Vendredi 26 février 2021

Archives

Cibitoke : 5 victimes de conflits fonciers à Bukinanyana

27/11/2013 Jackson Bahati Commentaires fermés sur Cibitoke : 5 victimes de conflits fonciers à Bukinanyana

Elias Nzosaba a été décapité par une machette. Selon les informations fournies sur place, ce boucher a trouvé la mort alors qu’il rentrait chez lui vers 20 h. Elles indiquent aussi que ce père de 7 enfants avait des différends liés à la terre avec certains de ses proches. La commune de Bukinanyana enregistre ces derniers temps des cas d’assassinats liés aux différends fonciers. Le dernier cas remonte au 21 Novembre dans la zone Bumba, de la commune Bukinanyana à 90 km du chef-lieu de la province.

Une autre source digne de foi affirme que la victime avait introduit plusieurs dossiers de conflits fonciers  chez le juge. « Il était en train de gagner  dans un procès un terrain de 4 hectares revendiqué aussi par son grand frère », précise-t-elle. Cette même source signale qu’à plusieurs reprises la victime avait échappé à la mort.

D’après une autre source locale, 4 autres personnes ont été tueés en un mois. « Toutes ces personnes sont soit fusillées soit tuées à l’aide d’armes blanches », renchérit-elle sous une fine pluie. Les défenseurs des droits de l’Homme et les administratifs de cette commune conseillent aux habitants de Bukinanyana de saisir les instances habilitées dès qu’un cas de conflit foncier surgit.
Signalons que 2 présumés auteurs de ces assassinats ont été arrêtés et sont, pour le moment, incarcérés dans le cachot de Bukinanyana.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Main basse sur les morgues

Où sont passées les valeurs morales et humaines, l’« Ubuntu » chanté par les Burundais à longueur de journée ? Depuis un certain temps, avoir accès aux chambres froides dans les hôpitaux publics de Bujumbura relevait d’un parcours du combattant. Des gens qui (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 080 users online