures de restriction prise contre le Burundi.

Le diplomate burundais a indiqué que le nouveau gouvernement a choisi de collaborer avec la Francophonie. Mais l’ambassadeur a tenu à mentionner un préalable : «Le Burundi doit d’abord recouvrer son statut de membre à part entière de l’organisation pour continuer les projets rentrant dans la compétence de la Francophonie».

Aussi, M. Niyokindi a rappelé que le Burundi a la « désagréable » impression depuis 2015 de n’est plus être écouté et que toutes les mesures politiques prises dans l’intérêt des Burundais sont détournés. « Le Burundi a ressenti une profonde injustice en accueillant ces mesures de restrictions et l’a fait savoir par le biais d’écrits et les interventions de ses délégués à la francophonie ».

Louis Mushikiwabo, Secrétaire de la Francophonie a indiqué qu’une  bonne séance du CPF a eu lieu, ce 8 juillet et que  les membres du conseil ont  débattu entre autres  la levée de sanctions de 2016 contre le Burundi en respect des procédures.  En juillet 2015, la  Francophonie avait pris la décision de mettre le Burundi sous observation pour violation des droits de l’Homme et de la démocratie.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a annoncé aux hauts responsables du ministère la tolérance zéro à quiconque se rendra coupable de la corruption et de la criminalité, priorité du gouvernement. Il a aussitôt joint l’acte à la (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 139 users online