EN

Communiqué

Communiqué de presse Lancement provincial du projet UMUCO W’ITERAMBERE – RENOUVE Burundi – Energies Renouvelables pour le Burundi

07/01/2021 La Rédaction Commentaires fermés sur Communiqué de presse Lancement provincial du projet UMUCO W’ITERAMBERE – RENOUVE Burundi – Energies Renouvelables pour le Burundi

LVIA, GVC, ICU

Le programme « UMUCO W’ITERAMBERE », Energie pour le développement, qui permettra d’améliorer l’accès à l’énergie des ménages ruraux, a été officiellement lancé le 06 octobre 2020 à Bujumbura, par le Secrétaire Permanent du Ministère de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines en collaboration avec l’Ambassadeur de l’Union européenne au Burundi.

Financé à hauteur de 27,3 milliards de franc burundais (11,9 millions d’euros) par l’Union européenne, ce programme triennal (2019-2022) est exécuté dans une vingtaine de communes de 8 provinces du pays. Il permettra d’améliorer l’accès à un service énergétique de base, moderne, efficient et durable pour la population rurale, ainsi que pour les centres de santé, les écoles et les activités productives, situés loin du réseau national de l’électricité.

Ce programme s’inscrit dans le cadre de la mesure d’appui à la résilience de la population burundaise financée par l’Union européenne et sa mise en œuvre sera effectuée en synergie et complémentarité avec les deux autres programmes de ladite mesure, à savoir le programme Tubehoneza (développement rural et nutrition) et le programme Twiteho Amagara (santé).
Les Organisations Non-Gouvernementales LVIA, GVC et ICU, à travers leur projet UMUCO W’ITERAMBERE – RENOUVE Burundi – Energies Renouvelables pour le Burundi organisent le 6, 7 et 8 janvier 2021 le lancement de leurs activités dans les provinces de Ruyigi, Rutana, Cankuzo et Kirundo, en contribuant à la resilience et au développement socio-économique des zones Rurales et péri-urbaines desdites provinces.

Dans 20 centres de santé localisés dans les communes de Mishiha, Gisagara, Cendajuru, Cankuzo, Gisuru, Kinyinya, Nyabitsinda, Mpinga-Kayove, Giharo et Gitanga, le projet prévoit d’installer :

-Des systèmes photovoltaïques autonomes pour assurer l’accès à l’électricité solaire ;
-Des systèmes de pompage à alimentation solaire pour assurer la fourniture constante d’eau et l’amélioration des capacités de stockage ;
-Un appareil WATA permettant de produire de l’hypochlorite de sodium (chlore) qui pourra être utilisé pour le lavage des mains et comme solution désinfectante.

Afin d’assurer la maintenance des équipements, le personnel des Centres de santé sera formé à l’utilisation et à l’entretien des systèmes photovoltaïques, ainsi qu’à l’utilisation du chlore.
L’action prévoit également d’appuyer le développement d’un marché autonome de foyers améliorés en formant les producteurs et en favorisant une diffusion durable du produit sur la base des unités de production et des réseaux de distribution existants.

Le projet va renforcer les activités agricoles, artisanales et commerciales : menuisiers, mécaniciens, boutiques, petits restaurants ; une vingtaine de Centres de Services Ruraux (CSR) et une dizaine d’Organisations Paysannes (OP) auront accès à des systèmes solaires productifs et innovants. Décortiqueuses, moulins, séchoirs, pompes à eau, systèmes modernes d’irrigation, kiosques de recharge de téléphones seront installés dans ces Centres de Service Ruraux et les capacités de gestion des responsables seront renforcées avec l’intégration de la vente et la gestion quotidienne de ces équipements solaires de transformation dans leurs plans d’affaires.

Les ménages des collines pourront s’approvisionner de produits solaires individuels dans les boutiques solaires créées par le projet au sein des Centres de Service Ruraux.

La population burundaise sera aussi sensibilisée à la nécessité de protéger l’environnement par une gestion durable du bois, des boisements communautaires, à la valorisation des résidus agricoles comme combustibles et à leur utilisation rationnelle.
L’action prévoit aussi d’installer 24 systèmes solaires dans les écoles et former leurs responsables à la gestion, maintenance et sécurité.

Pour en savoir plus, contactez : [email protected]

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. L’heure est grave

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19. L’heure est grave

« 41 nouveaux cas positifs ont été notifiés sur 1 242 tests réalisés, soit un taux de positivité de 3,3 %. Parmi ces cas, 35 sont de transmission locale, soit 85,37 % et 6 cas importés, soit 14,63 %. Ce (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 492 users online