Jeudi 22 février 2024

Sécurité

Bubanza : 2 morts, un blessé, 2 véhicules endommagés dans une embuscade à Buringa

03/09/2023 Commentaires fermés sur Bubanza : 2 morts, un blessé, 2 véhicules endommagés dans une embuscade à Buringa
Bubanza : 2 morts, un blessé, 2 véhicules endommagés dans une embuscade à Buringa
Le véhicule calciné

Selon des témoins, des fortes détonations suivies de tirs à l’arme automatique ont été entendus dans la nuit de ce samedi à dimanche 3 septembre vers 22 heures à Buringa en commune de Gihanga de la province de Bubanza au nord-ouest du Burundi.

D’après des sources locales, il s’agissait d’une embuscade tendue sur la RN5 à un véhicule en direction de Bujumbura par des hommes armés en provenance de la réserve naturelle de la Rukoko. Deux personnes ont été tuées et une autre blessée. Leur véhicule a été complètement calcinée, un autre véhicule a été criblé de balles.

« Nous étions en train d’étancher notre soif et tout à coup nous avons entendu l’explosion d’une grenadeDes tirs automatiques de se sont poursuivis et les habitants de la localité ont été pris de panique », témoigne un habitant proche des lieux de l’attaque rencontré dimanche matin.

Quand les tirs ont diminué d’intensité, raconte-t-il, nous sommes allés voir avec des amis ce qui se passait en compagnie des policiers et des militaires. « Il y avait une voiture de type Toyota Probox en train de brûler et deux personnes dont le chauffeur sans vie, elles étaient déjà mortes ».

A quelques mètres de cette voiture en feu, poursuit-il, nous avons entendu des cris d’une autre personne, elle était blessée par balle et à quelques pas de là, un autre véhicule portait des impacts de balles.

Le lendemain, indique notre source, la carcasse de la voiture calcinée avait disparue et les toutes traces au sol effacées mais pas toutes. « Au cours de leur intervention, des policiers et des militaires ont emporté cette carcasse ».

Selon des témoins, ceux qui ont perpétré cette attaque restent inconnus mais, ils affirment que les tirs provenaient de la réserve naturelle de la Rukoko.

« Bien qu’il y ait des positions de policiers et de militaires proches du lieu de l’attaque, ils n’ont pas pu intervenir à temps pour limiter les dégâts », déplorent la plupart des habitants de Buringa.

Sur son compte X, le mouvement rebelle burundais Red Tabara qui a des bases arrière au Sud Kivu, à l’est de la RDC, revendique cette attaque et affirme également ’’avoir attaqué et détruit une antenne de guidage des avions en approche de l’aéroport de Bujumbura située dans la localité de Gihungwe’’, c’est dans les environs de Buringa.  Difficile à vérifier, aucune source officielle ne s’est pas encore exprimée sur ces attaques.

Dans la matinée de ce dimanche, plusieurs pick-up de militaires ont été observés dans cette localité de Buringa. Bien que timide, la circulation était presque normale mais ces forces de l’ordre empêchaient tout attroupement de curieux.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Démocratiser le débat sur le marché public

Brouille entre le gouvernement du Burundi et la société Sogea Satom autour des travaux de réhabilitation de la route nationale 3, tronçon Rumonge-Gitaza. Le ministre en charge des infrastructures a pris la décision de suspendre le paiement des frais additionnels (…)

Online Users

Total 1 658 users online