Mardi 27 septembre 2022

Société

Concours national, édition 2022 : quelques irrégularités constatées

01/06/2022 Commentaires fermés sur Concours national, édition 2022 : quelques irrégularités constatées
Concours national, édition 2022 : quelques irrégularités constatées
Les élèves en pleine passation du concours national au Lycée Notre Dame de Rohero

La passation du concours national de la 9ème année a débuté ce 31 mai à travers tout le pays. En mairie de Bujumbura, les responsables de certains centres de passation déplorent quelques difficultés rencontrées au début.

Mardi 31 mai. Dans la cour du lycée municipal Rohero, un des centres de passation du concours national, il se remarque des policiers. Les élèves avaient déjà commencé la passation du concours à 9h30.

9h45, au lycée Notre Dame de Rohero, la situation est la même. Les policiers se remarquent dans la cour et les responsables du centre assurent la distribution des papiers de couleur rose.

« Nous avons commencé les travaux un peu tardivement suite au manque de surveillants et le retard de certains candidats. Mais, tout est en ordre pour le moment. Demain on commencera à temps », a indiqué Abbé Donatien Bancinoni, co-directeur de ce centre.

Il nous a en outre signalé que sur 248 candidats attendus en provenance de l’école indépendante, école idéale de l’Horizon et ceux du lycée Notre Dame de Rohero, 242 étaient présents.
Arrivé au lycée du lac Tanganyika, le directeur de ce centre nous a fait savoir que le déroulement de ce test se passe bien sauf le retard des candidats.

Il nous a indiqué par la suite que ce centre devrait accueillir 242 candidats et que seuls six candidats se sont absentés.

Signalons que plus de 71.000 candidats dans 920 centres de passation sont attendus pour la passation du concours national du 31 mai au 2 juin. Ce test leur permettra d’accéder au post-fondamental.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une décision qui replace le droit à l’honneur

La décision gêne, dérange, embarrasse. La Cour de Justice de la Communauté Est-Africaine (EAC) a, dans sa chambre d’appel, conclu que la décision de la Cour constitutionnelle du 5 mai 2015 autorisant le candidat du parti au pouvoir d’alors à (…)

Online Users

Total 1 181 users online