Jeudi 22 février 2024

Société

Campagne Heforshe: plaidoyer pour l’égalité de genre

09/03/2016 Commentaires fermés sur Campagne Heforshe: plaidoyer pour l’égalité de genre
Le staff de la TMEA suivant par vidéo conférence les cérémonies de signature de cet acte d’engagement.
Le staff de la TMEA suivant par vidéo conférence les cérémonies de signature de cet acte d’engagement.

Une femme sur trois dans le monde est victime de violences physiques et sexuelles, 52% des femmes n’ont pas accès à l’internet. Ces chiffres ont été avancés par l’Onu femmes Kenya, lundi 7 mars, dans le cadre de la campagne Heforshe qui regroupe diverses organisations régionales et internationales luttant pour l’égalité de genre.

«Le but est de sensibiliser les hommes, surtout ceux en position de prise de décisions pour défendre la cause de la femme » a fait savoir Aimé Nzoyihera, Directeur Pays, a. i de Trade Mark Est Africa (TMEA). Ce dernier a signé un acte d’engagement visant le renforcement de la promotion de la femme et la lutte contre les violences basées sur le genre.

TMEA s’est engagé à impliquer ses partenaires dans ce mouvement. « Des audits seront faits dans les institutions et au sein de la Trade mark afin d’intégrer l’égalité de genre», rassure le directeur pays du TMEA.

Signalons que la campagne Heforshe a été lancée en 2014 par l’Onu femmes.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Démocratiser le débat sur le marché public

Brouille entre le gouvernement du Burundi et la société Sogea Satom autour des travaux de réhabilitation de la route nationale 3, tronçon Rumonge-Gitaza. Le ministre en charge des infrastructures a pris la décision de suspendre le paiement des frais additionnels (…)

Online Users

Total 1 723 users online