Vendredi 23 février 2024

Culture

Concert Kidumu : la star nationale a mis le feu au terrain Tempête

04/09/2016 8

Kidumu a honoré sa parole en offrant, ce samedi 3 septembre, un concert live hors du commun, devant un millier de Bujumburiens.

Concert Kidumu : la star nationale a mis le feu au terrain Tempête
Concert Kidumu : la star nationale a mis le feu au terrain Tempête

Le concert devait commencer à 17h30, mais Kidumu n’est monté sur scène qu’à 20h. Dès sa première chanson, l’ambiance est très vite devenue festive avec des fans se trémoussant dans tous les sens, des bières coulant à flot…

L’interprétation de ses anciens succès a vite fait oublier aux citadins le goût amer des deux heures d’attente.
De « Nitafanya » à « Birakaze » en passant par « ubushikira nganji », la star avait bien peaufiné son répertoire. Du petit au grand, des autorités présentes au citoyen lambda, le mot d’ordre semblait le même : danser, se trémousser sur chaque morceau interprété.

«Je suis venue à 17h, je n’ai vu Kidumu qu’à 20h. Heureusement, il ne m’a pas déçu»,a lancé C.I., une jeune citadine, essoufflée par des pas de danse.

À la première chanson de la star, le public s’est déchaîné.
À la première chanson de la star, le public s’est déchaîné.

La star ne s’est pas arrêtée qu’à l’interprétation de ses tubes. Entre deux chansons, il a lancé son message de paix : «Tout Burundais qui dit du mal de son pays à l’étranger ne s’attire que malédiction. »Bien avant, la star avait déclaré : «Ce message, ce n’est pas l’Etat qui me l’a soufflé. »

Avant d’entamer sa célèbre chanson « yaramenje », la star a demandé au public d’allumer les téléphones en symbole de paix. Le terrain tempête s’est alors illuminé de lumières de Smartphones.

Assis au premier rang, Willy Nyamitwe, le conseiller spécial chargé de la communication à la présidence, n’a raté aucune scène du show. «Je décris Kidumu comme quelqu’un qui aime son pays. Etant de la diaspora, ce concert est comme une pierre pour bâtir l’édifice. »Pour lui,ce show montre le potentiel de Kidumu de pouvoir rassembler les gens de toutes tendances confondues.

Signalons que la star est venue se produire sur invitation de l’ambassade kenyane qui organise une foire au terrain Tempête jusqu’au 11 septembre.

Forum des lecteurs d'Iwacu

8 réactions
  1. Oly

    On voit très bien qu’il a attaqué l opposition. Mais quel message a t il lancé au gouvernement? Turabona kandi turatahura. N en déplaise! !!

  2. Salmia Irikungoma

    None kidumu ashigikiye DD hari ingorane ? Ari mu bandi ntacomubuza kuba DD. Nabandanye ntasigare inyuma, baramukeneye.

  3. Kanyange

    Après Léonce Ngabo, c’est maintenant au tour de Kidumu de flirter avec le régime des DD. Bonne chance à toi! Penses quand même à faire libérer tes frères qui pourrissent à Mpimba, ou continues de chanter pour le chantre du régime, Nyamitwe, qui les fait voir des vertes et des pas mûres!

  4. Jereve

    Bonne chance Kidumu. Rappelez-vous : on entre facilement dans les griffes des DD, ils ont tout ce qu’il faut pour attraper les nigauds. Mais on y sort très difficilement, au pire on finit par partir les pieds devant, si vous voyez ce que je veux dire. Je ne vous le souhaite pas. Cela me rend quand même triste de penser que vous ne pourrez plus exercer votre liberté d’exprimer en chants votre pensée. Le gouvernement vous enverra des textes à réciter, à la gloire du nouveau mwami. Déjà, c’est surprenant de vous entendre dire que c’est une malédiction de dire du mal de son pays ! Vous ne le savez peut-être pas, cette parole a été répétée mille fois par le chef et les membres de son gouvernement. Pas besoin de vous la souffler, tout griot que vous êtes devenu doit suivre le mouvement. Bienvenu dans un monde où la critique est bannie, au paradis quoi! L’enfer des artistes et des gens intelligents.

  5. ntakundi emmanuel

    le concert ne pouvait en aucun cas faire revivre les morts victimes d’avoir dit non au 3ème mandat

  6. Wahicuburundi

    Il ne faut pas s’en prendre à Kidumu. Lui il a lance son message mais souvenez-vous qu’il n’etait pas là pour promouvoir la paix ou le rassamblement des burundais. Il était lÀ pour empocher son argent et partir. Business as usual et d’ailleurs le pouvoir du Burundi peut lui faciliter son business mais pas notre cher CNARED…. Mpemuke ndamuke, umugabo ni uwobesha agasumira umwana

  7. MANA

    De toutes les façons, tous les régimes au Burundi présents et passés ont leurs bamenja puisque dictateurs et non démocrates. Rien de surprenant !

  8. Mthukuzi

    Que dire alors de ceux qui attaquent ou attaquaient leur pas depuis l’étranger? Certains sont au pouvoir, cher Kidumu! Critiquer un régime comme le nôtre ne peut être que signe de patriotisme, ne confondez pas en plus un régime à une patrie. Vos chansons nous interpellent tous en tant que Burundais, restez sur cette voie. Celle du rassemblement car, ceux qui nous divisent sont déjà trop nombreux.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Crise à l’Est de la RDC. On ne choisit pas ses voisins

Le 37ème Sommet de chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) s’est tenu dans un contexte très mouvementé de tensions dans plusieurs parties de l’Afrique. Lors du discours inaugural de la séance plénière, Moussa Faki Mahamat, président de (…)

Online Users

Total 1 535 users online