Politique

Feuille de route de Kayanza et emprisonnement de Mbonimpa : satisfaction et inquiétude de la Cosome

23/05/2014 Edouard Madirisha 1

La Cosome félicite la tenue du deuxième atelier d’évaluation de la feuille de route, mais demande une justice équitable pour Pierre Claver Mbonimpa.

Cette déclaration est signée Justine Nkurunziza, présidente de la COSOME ©Iwacu
Cette déclaration est signée Justine Nkurunziza, présidente de la COSOME ©Iwacu

Dans une déclaration faite ce 23 mai, la Coalition de la société civile pour le monitoring électoral (Cosome) a salué la tenue du second atelier d’évaluation de la feuille de route des élections de 2015. Elle se dit satisfaite que tous les acteurs politiques, indépendamment des divisions internes, ont été conviés à cet atelier. Elle voit dans ce dialogue inclusif un début de sagesse politique qu’il faut encourager et soutenir. «…d’aucuns commencent à se demander combien finalement faudra-t-il d’ateliers, de séminaires et autres rencontres pour que la feuille de route soit mise en application dans tous ses aspects » se demandent cependant la Cosome. Car, souligne-t-elle, pour le pouvoir, la feuille de route a été mise en application à 70%, pendant que l’opposition soutient que le niveau de mise en application n’excède guère 20%.

Malgré cette satisfaction, la Cosome rappelle que « les organisations de la société civile, les acteurs politiques épris de justice étaient presque dans le deuil suite à l’emprisonnement de Pierre Claver Mbonimpa. Le président de l’Aprodh dont l’engagement en faveur des droits humains n’est plus à discuter. »
Ainsi, “puisque les choses en sont arrivées à ce stade” la Cosome demande “une justice équitable pour ce digne fils du pays, ce défenseur infatigable des veuves et des orphelins.”

Au passage, elle attire l’attention des pouvoirs publics sur la poursuite de la dangereuse politique d’instrumentalisation des jeunes affiliés aux partis politiques à l’approche de l’important rendez-vous électoral de 2015. « Le langage de la violence n’a pas de place ou, encore moins, n’est pas une alternative à une compétition politique saine. C’est plutôt une expression de la peur, un sentiment qui peut conduire toute une nation et un peuple vers l’inconnu.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Kabura

    Komera muvyeyi urongoye Cosome ivyuvuga nivyukuri ,Niwirambire

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Marcher dans les pas de Mutara I et Mutaga II

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Marcher dans les pas de Mutara I et Mutaga II

Des pourparlers entre le Rwanda et l’Ouganda devraient avoir lieu ce vendredi  21 février à un poste de leur frontière commune. Ils font suite à d’autres initiés dès le début de ce mois. C’est le cas de la rencontre de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 644 users online