Lundi 19 avril 2021

Environnement

Bugarama/ Des pluies torrentielles sèment la désolation

16/03/2021 Commentaires fermés sur Bugarama/ Des pluies torrentielles sèment la désolation
Bugarama/ Des pluies torrentielles sèment la désolation
Vue partielle des cultures détruites par les pluies torrentielles de ce lundi, à Bugarama

Toitures des salles de classes et des maisons emportées, des cultures détruites … Dans l’après-midi de ce lundi 15 mars, dans la commune Bugarama, province Bujumbura, une pluie torrentielle mêlée de grêle a causé beaucoup de dégâts. L’administration appelle à l’aide.

En tout, cinq collines ont été touchées. Joint ce matin, l’administrateur de Bugarama, Charles Karorero, fait état de 3 salles de classes détruites à Cashi, 3 à Gitwaro et 3 autres sur la colline Kazigo.

Dans la seule zone de Bugarama, on dénombre 28 maisons d’habitation détruites et beaucoup d’hectares de cultures endommagées. « Nous avons tellement besoin d’une aide d’urgence surtout pour ces écoles, et ces maisons détruites », plaide-t-il. D’après lui, plusieurs familles ont aussi besoin d’une assistance alimentaire. « Leurs champs ont été totalement abîmés ».

Les victimes dans le désarroi

« C’est vraiment une catastrophe. Jusque dans la matinée de ce mardi, la grêle était encore visible. Des étendues importantes de bananeraies, des champs de manioc, du haricot, … ont été détruites. C’est la désolation », se lamente un agriculteur de la localité joint par téléphone.

Selon lui, cette catastrophe vient exposer la population à la faim alors qu’elle s’attendait à une bonne récolte. Il appelle les âmes charitables à penser à cette commune. « Certains de nos enfants vont manquer de salles de classes parce que des toitures de plusieurs locaux ont été emportées par les vents violents ».

Il y a quelques jours, la commune Kayokwe, de la province Mwaro a connu une telle situation. L’église de la paroisse catholique de Kibumbu, des maisons des prêtres et plusieurs autres d’habitations ont été détruites par des pluies torrentielles.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La grande muette invitée à redorer son image écornée

Ce ne sont pas des « faits divers ». Quelle mouche a piqué la grande « muette » ? L’armée burundaise occupe rarement les colonnes d’Iwacu. Elle s’exprime peu d’ailleurs. Mais jusqu’ici, la grande muette burundaise était relativement reconnue et (…)

Online Users

Total 1 046 users online