Jeudi 18 juillet 2024

Économie

Campagne café 2020-2021: une faible production qui inquiète

18/08/2020 Commentaires fermés sur Campagne café 2020-2021: une faible production qui inquiète
Campagne café 2020-2021: une faible production qui inquiète
Déo Guide Rurema : « la production a été faible »

A l’heure du bilan de a campagne café, le ministère en charge de l’agriculture déplore une forte baisse de la production du café. Seules 53,37% des prévisions ont été atteintes.

« La campagne a connu une faible production du café cerise par rapport aux prévisions de 136.792 tonnes. La quantité collectée au cours de cette campagne équivaut à 73 020, 191,5 tonnes, soit 53.37% alors qu’on s’attendait à une grande production de café», a indiqué Déo Guide Rurema, ministre en charge de l’Agriculture.

Pour M Rurema, le facteur de cette faible production est la baisse de la pluviométrie observée pendant la période où on s’attendait à une grande production de café. « Par conséquent, à force de tarder à mûrir, le café cerise a été traité au niveau des ménages ».

Il a informé les caféiculteurs que la quantité traitée au niveau des ménages doit aussi être collectée et conditionnée à l’instar du café fully washed obtenu dans les stations de dépulpage-lavage.

Pour décourager les spéculateurs et toute irrégularité liée au traitement du café cerise au niveau des ménages tout a été décidé. « Il sera vendu à 1.200 francs burundais aux commerçants ou coopératives ayant une autorisation de l’ODECA moyennant un sous couvert de l’autorité administrative de la commune d’intervention ».

Le ministre en charge de l’Agriculture a appelé les caféiculteurs en particulier à répondre massivement aux activités de taille et de paillage du caféier. Ces activités ont été lancées officiellement en date du 30 juillet 2020 en province Ngozi.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Dépités par nos députés

En décembre dernier, une députée a revendiqué, lors d’une séance de questions au ministre de l’Énergie, une station-service réservée uniquement aux élus, se plaignant d’être méprisée lorsqu’elle devait faire la queue. Ces propos ont profondément choqué l’opinion publique et ont (…)

Online Users

Total 2 528 users online