Samedi 22 juin 2024

Publireportages

Coopération belgo-burundaise : témoignages éloquents sur l’impact des actions d’Enabel

08/02/2024 Commentaires fermés sur Coopération belgo-burundaise : témoignages éloquents sur l’impact des actions d’Enabel
Coopération belgo-burundaise : témoignages éloquents sur l’impact des actions d’Enabel
Visite de la DG Belge de Coopération au Développement à l’hôpital district de Muramvya

Visite conjointe jeudi 01 février dans la province Muramvya de la Directrice Générale belge de Coopération au Développement et Aide Humanitaire avec le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida. Objectif : s’enquérir des réalisations effectuées dans le cadre du partenariat Belgo-Burundais dans ladite province et de l’impact qu’elles produisent sur la population.

La coopération entre la Belgique et le Burundi a été très active dans les communes Muramvya et Kiganda de la province Muramvya. Lors de sa tournée au Burundi du 30 janvier au 1er février 2024, Heidy Rombouts, Directrice Générale de Coopération au Développement et Aide Humanitaire au sein du Ministère belge des Affaires étrangères, a visité le Centre de santé de Muramvya ainsi que l’hôpital de district de la même circonscription. Toutes ces structures sanitaires ont bénéficié des appuis de l’Agence belge de Développement, Enabel et de Médecins sans vacances, une ONG belge.

Selon Dr. Jeanne Ndayishimiye, médecin provincial à Muramvya, le partenariat avec la Belgique a travaillé activement au niveau des infrastructures et des équipements sanitaires. On note la construction et l’équipement du centre de santé-maternité de Muramvya, la réhabilitation et extension de l’hôpital de Kiganda, ainsi que la mise à niveau des centres de santé qui ne répondaient pas aux normes sanitaires. « L’appui à l’amélioration de la qualité des formations sanitaires ainsi que la digitalisation des services de santé ont permis l’amélioration de la qualité des prestations ».

Et de préciser que 7 centres de santé de la province Muramvya sont déjà digitalisés. Cela a permis l’augmentation des recettes jusqu’à 300% et la fiabilité dans les données statistiques, a fait savoir le médecin directeur de la province de Muramvya.

La direction provinciale de santé de Muramvya a témoigné les avancées apportées par le partenariat entre le Royaume de Belgique et le Burundi. « Les taux de satisfaction des prestations ont fortement augmenté. La formation en Chirurgie district, par exemple a connu une amélioration de 74% en 2022 contre 56% en 2021 », a-t-elle témoigné.

Malgré ces avancées, les défis persistent encore, a regretté Dr Jeanne Ndayishimiye. Elle a déploré principalement la pénurie récurrente de l’eau potable à l’hôpital district de Muramvya, le manque de médecins ainsi qu’une banque de sang dans les deux districts.

Dr Jeanne Ndayishimiye n’a pas manqué de souligner les interventions faites par l’ONG belge Médecins sans vacances, partenaire d’Enabel au Burundi. Et parmi ses interventions, elle a cité entre autres la dotation de deux ambulances aux districts sanitaires de Muramvya et Kiganda, la formation des prestataires en santé mentale, la dotation de deux appareils d’échographie ainsi que des salles de services des soins intensifs.

Le Secrétaire Permanent du Ministère en charge de la Santé publique, Dr Olivier Nijimbere, a apprécié les réalisations issues de la coopération belgo-burundaise dans cette province Muramvya. D’après lui, la promotion de la santé permettra de réduire la démographie galopante. « Aujourd’hui, il y a des actions concrètes affichant des progrès, nous invitons tous les acteurs à s’investir eux aussi dans l’amélioration de la santé », a-t-il lancé.

Une qualité d’apprentissage améliorée

Dans sa tournée, la délégation du ministère belge des Affaires étrangères présidée par la DG de Coopération au Développement et Aide Humanitaire s’est rendue au Centre de formation professionnelle de Muramvya. Un centre construit en 2013 par l’organisation belge APEFE et soutenu par la Belgique via Enabel depuis 2018.

Le Centre de formation professionnelle de Muramvya témoigne des avancées apportées par l’appui de l’Enabel

D’après Jérôme Nduwimana, directeur de ce centre, le projet s’est focalisé sur l’équipement des ateliers de formation ainsi que dans le renforcement des capacités des formateurs. « L’appui a été bénéfique pour le centre, avant les formateurs n’étaient pas bien formés soit en pédagogie soit en technicité ».

Il a aussi souligné l’amélioration de la qualité d’apprentissage apportée par le projet ACFPT d’Enabel.
Néanmoins, la direction du Centre de formation professionnelle de Muramvya a demandé l’extension de l’appui sur toutes les filières, mentionnant qu’Enabel ne couvre que 5 filières sur 7 que compte le centre (Maçonnerie, menuiserie, couture, bureautique, soudure, mécanique automobile et électricité).

Heidy Rombouts a apprécié le travail fait par Enabel dans les structures de soins des communes de Muramvya et Kiganda ainsi que dans le Centre de formation professionnelle de Muramvya. « On est très content des réalisations mais ce qui est important c’est la pérennité et la durabilité des interventions ». D’où selon elle, l’importance d’insérer les jeunes dans la vie économique pour assurer la pérennité de ces acquis.

Inauguration des bureaux du District sanitaire nord de la mairie de Bujumbura

Inauguration du district sanitaire nord de la mairie de Bujumbura construit grâce aux financements de l’Enabel

La visite de la DG de Coopération au Développement et Aide humanitaire s’est poursuivi dans la zone de Kamenge avec l’inauguration des bureaux du district sanitaire nord de la mairie de Bujumbura, des bureaux construits par Enabel au Burundi. 400.000 personnes réparties dans 90 FOSA (Formations sanitaires) sont pris en charge par ce district.

« Ce bâtiment atteste une fois de plus la solidarité et la coopération dans le secteur de la santé publique », a annoncé Dr Lydwine Baradahana, Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida. Elle a précisé que ce bureau a été construit dans le cadre du partenariat entre le Burundi et la Belgique dans son programme d’appui aux infrastructures, équipements et maintenance, PAISS, volet 5.

Le Ministre de la Santé publique a confié que ce bureau sanitaire permettra l’amélioration de la qualité et la quantité des soins de santé et à relever certains défis comme l’insuffisance des infrastructures et équipements dans les FOSA, surtout dans le domaine de la maintenance avec des moyens locaux pour protéger l’environnement.

Néanmoins, Dr Lydwine Baradahana a encouragé le Royaume de Belgique d’étendre son intervention au niveau national et de concentrer des efforts dans la municipalité de Bujumbura. Elle a plaidé beaucoup plus pour poursuite des actions dans la maintenance biomédicale, la formation en chirurgie de district ainsi que la digitalisation des formations sanitaires.

« Je demande au personnel de ce district de bien entretenir ces locaux et de compléter ce qui reste pour assurer la propreté du bâtiment, », a recommandé le Ministre de la Santé publique aux nouveaux occupants du bureau du district de santé au nord de la ville de Bujumbura.

La Belgique se félicite des résultats concrets

« La construction du bureau du district nord de Bujumbura vise à appuyer le secteur de la santé en se concentrant sur les investissements et les infrastructures, et les équipements constituant un pilier central de la santé, qui participe à la qualité des soins », a indiqué Hiedy Rombouts, DG de Coopération au Développement et Aide humanitaire.

La Directrice Générale de Coopération au Développement et Aide Humanitaire a profité de l’occasion pour annoncer un programme de coopération bilatérale de partenariat pour une valeur de 75 millions d’euros pour une période allant de 2024 à 2028. Elle a souligné le fait qu’une partie importante de ce programme bilatéral sera concentrée sur le secteur santé.

La Directrice Générale de Coopération au Développement belge a encouragé les bénéficiaires des appuis dans le cadre de la coopération de s’approprier les acquis de ces interventions. Elle a réitéré l’engagement du Royaume de Belgique à travailler en étroite collaboration avec le Burundi pour atteindre cette durabilité.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La mobilisation des « radins » pour les quatre bougies de Neva

Comme il se doit en pareille situation, les festivités marquant les quatre ans au pouvoir du président Evariste Ndayishimiye, organisées à Nyabihanga, en pleine province de Mwaro, une contrée de citoyens jouissant à tort ou à raison d’une légendaire réputation (…)

Online Users

Total 2 381 users online