Dimanche 07 mars 2021

Société

Cibitoke : l’extension de Buceco inquiète la population

10/04/2020 Jackson Bahati Commentaires fermés sur Cibitoke : l’extension de Buceco inquiète la population
Cibitoke : l’extension de Buceco inquiète la population
Les propriétaires de ces parcelles veulent être indemnisés par la Buceco.

Les habitants proches de la Société Buceco qui produit du ciment demandent des indemnités et les autres craignent des maladies pulmonaires suite au gaz qui émane de cette usine.

Cette société Buceco se trouve à moins de 3 kilomètres du chef-lieu de la province Cibitoke, commune Rugombo. Elle fabrique du ciment dans cette commune depuis plus de 10 ans. La population des parages se plaint des gaz toxiques émis par cette entreprise qui peuvent provoquer des maladies pour leur santé. Lors de la réunion tenue ce lundi 30 mars par le 2ème vice-président, cette population a demandé des indemnités afin de quitter ce lieu pour aller vivre dans un endroit non pollué. Elle redoute déjà les maladies probables liées à la mauvaise respiration..

Selon ces habitants, 1585 parcelles ont été aménagés par la Société Immobilière Publique « SIP » en sigle depuis 2011 sur la surface de 120 hectares du site Karurama et presque toutes ces parcelles sont reconnues par leurs propriétaires mais ils ne savent pas pourquoi cette société n’a pas voulu les leur remettre.

Il n’y a rien à craindre

Ces habitants indiquent que certains ont déjà payé de l’argent à la « SIP » mais jusqu’à présent ils n’ont pas l’autorisation de bâtir. Ils demandent l’indemnisation car les parcelles semblent limitées compte tenu du nombre de personnes qui ont fait la demande.

Le deuxième vice-président de la République, Joseph Butore, qui représente également la commission mise en place pour assurer les procédures d’indemnisation de cette population, rassure.

Selon lui, toutes les dispositions nécessaires ont déjà été prises pour que ce travail soit bien organisé et demande à cette population d’être patiente.

Le représentant de Buceco ne voit pas pourquoi il y a des plaintes. Il indique que les indemnités seront distribuées sans problème car même la société Buceco se préoccupe aussi de la vie de la population environnante.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

A qui profite l’adhésion de la RDC à l’EAC ?

« Un seul peuple, une seule destinée ». C’est la devise de la Communauté d’Afrique de l’Est plus connue sous son acronyme anglais d’EAC (East African Community). Lors du 21ème Sommet par vidéoconférence samedi 27 février, les Chefs d’Etat de (…)

Online Users

Total 970 users online