Archives

Cibitoke & Mutakura : 2 civils tués, 12 blessés dont 7 policiers et 2 militaires

27/10/2015 Abbas Mbazumutima 7
Tout a commencé quand un désaxé mental, machette à la main a bloqué la circulation sur l’axe appelé ’’Kurya Kanyoni’’
Tout a commencé quand un désaxé mental (en rouge), machette à la main a bloqué la circulation sur l’axe appelé ’’Kurya Kanyoni’’

Tel est le bilan officiel des coups de feu et des explosions de grenades entendus ce lundi 26 octobre à partir de 10 heures et demie jusque tard dans l’après-midi. La vie dans ces deux quartiers était paralysée.

«A Cibitoke, il y a eu deux civils tués dont un désaxé mental, 7 policiers blessés dont 3 cas graves évacués à l’Hôpital militaire de Kamenge et 2 militaires blessés dans une attaque à la grenade. A Mutakura, il y a eu 3 civils blessés par grenade», rapporte Pierre Nkurikiye, le porte-parole de la Police.

Selon lui, tout a commencé quand ce déséquilibré mental, machette à la main, s’est pointé devant la mosquée de la 8ème avenue à Cibitoke. «Devenu un menace, puisqu’il continuait à brandir son arme et à bloquer la circulation sur l’avenue des Forces armées communément appelée ‘’Kurya Kanyoni’’, des policiers et des militaires venus en renfort ont tenté de l’en empêcher et c’est quand ce ’’soi-disant fou’’ s’est mis à poursuivre un militaire que ce dernier lui a tiré dessus», affirme le porte-parole de la Police.

Profitant de l’attroupement et du remue-ménage général créé par cet incident, raconte-t-il, des ’’malfaiteurs’’ ont lancé des grenades contre des forces de l’ordre. «C’est là qu’un civil est mort et ces policiers blessés.»

A Mutakura, la circulation a été perturbée. Un carambolage entre des bus de transport en commun, des véhicules des particuliers, des taxis-motos, des tuk-tuk, a été évité de justesse quand une grenade a été lancée au milieu de la route principale menant vers Bubanza. Plusieurs véhicules ont vite rebroussé chemin dans une course folle et dans un concert de klaxons, de crissement de pneus, mêlé de cris des piétons courant dans tous les sens. Plusieurs bus et plusieurs motos ont dû faire des détours en passant par Buterere ou par Kinama pour remonter vers Kamenge afin de regagner la ville.

Forum des lecteurs d'Iwacu

7 réactions
  1. nunu nado

    Il y a des métiers qui necessitent une vocation dont le métier de policier.
    Mais, non seulement nos policiers n’ont pas de vocation, ils n’ont pas de coeur a la bonne place aussi.
    Il Tuent les enfants, les femmes et sans oublier les maladies mentaux; qu’ils devraient proteger.

  2. nduwimana pierreclaver

    none,nkabo bapolisi mwumva bafuye kubera iki?iyaba twari dufise leta yitayeho ubuzima bwakiremwa muntu,nkuwo mupolisi yarashe uyo musazi,yarakwiye gufatwa akicwa bnawe.ikindi naco.abantu bamaze imisi bicwa nico gipolisi cabicanyi,iyo leta irakwiye guhagarikwa burundu ikahava vuba na bwango.harakenewe ko igip[olisi gisubira kwiga neza ukugene cocungera umutekano wabanyagihugu,kuko nkuwo musazi ntiyarakwiye kwicwa naho yaramenashije abantu,{ntiyari bwice}barikurabuko bamufata,bakamujana kwivuriro ou dans un centre pour le traitement mantal.pourquoi pas.

  3. Paul N

    Stupid question ever !

  4. Rukwebuka N

    Preuve que nous n’avons pas de police mais une milice de tueurs.

  5. Verite Guess

    @ nkuba,
    So stupid!!! What happened with Swedish policeman was wrong. Why should we do we do the same wrong thing? Shame shame shame !

  6. nkuba

    You should be rogue in your mental. Can you please explain why Swedish polish killed a mental disorder three days ago??

  7. Barundi

    quelle genre de police incapable d’arreter un malade mantal et le desarmer!!ou bien les demons anti humains les hantent pour toujours!we face a rogue state!!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Confession

Abbas Mbazumutima Commentaires fermés sur Confession

La énième mise en garde adressée à Iwacu par le Conseil National de la Communication pour non-respect du principe de l’équilibre de l’information est tombée comme un couperet. Je suis resté sans voix. L’équilibre de l’info, c’est notre ADN, fondamental, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 382 users online