Jeudi 30 mai 2024

Économie

Burundi/BAD : Plus de 13 millions de dollars d’appui au secteur de l’eau

12/10/2023 Commentaires fermés sur Burundi/BAD : Plus de 13 millions de dollars d’appui au secteur de l’eau
Burundi/BAD : Plus de 13 millions de dollars d’appui au secteur de l’eau
L’eau, cette denrée chère

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a accordé au début de ce mois d’octobre, un financement de 13,15 millions de dollars américains au Burundi. C’est pour appuyer le pays dans la mise en œuvre la Phase I du Projet d’appui au secteur de l’eau et au renforcement de la résilience aux changements climatiques.

Ce financement provient de la Facilité d’appui à la transition, un instrument de financement de la BAD destiné aux pays en état de transition. Le gouvernement burundais y apporte une contrepartie de 1,75 millions de dollars, et le Centre mondial pour l’adaptation (GCA) une contribution de 170 947 dollars.

Ce projet, fruit d’une étroite collaboration entre le Groupe de la BAD et le GCA, constitue une réponse efficace au renforcement de la résilience du Burundi face aux effets des changements climatiques.

Il permettra aussi d’améliorer les conditions de vie socio-économique des populations rurales de plusieurs provinces : Cankuzo, Bubanza, Ruyigi, Rutana, Cibitoke, Kayanza dans l’est, le nord-ouest et l’ouest du pays et la capitale Gitega.

Le lancement de ce projet est prévu en janvier 2024, il marque le retour de la Banque dans le secteur de l’eau au Burundi. Pendant longtemps, indique le ministre burundais de l’Hydraulique, de l’Énergie et des Mines, le secteur de l’eau était peu considéré par la plupart des partenaires alors que les besoins ont augmenté du fait de la croissance démographique, y compris à Gitega, la capitale politique du pays.

De l’énergie solaire pour pomper l’eau

Pour Ibrahim Uwizeye, ce projet attendu depuis longtemps, permettra non seulement de relever les défis des populations et des institutions sectorielles, mais il pourra aussi stimuler davantage d’investissements et d’engagements des autres partenaires dans le secteur de l’eau. « Nous y fondons beaucoup d’espoir ».

Le projet permettra de réaliser 18 systèmes d’approvisionnement en eau potable de dernières générations alimentés par des sources d’énergies durable notamment le solaire, de subventionner 4 500 branchements individuels, de construire plus de 750 latrines et dispositifs de lavage des mains, et de sensibiliser plus de 315 000 habitants.

Il soutiendra l’élaboration de projets d’investissements climato-résilients d’alimentation en eau potable et d’assainissement dans les provinces de Gitega, Mwaro et Kayanza ainsi qu’un plan d’investissements avec toutes les études techniques et d’impact environnemental et social nécessaires pour une instruction facilitée d’une éventuelle Phase II du programme.

Le projet bénéficiera à plus de 1,27 million de personnes, dont 50 % sont de femmes. Il favorisera l’accès des populations à des services sécurisés d’eau potable, d’assainissement durable et d’hygiène résilients au climat.

« La Banque est très enthousiaste à l’idée de s’engager aux côtés du gouvernement burundais et de l’accompagner dans ses efforts continus visant à créer les conditions pour une meilleure qualité de vie et des opportunités de développement économique pour tous. La Banque ne ménagera aucun effort à cet effet », a indiqué Pascal Yembiline, responsable pays de la Banque au Burundi.

BAD

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La Crédibilité de la Ceni en Jeu

Le train des élections de 2025 (communales et législatives) et de 2027 (présidentielles) est déjà en marche. La Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) se dit à l’œuvre. Depuis février, elle a déjà mené plusieurs activités. Le nouveau Code Électoral a (…)

Online Users

Total 3 370 users online