EN

Économie

Covid-19 : les hôteliers lancent un cri d’alarme

27/10/2020 Dorine Niyungeko Commentaires fermés sur Covid-19 : les hôteliers lancent un cri d’alarme
Covid-19 : les hôteliers lancent un cri d’alarme
L'OBR et les hôteliers dans une réunion à Bujumbura

Il faudrait réduire de 18% à 5% la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur les consommations telles que l’eau et l’électricité dans le domaine de l’hôtellerie et tourisme. Tel est le souhait ardent des hôteliers du Burundi dans cette période de la pandémie de la covid 19.

Les hôteliers ont lancé ce cri d’alarme lors d’une réunion de l’Office burundais des recettes (OBR) et la chambre sectorielle et de l’hôtellerie et du tourisme.

Selon Augustin Niyongoma, président de la Chambre sectorielle de l’hôtellerie et du tourisme, l’hôtellerie et le tourisme sont en berne depuis 2015 et la Covid-19 a empiré la situation.

Avec la réouverture de l’aéroport international Melchior Ndadaye, Augustin Niyongoma espère que le gouvernement va collaborer avec la chambre sectorielle pour éviter la propagation de la Covid-19. Il espère également qu’il y aurait des facilités dans l’octroi des visas pour favoriser le tourisme au Burundi.

De son côté, l’OBR indique qu’il y a des fraudes dans le secteur de l’hôtellerie en ignorant notamment le modèle de facturation initié par l’office burundais des recettes. Les hôteliers appellent l’OBR à concevoir un logiciel de contrôle permettant à l’office des recettes de constater qu’une facture a été délivrée à un client par un hôtel.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Traduire les paroles en actes

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Traduire les paroles en actes

A Karusi lors de la clôture de la semaine dédiée aux héros de la lutte pour la paix et la démocratie, le Président a encore déclaré la guerre à la corruption : « Nous n’allons en aucun cas tolérer les (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 001 users online