EN

Environnement

Boulevard Melchior Ndadaye : Quand les eaux de pluie débordent gênant la circulation

01/12/2020 Jérémie Misago Commentaires fermés sur Boulevard Melchior Ndadaye : Quand les eaux de pluie débordent gênant la circulation
Boulevard Melchior Ndadaye : Quand les eaux de pluie débordent gênant la circulation
Des eaux qui ont débordé le caniveau et envahi le boulevard

Après des pluies intenses de ces derniers jours, des caniveaux sont bouchés sur le boulevard Melchior Ndadaye (ex-1er novembre), au niveau du dépôt des casiers de la brasserie, Brarudi. Les eaux envahissent l’axe et gênent la circulation. Les usagers invitent les autorités à agir.

Il est 11h, ce 30 novembre. Nous sommes sur le boulevard Melchior Ndadaye (ex-1er novembre), au niveau du dépôt des casiers de la brasserie, Brarudi. A ce niveau, les caniveaux d’évacuation des eaux de pluies sont tous bouchés. Des eaux de pluie provenant de ces caniveaux débordent et envahissent cet axe.

D’après les usagers de ce boulevard, ces caniveaux se sont bouchés suite aux pluies de ces derniers jours qui ont obstrué les buses conduisant les eaux vers le lac Tanganyika. “Cela fait deux semaines à cause des fortes pluies. Lorsqu’il y avait encore moins de pluies, l’eau ne débordait pas, mais depuis qu’il a commencé à pleuvoir abondamment, les caniveaux se sont bouchés et l’eau a commencé à couler partout», raconte Tharcisse, un conducteur de taxi-vélo.

Pour lui, des déchets de tout genre, notamment des bouteilles et sacs en plastique qui seraient jetés dans la buse bloquent les eaux et envahissent le boulevard. « C’est un grand problème car lorsque nous croisons des véhicules, ils nous éclaboussent. Avec nos clients, nous continuons la route, les habits trempés et puants». Et d’insister pour que ces caniveaux soient débouchés dans les meilleurs délais afin d’éviter d’attraper des différentes maladies.

Même sentiment d’indignation chez son confrère Habimana. Il n’arrive pas à comprendre cette situation qui perdure. « Je ne sais pas s’il leur a été difficile de déboucher ces caniveaux ou s’ils sont devenus complètement bouchés», déplore-t-il avant de demander aux services techniques habilités de se mettre à l’œuvre pour redresser la situation.

Les usagers de ce boulevard convergent sur la nécessité de faire le curage de ces caniveaux bouchés. Ils expliquent que la dernière fois qu’ils l’ont essayé n’y sont pas parvenus.

Iwacu a essayé de joindre l’Office burundais de l’urbanisme et de l’habitat, OBUHA, en vain.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. L’heure est grave

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19. L’heure est grave

« 41 nouveaux cas positifs ont été notifiés sur 1 242 tests réalisés, soit un taux de positivité de 3,3 %. Parmi ces cas, 35 sont de transmission locale, soit 85,37 % et 6 cas importés, soit 14,63 %. Ce (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 248 users online