Mardi 25 juin 2024

Société

Bujumbura Mairie : L’avenue de l’Enseignement enfin réhabilitée

31/01/2024 Commentaires fermés sur Bujumbura Mairie : L’avenue de l’Enseignement enfin réhabilitée
Bujumbura Mairie : L’avenue de l’Enseignement enfin réhabilitée
Des ouvriers à l’œuvre

Située au centre-ville de Bujumbura, l’avenue de l’Enseignement part de la galerie « Le Parisien » jusqu’à l’ex-Athénée primaire. Des nids-de-poule à partir du siège de la Mutec jusqu’à la Maison Fleurie de Bujumbura rendaient cette route impraticable au grand dam des chauffeurs de voitures et de bus. L’ARB est actuellement à l’œuvre en rénovant cet axe.

Il est 9h. Nous sommes sur l’avenue de l’Enseignement. Elle passe derrière l’ex-marché central de Bujumbura jusqu’à l’ex-Athénée primaire. Les travaux de réhabilitation sont en cours.

Les trous qui se trouvaient autour du parking des bus qui transportent les habitants du sud de la capitale et ceux qui se trouvaient tout au long de cette avenue devant l’Ecole secondaire des techniques administratives sont en train d’être bouchés par la pose des carrières par l’Agence routière du Burundi, ARB.

Une cinquantaine d’ouvriers y travaillent avec des machines qui aident à briser les vieilles scories. D’autres font le mixage du ciment et des carrières. Les niveleuses et le compacteur sont aussi là dans le but de remettre cette route en état de praticabilité.

Cette avenue présente l’avantage d’être un raccourci entre les quartiers Est et le Centre de la ville de Bujumbura. Elle permet ainsi d’éviter les embouteillages qui s’observent sur les autres voies de circulation.

La population et les chauffeurs qui la fréquentent sont contents de cette réhabilitation. « Nous sommes heureux de constater que cette route est en train d’être réparée car elle nous est utile dans nos activités quotidiennes », se réjouit l’un des chauffeurs de véhicules communément appelés « Transvilles ».

Il explique : « Avant cette réparation, nous circulions difficilement à cause des trous qui se creusaient du jour au jour. La pluie participait aussi à rendre la route impraticable. Nous remercions l’ARB et le gouvernement qui ont entendu notre cri d’alarme ».

Même les piétons ne cessaient de se plaindre des risques de subir des jets d’eau par les véhicules en circulation à cause des eaux stagnantes qui s’observaient sur cette route pendant la saison des pluies.

Le responsable de la réhabilitation de cette avenue se félicite du pas déjà franchie et promet d’y mettre des pavés dans les jours à venir.
« Nous avons prévu que cette activité dure au maximum un mois. Nous allons mettre de la carrière et tracer les caniveaux afin de faciliter l’écoulement des eaux de pluie. En outre, nous allons mettre des pavés dans cette avenue avec le budget de l’année prochaine », indique Rony Rukundo.

Alexandrine Ndayishimiye

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La mobilisation des « radins » pour les quatre bougies de Neva

Comme il se doit en pareille situation, les festivités marquant les quatre ans au pouvoir du président Evariste Ndayishimiye, organisées à Nyabihanga, en pleine province de Mwaro, une contrée de citoyens jouissant à tort ou à raison d’une légendaire réputation (…)

Online Users

Total 2 530 users online