Santé

Burundi/Covid-19 : 34 cas contact testés négatifs

09/04/2020 Alphonse Yikeze Commentaires fermés sur Burundi/Covid-19 : 34 cas contact testés négatifs
Burundi/Covid-19 : 34 cas contact testés négatifs
La Clinique Prince Louis Rwagasore. Placés en isolement, trois cas confirmés de Covid-19 y font l’objet d’un suivi médical.

Ce mercredi 8 avril, le ministre de la Santé a annoncé que 34 personnes ayant été en relation avec les trois cas récemment testés positifs au Covid-19, ont été diagnostiquées négatives.

« Parmi ces 34 personnes, 21 avaient déjà subi un premier test tandis que pour les 13 autres, c’était leur premier test », a révélé le ministre Thaddée Ndikumana à l’issue d’une conférence de presse avant de préciser que les services de son ministère procèderont à un deuxième test de dépistage pour les 13 personnes « conformément à la loi ».

Concernant les trois personnes testées positives au coronavirus depuis peu, le ministre Ndikumana a affirmé qu’elles sont toujours porteuses du virus mais que « leur état de santé est bon : pas de fièvre, pas de toux, pas de dyspnée et s’alimentent normalement ».

«Partant de ces résultats, nous rendons grâce à Dieu de ce que cette pathologie ne soit pas en train de se propager au sein de la société », a jugé ainsi le ministre en charge de la Santé.

Selon Thaddée Ndikumana, 2.936 personnes ont déjà été placées en quarantaine dans plusieurs coins du pays. « Après 14 jours d’isolement, 2.261 personnes sont rentrées chez elles et ne présentent aucun signe de Covid-19. Seules 675 d’entre elles demeurent en quarantaine », a souligné le ministre Thaddée Ndikumana.

Sur les cas de personnes accusées d’être porteuses du Covid-19, le ministre a défendu que le coronavirus ne se détecte pas à vue d’œil et que certains types de ’’maladies traditionnelles’’ telles la grippe, les angines, … présentent des symptômes se rapprochant de ceux du Covid-19.

Une exception toutefois, selon le ministre. « Pour celles et ceux qui ont récemment séjourné dans un pays largement affecté par le coronavirus et présentant les symptômes du virus, elles doivent appeler le 117 ou s’autoconfiner chez eux en attendant un examen médical », a clarifié le ministre Ndikumana.

Et d’informer ensuite que des points de dépistage seront désormais établis au niveau des régions frontalières comme Kayanza, Ngozi, Muyinga, Makamba, Cibitoke, Kirundo, etc. « Ça sera dans le but d’éviter que les personnes qui rentrent au Burundi via l’une ou l’autre de ces provinces susmentionnées, n’aient à se déplacer jusqu’à Bujumbura pour se faire tester »

Le ministre de la Santé s’est également exprimé sur le partage de photos de soi-disant personnes testées positives au coronavirus. « C’est une pratique contraire au secret médical. J’atteste ainsi qu’aucun médecin n’est à l’origine de tels actes ! De surcroît, c’est une atteinte à la dignité de personnes qui, parfois, s’avèrent non porteuses du Covid-19 ! », a soutenu Thaddée Ndikumana, non sans ajouter que de tels partages participent aux campagnes d’intox qui ont cours sur la toile.

A la population, le ministre appelle à la poursuite des activités quotidiennes « tout en respectant scrupuleusement les mesures de prévention individuelles et collectives contre le Covid-19 ».

Ce samedi 4 avril, dans le sillage de l’apparition de cas de Covid-19 au Burundi, la Belgique a procédé à un rapatriement de ses ressortissants et une partie des citoyens d’autres pays européens et nord-américains vivant au Burundi. Ceux qui ont la double nationalité n’ont pas été autorisés à monter à bord de cet aéronef.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Le 25 septembre, le chef de l’Etat anime une conférence publique. La date coïncide avec la période des 100 premiers jours du général-major Evariste Ndayishimiye à la tête du pays des mille et une collines, le Burundi. Très scrutée, cette (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 737 users online