Mercredi 08 décembre 2021

Editorial

Douleur et dignité

24/09/2021 4

Les attaques à la grenade survenues à Bujumbura lundi 20 septembre ont causé la mort et des blessures graves à des civils, à des citoyens innocents qui rentraient paisiblement chez eux.

Visiblement, ces actes terroristes visaient à faire le plus de dégâts : ils ont eu lieu à une heure où les gens sont nombreux sur les files d’attente pour les transports en commun. La veille à Gitega, une autre attaque à la grenade dans un bistrot avait fait 3 morts et une trentaine de blessés dont deux grièvement.

Les Burundais s’interrogent sur l’identité des commanditaires, des auteurs et de leurs complices. Ils ont hâte de savoir le mobile, les tenants et les aboutissants de ces actes terroristes.
Rien ne peut justifier ces actes fous et barbares qui ont suscité horreur et indignation. Au moment où j’écris ces lignes, personne n’a revendiqué ces attaques.

Le procureur général de la République du Burundi vient de dresser une liste d’une ’’bande de terroristes’’ accusés d’être responsables des violences commises avant le 20 septembre 2021 où figurent le leader du MSD et son secrétaire général. Ce que ces derniers ont balayé d’un revers de main : « Ni nos dirigeants ni nos membres ne sont orientés vers la violence contre nos concitoyens ».

Malgré les vies brisées, la tristesse et la consternation des familles éprouvées, trois valeurs des Burundais se sont dégagées de cette barbarie et ont retenu mon attention.

Primo : une solidarité sans discrimination a caractérisé la population au moment des faits. On a vu des véhicules privés utilisés pour transporter les blessés vers différents hôpitaux.

Secundo : Les politiques se sont levés comme un seul homme pour condamner les attaques et exprimer leur solidarité après l’horreur. Entre autres déclarations : « Nous condamnons résolument ce crime cruel et cynique commis contre des civils. .. Il faut résister ensemble contre la violence et contre ceux qui tentent de répandre la haine … Les terroristes ne vaincront jamais un peuple uni .. »

Tertio : Par leur caractère aveugle et indiscriminé, ces actes odieux avaient pour objectif avéré de susciter la peur, voire de créer un climat de terreur parmi la population. Toutefois, force est de constater que la population reste toujours sereine et vaque quotidiennement à ses activités de développement.

Les Burundais ont fait preuve de solidarité, d’unité dans le deuil, malgré les divergences politiques comme pour prouver, à qui veut l’entendre, que le terrorisme n’aura pas le dernier mot. Malgré la douleur, je m’incline devant tant de dignité.

Enfin, last but not least, pour avoir rapporté les faits, certains s’en sont pris à Iwacu l’accusant de faire la « publicité » des attaques. Je rappelle que notre média n’a jamais fait l’apologie ni de la haine ni de la violence. Nous sommes des journalistes et nous disons ce qui est. Ceux qui s’attaquent à Iwacu se trompent de cible…

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. Balame

    Ceux qui sont allés aux USA étaient vaccinés

  2. H

    À un moment va venir le temps de la revolte
    L on ne va plus accepter de perdre 2 ou 3 ou 4 parents ou amis sans aucune action du pouvoir
    Ils vont se rassembler et crier halte là
    Les politiciens, eux vaccinés
    , vont subir l oprobre de la révolte de la population, qui n aura rien à perdre
    Alors, bonjour les dégâts

  3. khashoggi

    Mes condoléances aux familles éprouvées, bonne guérison et bon rétablissement aux victimes de ces attentats aveugles à l´image de ce que faisait les combattants du CNDD FDD du temps de son maquis. Ces derniers aujourd’hui au pouvoir ont-ils réellement abandonné cette habitude de terroriser le peuple burundais?

    Tenez-vous bien. Il n´y a pas très longtemps le président Ndayishimiye aujourd’hui invité de s´exprimer dans la cour des grands à New York (UN), pleurait du haut de son perchoir en disant ou déclarant entre autres:

    « Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l’Homme
    ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l’humanité
    et que l’avènement d’un monde où les êtres humains seront libres
    de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé
    comme la plus haute aspiration de l’homme,

    Considérant qu’il est essentiel que les droits de l’Homme soient protégés
    par un régime de droit pour que l’homme ne soit pas contraint, en suprême
    recours, à la révolte contre la tyrannie et l’oppression, »

    De quels tyrans (terroristes) du peuple burundais nous parlait-il ici dont il est d´ailleurs lui-même aujourd´hui victime? Nous parlait-il ici des leaders du MSD désignés déjà comme responsables de ces jets de grenades?

    N´avez-vous pas visionné une virale vidéo où le PM Bunyoni (Umukuru wa Reta Nkozi), à son tour du haut de son perchoir, disait aux chrétiens de Kanyosha qu´il est lui même menacé de mort ou de pauvreté par une conspiration au plus haut sommet de l´Etat burundais et de la région? Il y implorait Dieu de lui venir urgemment en aide pour éliminer ses ennemis devenus nombreux et/ou puissants. Le PM Bunyoni semble ainsi à son tour être tyrannisé. Parmi les tyrans du PM Bunyoni harimwo koko les leaders du MSD? Le président Ndayishimiye, le PM Bunyoni et tout le peuple burundais tous tyrannisés. Mais alors par qui réellement? Ou bien, ne sommes-nous pas en train d´assister à une véritable guerre de tranchées au plus haut sommet? Donnons un peu de temps au temps. Only time will tell. Abafise umuco kuri ivyo bibazo mbajije muwutange mudatukana nkuko tubisabwa ngaha, muzoba mukoze cane.

  4. Majambere

    « …Les Burundais ont fait preuve de solidarité, d’unité dans le deuil, malgré les divergences politiques comme pour prouver, à qui veut l’entendre, que le terrorisme n’aura pas le dernier mot. Malgré la douleur, je m’incline devant tant de dignité… »
    Oui les tueurs n’ont pas visé uniquement les hutu, les tutsi,…d’où je pense cette unité. Demain si un hutu est visé aveuglement, s’il subit une injustice, il faut que les tutsi soient solidaires et vice-versa. Tuzoba turiko turogorora hanyuma duce duharanira amajambere gusa.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Online Users

Total 3 879 users online