Jeudi 25 avril 2024

Société

Edouard Nduwimana : « l’injustice envers la population persiste »

25/04/2019 Commentaires fermés sur Edouard Nduwimana : « l’injustice envers la population persiste »
Edouard Nduwimana : « l’injustice envers la population persiste »
Selon l’Ombudsman burundais, plus 60 plaintes lui sont adressées chaque semaine.

Plus de 6 mille personnes se confient chaque année à l’institution de l’ombudsman, a déclaré ce mercredi 24 avril, Edouard Nduwimana, l’ombudsman burundais. C’était lors de la présentation de ses réalisations de l’an 2018 au palais des congrès de Kigobe.

Parmi les plaignants, 2.105 ont déposé leurs dossiers de plainte. 66 autres en moyenne se confient à l’institution sans dossiers. Edouard Nduwimana en déduit que l’injustice envers la population persiste. Notamment dans les services publics, avec des licenciements abusifs du personnel.

D’après l’ombudsman burundais, ces décisions injustes ont des répercussions sur les caisses de l’Etat. Celui-ci perd la plupart des procès portés contre lui par des employés injustement licenciés.

En outre, des décisions de délocalisation abusive persistent. Cela se fait souvent sans que les victimes n’aient obtenu une autre parcelle en contrepartie. Il demande que de telles décisions soient prises après une étude minutieuse de leur impact sur la société.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une responsabilité de trop

« Les décisions prises par la CVR ne sont pas susceptibles de recours juridictionnels. » C’est la disposition de l’article 11 du projet de loi portant réorganisation et fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation analysée par l’Assemblée nationale et le Sénat (…)

Online Users

Total 4 492 users online