Politique

Comparution d’Agathon Rwasa : Edouard Nduwimana portant la casquette judiciaire

16/12/2014 Elyse Ngabire 18

Convoqué pour l’audience de ce lundi, Agathon Rwasa n’a pas été entendu sur le dossier du massacre des Banyamulenge. Pour M. Rwasa, c’est chose étrange que cette annulation ait été annoncée par le ministre de l’Intérieur… 

A l’arrivée d’Agathon Rwasa, ses militants et sympathisants étaient en liesse ©Iwacu
A l’arrivée d’Agathon Rwasa, ses militants et sympathisants étaient en liesse ©Iwacu

Lundi 15 décembre entre 6h et 9h à la Chaussée du Prince Louis Rwagasore, au siège du Tribunal près la Cour d’appel de Bujumbura. Le mouvement est inhabituel pour les usagers de cette chaussée.

« Rwasa, président, Rwasa, Obama, Fnl hungenga (vive le parti Fnl), Fnl waratabaye ou (Fnl nous a sauvés), tuzomutomutora Rwasa ni bashake bayibe (nous allons voter pour Rwasa, malgré la fraude électorale), poritike ntizisa (la politique des Fnl n’a rien de commun avec celle du Cndd-Fdd)… », scandent plusieurs centaines de militants et sympathisants d’Agathon Rwasa.

Le premier groupe, indiquent les habitants des alentours, est arrivé sur les lieux à 6h30, à plus de 2h du début de l’audience. Au départ, nos sources affirment que le groupe était calme : « Plus le temps passait, plus d’autres militants rejoignaient le groupe et plus l’ambiance devenait électrique. » Selon toujours nos sources, la police vient d’arrêter Thierry Nkurunziza, professeur à Kirombwe (zone Muyira).

7h15min, la chaussée grouille de gens, la circulation est presque bloquée. La police est là, elle assiste impuissante. Certains militants s’organisent pour laisser passer la circulation. Tout a été prévu pour agrémenter la
matinée.

Tenant une bible à la main, un pseudo pasteur prêchait la parole de Dieu. La révolution, rappelle-t-il, mange ses propres fils. « Le sang des innocents ne coule jamais pour rien. Nous n’allons pas céder à la peur. »

L’audience annulée

8h57min. Le véhicule de marque jeep à bord duquel Agathon Rwasa se trouve arrive. Des applaudissements fusent de partout, des chants s’enchaînent. M. Rwasa apprendra du ministre de l’Intérieur par téléphone, qu’il ne sera pas entendu. Motif : Richard Ndayisaba, substitut général, instructeur de son dossier a été dignement empêché.

Demi-tour du leader historique des FNL traînant derrière lui tout un cortège de militants et sympathisants. Femmes, hommes, jeunes, vieux l’accompagneront jusqu’à son domicile sise au quartier Kiriri. Iwacu a vu certaines femmes enceintes et des vieillards monter le mont Vugizo pour manifester leur soutien à Agathon Rwasa.

A son domicile, il aura fallu que M. Rwasa prononce un petit discours pour que ses militants et sympathisants vident les lieux.

« Merci d’avoir manifesté votre soutien. Mais pour éviter que nos détracteurs n’inventent d’autres raisons pour nous incriminer davantage, je vous prie de reprendre le chemin de retour en paix », a déclaré l’ancien chef rebelle.
Sur ces mots, toute la foule s’est éclipsée. A l’avenue du 28 novembre, la police arrêtera un certain Jonas pour avoir empêché un policier, qui menaçait de tirer sur la foule, de ne pas commettre l’irréparable.

Des militants à bord d’un véhicule de marque Noah exhibaient un foulard du parti FNL. Trois pick-up de la police les ont poursuivis depuis le Boulevard du 28 novembre. Ils seront arrêtés dans la commune urbaine de Nyakabiga où ils ont percuté un motard. Il sera transporté à l’hôpital dans un état critique.

Forum des lecteurs d'Iwacu

18 réactions
  1. Nzobandora

    Sorry Bakara pour le langage déplacé!!
    Mais je suis obligé de dire que parfois on peut s’emporter un peu quand on voit des gens instruits qui se forcent de fermer les yeux et les oreilles simplement parce qu’ils ont juré fidélité à leurs convictions initiales et cela en donnant des arguments abracadabresques

  2. johnbebe

    N`uwanka urukwavu aravuga ko runyaruka! Ils sont tres courageux les fnls! Hommes, femmes, vieux et enfants derriere Rwasa malgre le risques qu`on connait! On dirait le roi des Hutus!

  3. Bakara!!!

    @Nzobandora
    A voir le nombre de fois que tu as déjà traité les autres de débiles sur ce site, tu devrais y avoir un souci à ce niveau-là! Il y en a qui appellent cela “la projection”! Tu devrais faire gaffe!!!

  4. Nzobandora

    Bakara,
    Tu dis ” Combien en ont déjà posé dans ce pays ou dans ce monde? Tous des criminels de guerre?”

    Comme il doit y avoir depuis la création du monde un milliard de fillettes violées, d’otages décapités, des femmes éventrées et autres atrocités, ce ne sont plus de crimes d’autres de guerres selon le contexte propre du crime en question??
    Je le répète faut que tu t fasses soigner ou suivre psychologiquement

  5. Nzobandora

    Ah bon??
    Pour toi poser des mines anti personnelles et anti-chars avec pour cosequences des morts et des blessés (sans oublier la psychose qui s’est installer dans la capitale juste après) c’est un jeu de cirque??Abahaguye bariyahuye?

    Faut que tu te fasses soigner mon ami car t’es gravement malade!!!

  6. Bakara!!!

    @Nzobandora
    “Pourquoi les poseurs de mines s’auto-gracient et bénéficient de la liberté conditionnelle et pas lui? Alors qu’il s’agit des crimes de guerre ? ”
    Là tu viens de manquer d’objectivité à ton tour: en lieu et place d’un magistrat tu affirmes que “poser une mine” est un crime de guerre, et cela sans discernement! Combien en ont déjà posé dans ce pays ou dans ce monde? Tous des criminels de guerre? Réponds-toi à toi-même!!!

  7. Nzobandora

    Jean-Pierre Ayuhu,
    Pourquoi lui maintenant alors qu’en tant que burundais il ya ceux tués en 72, en 93,Ruhuna, Ndadaye, les élèves de BUTA, etc, etc. Les banyamulenge sont plus importants à tes yeux que tes compatriotes probablement mêmes les tiens?
    Pourquoi les poseurs de mines s’auto-gracient et bénéficient de la liberté conditionnelle et pas lui? Alors qu’il s’agit des crimes de guerre ? S’il faut le juger la CVR fraichement installée servirait à quoi ?
    Franchement je te voyais plus objectif dans tes autres commentaires mais là tu tombes trop bas.
    Que ton esprit DD ne vienne pas au dessus de la raison et de la simple logique mon ami!!
    La réaction de lundi calmera surement certains et j’ai toujours dit que nous burundais sommes toujours imprévisibles et l’histoire est toujours là pour nous le rappeler et je le répète encore une fois seuls des faibles mentalement croiront que les manyanga de la CENI et Nduwimana leur garantiront la victoire aux élections.

  8. Menard

    Notre trop zele ministre de l’interieur prepare un coup bas pour le pouvoir. Je le crois suffisamment intelligent pour commettre de telles maladresses aui discréditent le pouvoir judiciaire et le gouvernement entier. En instrumentalisant la CENI d’une maniere qui creve les yeux, il n’est pas sans ignorer que non seulement l’opposition ne saura se laisser faire mais aussi que les bailleurs le guettent et qu’ils ne tarderont pas de le faire savoir et a leur maniere. BAKAME est tres intelligent, je vous assure. Il est capable de detecter un navire en deperdition et le quitte a temps, comme il a toujours su le faire.

  9. Vénérand

    Le pouvoir en place vient de lui offrir un podium pour une première campagne électorale gratuitement.

  10. Amédé

    Fort heureusement il n’y a pas eu réédition du 8 mars.

  11. Rupande

    Jean-Pierre Ayuhu,

    Même Nkurunziza et ses DDs ont tué à Buta, Bugendana…
    Récemment ils ont tués des sœurs catholique à Ngozi et à Bujumbura.
    Pourquoi eux ne sont pas convoqués ???
    Cette justice que vous voulez au Burundi pour les Banyamulenge sans toute fois la vouloir pour les Burundais, n’aura pas lieu.

  12. SENYAMWIZA

    @Jean Pierre AYUHU,
    Sion veut vraiment juger tous les politiciens en activité ou pas qui ont commis des massacres de 1993 à 2014, je pense que Mr NKURUNZIZA serait le premier à se présenter deavnt les magistrats avec ses mines anti-char qui ont fauché des dizaines de vies innocentes qui ont eu comme seul tort d’être au mauvais endroit au mauvais moment… ! Cessez de nous infantiliser, nous savons tous pourquoi NKURUINZIZA cherche à embêter RWASA. On voit quand même les reculades du CNDD-FDD suite aux pressions de la rue organisées par les FNL de Rwasa …Au Burkina Faso ça a commencé comme cela et on connaît la suite…Continuez seulement ngo « BARENDEGERE YUGURURIYE INGWE… » !

  13. lecteur14

    @jean pierre ayuhu,
    C’est de la mauvaise foi ou l’ignorance de ta part.
    Tous les politiciens sont couverts d’une immunité provisoire qui finira un jour et pour tout le monde.
    Je sais que le FNL a tué beaucoup de burundais et étrangers comme le CNDD-FDD l’a fait et continue de le faire. Alors pourquoi poursuivre seulement Rwasa ? Si l’immunité a expiré ça devrait être le cas pour tous les criminels, non?
    Peter a-t-il été condamné à mort parce qu’il avait planté des avocats ou des mines anti-personnel ?
    J’aimerais ta réponse.

  14. BAZOMPAZA Concilie

    L’information contient beaucoup de bonnes nouvelles:
    1. Rwasa et Nduwimana se parlent et se communiquent. Edouard Nduwimana connaît le numero de Rwasa et Rwasa même dans le stress prévisible d’une comparution a décroché le téléphone.
    2. Le FNL a beaucoup de militants qui sont beaucoup plus courageux, ils ont montré que Rwasa est réellement le véritable leader des FNLs.
    3. Edouard NDUWIMANA a prouvé que la justice burundaise n’est pas indépendante.
    4. La PNB a pour une fois reculé face à la détermination des FNLs.

  15. Kigufa

    Gros médaille de honte au web sites burundais pour cetaines Radio supposer d’etre du peupe que je nome pas ici es noms qui ont écris hier qu’il y avait une centaine de personne alos qu’on voit des Milliers!!!! Grand médaille d’Honneur pour Madame Elyse Ngabire qui na cessait de nous donner les vrais information de Rwasa magré que certaines gens traité Ngabire comme une lâche le fait de donne les news ou tendre le micro a Rwasa .Ngabire numuhuza kandi aho bukera twebwe abarundi tuzoguha umudari ukwiriye kuko iyi Dossier ya Rwasa kuva agihunga kugeza agaruke uri umunyamakuru wambere wayikwirikiranye uduha umuco
    Imana iguhe umugisha muvyeyi

    Kigufa-Umunamarimwe (Washington DC )

  16. MUKOZI

    En politique il faut controler tes allies…Ahubwo aba DD baragaba Eduard Nduwimana afise umugambi wo gusambura CNDD-FDD kuko ibintu akora nivyo kumaramaza aba DD. Nko kwita muvya justice ahamagara Rwasa niwe ar umuvugizi w’ubutungane? Ahubwo nukuraba neza ivyakora ari kwi deal yo gusambur DD

  17. Jean-Pierre Ayuhu

    Mais où va-t-on?
    C’est-à-dire qu’au Burundi un politicien ne peut plus être poursuivi en justice pour seul fait qu’il des militants pour envahir les tribunaux? Cela revient à légitimer le mal vu les innocents BANYAMULENGA qu’il a fait assassiner, n’est-ce pas?
    Cela devient inquiétant et là on s’attend à ce que la société civile invite les sympatisants des partis politiques à laisser la justice faire son travail. Après tout Rwasa a tué les BANYAMULENGE, il a tué une anglaise et des passagers d’un bus en provenannce du Rwanda, il a tué ses amis politiques, il a tué d’autres comme ces deux frères Alexandre et Hycinthe à l’époque où Léonce cherchait à lui persuader de rentrer dans les institutions issu d’Arusha..
    Voyez-vous

  18. Nzobandora

    Terrible gaffe quand même!!!
    Je suis maintenant convaincu que ce ministre complote contre le parti au pouvoir car cette convocation ridicule annulée maladroitement et en catimini n’a fait que discréditer d’avantage le pouvoir tout en renforçant Rwasa sur le terrain politique et visiblement il faudra beaucoup plus d’efforts et montages aux DD pour museler Rwasa.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

On n’est jamais mieux que chez soi

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur On n’est jamais mieux que chez soi

Un accord signé le 24 août entre la Tanzanie et le Burundi où 180 mille réfugiés burundais en Tanzanie devraient rentrer dans leur pays d’origine de gré ou de force a soulevé un tollé général. De par les agissements des (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 824 users online