Politique

Elections 2020 : les candidats à la présidentielle recalés se disent surpris

11/03/2020 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur Elections 2020 : les candidats à la présidentielle recalés se disent surpris
Elections 2020 : les candidats à la présidentielle recalés  se disent surpris
Pierre-Claver Kazihise, président de la Ceni informe que les candidats dont les dossiers ont été rejetés, ont deux jours pour faire recours

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a annoncé ce mardi 10 mars que sur 10 dossiers de candidature retenus, 4 n’ont pas été approuvés pour briguer le fauteuil présidentiel au mois de mai. Les concernés affirment qu’ils vont faire recours et que la lutte continue.

Les dossiers des candidats Jacques Bigirimana du parti FNL, Anicet Niyonkuru du CDP, Valentin Kavakure du FPN-Imboneza et celui de Donatien Ndayizeye de la coalition Kira-Burundi, sont les quatre dossiers qui ont été rejetés. Cela a été annoncé par Pierre-Claver Kazihise, président de la Ceni, dans une conférence de presse qu’il a tenue.

Il indique que les dossiers rejetés, ne remplissent pas les conditions exigées par la Constitution et le Code électoral. Et de préciser que tous les dossiers soumis ont été analysés à base des dispositions de ces deux textes.
Cependant, M. Kazihise indique que les candidats dont les dossiers n’ont pas été acceptés au niveau de la Ceni ont droit de faire recours auprès de la Cour constitutionnelle, comme le prévoit le Code électoral. Et de rappeler qu’ils ont deux jours pour le faire.

Le parti FPN-Imboneza et la coalition Kira-Burundi, sous le choc

Déclaration de nationalité non-conforme, nombre de parrainages inférieur au nombre exigé, dossiers de parrainage incomplets et signatures suspectes sur certains documents. Tels sont les reproches faits par la Ceni au candidat présenté par le FPN-Imboneza à la présidentielle de 2020.

Valentin Kavakure, le candidat de ce parti, confie que c’est une grande surprise et un grand choc pour lui, d’entendre qu’il  est recalé  alors que la Ceni leur avait donné un récépissé attestant que le dossier déposé était complet.
D’après lui, ce rejet est une stratégie politique. « Malgré notre jeunesse, le parti FPN-Imboneza est un sérieux prétendant parmi les partis politiques qui sont dans la course ». Et de confier qu’ils vont faire un recours auprès de la Cour constitutionnelle.

Cependant, Valentin Kavakure indique que même si le dossier de candidature aux élections présidentielles a été rejeté, la course continue. « L’annonce tombe alors qu’on s’apprêtait à déposer les cautions de nos candidats aux élections des députés ».

Domitien Ndayizeye, ancien chef d’Etat et candidat présenté par la Coalition Kira-Burundi à la présidentielle de mai prochain, confie que c’est une grande surprise de voir son dossier rejeté. D’après lui, la Ceni l’ accuse d’avoir déposé des dossiers de parrainage incomplets.

M. Ndayizeye confie qu’avant de faire recours, il passera d’abord à la Ceni pour vérifier si les dossiers de parrainage déposés, n’ont pas été interchangés ou enlevés.

Signalons que sur les six dossiers de candidatures qui ont été retenus dans la course du fauteuil présidentiel, figurent : celui d’Evariste Ndayishimiye, candidat présenté par le parti CNDD-FDD, Agathon Rwasa, pour le Cnl, Gaston Sindimwo, de l’Uprona et Léonce Ndikumana, candidat présenté par le parti Sahwanya Frodebu.

Parmi les dossiers retenus deux candidats indépendants : Francis Rohero et Dieudonné Nahimana, un jeune pasteur.

Le président de la Ceni a mis en garde ces candidats retenus aux élections présidentielles prévues pour le 20 mai prochain : le fait que leurs dossiers soient acceptés, ne veut pas dire que la propagande a déjà commencé. Selon lui, la période de la campagne électorale sera ouverte par décret présidentiel.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

« J’ai besoin de tous les Burundais »

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur « J’ai besoin de tous les Burundais »

L’euphorie de la campagne électorale est terminée. Ce 20 mai, les Burundais ont eu rendez-vous avec les urnes. Enjeu ? Un triple scrutin : présidentiel, législatif et communal. Mais le vote du président, qui gouvernera le pays pour sept ans, semble voler (…)

Les billets d'Antoine Kaburahe

Antoine Kaburahe

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 365 users online