Mercredi 30 novembre 2022

Les billets d'Antoine Kaburahe

Billet | « Vous qui entrez ici abandonnez toute espérance »

28/09/2022 18
Billet | « Vous qui entrez ici abandonnez toute espérance »

Par Antoine Kaburahe

Le directeur de l’hôpital Kira est en prison, tout le monde le sait. Les raisons de sa détention ne sont pas avérées mais, comme tout citoyen, il est présumé innocent. Il a droit à la défense. Le petit frère du directeur de l’hôpital Kira a été arrêté. Il vient de passer sa première nuit au cachot de Kinindo. Avant de rejoindre peut-être son grand frère dans la prison de Mpimba. Soit.

Mais la machine à broyer le directeur de Kira vient de s’emballer et rien ne semble pouvoir l’arrêter. Un palier a été dépassé ce mardi. Après le petit frère du directeur de l’hôpital Kira, c’est au tour de sa défense: Maître Sandra Ndayizeye, l’avocate de Dr Sahabo Christophe, a passé sa première nuit au cachot. Surréaliste.

Pourtant, un avocat («Ad-Vocatus ) est une personne qui « porte secours » à son client face au juge. Du latin advocatus, de advocare, appeler auprès de. Il doit donc être libre pour le faire de façon efficace et totale. En démocratie, pour rappel, le Burundi est dirigé par un parti qui a inscrit la « défense de la démocratie » en lettres d’or, en démocratie donc, il est nécessaire d’avoir des contre-pouvoirs. L’avocat est l’un d’eux. Parfois, le seul qui reste pour défendre, y compris ceux qui ont commis l’irréparable: le meurtre. Or, jusqu’à preuve du contraire, le Dr Christophe Sahabo n’a tué personne. Et puis, il serait criminel, il aurait droit à la défense…

L’arrestation de Maître Sandra Ndayizeye est une honte pour tout le pays. Elle envoie un message terrible aux Burundais et au monde entier. Le pouvoir dit : ici, vous n’avez droit à aucune défense.

L’avocat n’a même plus cette « Immunité de robe », ce privilège essentiel qui permet à la défense de pouvoir s’exercer pleinement sans crainte de représailles contre des propos qui auraient été tenus à l’audience.
S’attaquer à Maître Sandra Ndayizeye est l’expression de la peur. Il faut faire taire la défense. Au lieu de l’affronter dans le prétoire, on l’envoie au cachot. Pourquoi cette fébrilité ?

Avec l’arrestation de cette avocate, « l’affaire Kira » entre dans une nouvelle dimension. Désormais, elle concerne tous les Burundais. Ce n’est plus une affaire entre des « actionnaires privés et publics » qui ne s’entendent plus sur la gestion d’une institution hospitalière dénommée Kira. Elle devient nationale. Elle touche à ce qui fonde même la justice burundaise, universelle : le droit à la défense. Si au Burundi les avocats n’ont plus droit à la parole, si un accusé n’a plus l’espoir d’être défendu, alors comme dans « la Divine Comédie » on pourra dire :« Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance ». Telle était l’inscription qui accueillait les damnés dans l’« Enfer » de Dante. On sait aussi sur quel autre fronton étaient gravés ces mots…

Forum des lecteurs d'Iwacu

18 réactions
  1. Poiteux

    le President de la Republique du Burundi n’avait il pas demandé à ce qu’il n’y ait plus d’emprisonnement hative pour une personne qui n’a pas commis un meurtre et qui n’a pas encore été jugé?
    était ce une blague?

  2. Gito

    Chacun appréciera:

    Les privés possedent 67% des actionnaires. Ils sont donc majoritaires. Ils se sont donc réunis en toute légalité. Les actionnaires d l’Etat, minoritaires se sont réunis, ont chassé un ADG actionnaire. Le Gouvernement n’a rien trouvé à redire.
    Quel message, envoyez vous au monde entier?
    Juste pathetique

  3. Eman Newman

    Moi, je pense que PRESUME INNOCENT est different de PRESUME COUPABLE…

  4. Kibinakanwa

    Quel image nos dirigeants donnent au monde entier?
    Pendant que cette affaire défraie les chroniques et est portée dans les médias:
    1) SE le président a informé le monde entier qu’une petite clique a fait un hold up de milliards dans le barrage de la honte: Mpanda Gates. Il avait promis que la justice allait se saisir de l’affaire. Justice, où êtes vous?
    2) Le même président a dit qu’il y a des gens qui voulaient préparer un coup d’etat. Justice, où êtes vous?
    3) IL ya un article de la constitution qui exige que tout mandataire doit déclarer ses biens. Art 95. Justice où êtes vous? Ne pas respecter cet article est une infraction.

    Ceci est ce que l’opinion retient du Burundi. Et non l’autoglorification que nous avons extendu à l’Assemblée générale des Nations Unies.

  5. Mutama

    Dans le dossier il paraît que le concerné était en collaboration avec des personnes qui combattent le pouvoir de Gitega depuis l’étranger ! !! nivyo sivyo? il va se défendre !! Ensuite détournement de l’argent de Kira ! nivyo sivyo??Il va se défendre !! Laisser le tem ps à la justice il va faire son travail!
    Abo nabo nagize inama ngo ni aba actionnaires dont le petit -frère de l’ancien Directeur ngo yaserukiye ce dernier hanyuma ils ont validé des choses urumva ko ivyo ari akajagari.

    • Mutimutunganye

      On donne le temps à la justice pour pouvoir emprisonner des gens sans aucun apuis juridique. Et jamais tu devait à faire avec cette justice qui utilise autre chose que le droit. Dirais tu la même chose.

  6. Gacece

    Sauf si elle a elle-même trempé dans le même crime que ses clients avant leurs arrestations ou commis un crime qui n’est pas relié au cas du Dr Sahabo, cette avocate ne peut être accusée de bien défendre ses clients.
    Qu’on la libère s’il vous plaît!

  7. MBARIZA

    C »est terrible, ce Burundi. Le pays le plus pauvre et le plus corrompu au monde. Hélas, triste chanson pour qualifier le pays que quelque uns appelent/chantent « Pays de lait et de miel ».
    Laissez moi vous donner cette litanie:
    1) Emprisonnement et jugement dans l’affaire Ntungumburanyi: 1971
    2) Emprisonnement Kadege/ Ndayizeye
    Dans un autre registre
    a) Assassinat en pleine journée Ntasano
    b) Assassinat en pleine journée, au vu et au sue de tout le mode d’une députée EAC et ancienne ministre
    c) Execution en plein jour de 3 soeurs italiennes.
    d) Chacun peut ajouter d’autres personnes.

    C’est cela le Burundi qui se compare aux pays comme Haiti.
    Justice, où t’a t-on enterré??

  8. Umurembe

    Me Sandra est la fille du Président Domitien Ndayizeye peut-être que la détention de l’ancien Directeur de Kira est liée aussi à des questions politiques !! Mais qui est ce petit -frère de Christophe ? Pour quel motif est-il arrêté ?

  9. Sebarazingiza

    Cher Antoine!

    Vers la fin des années 80; ico gihe narinjiye muri Frodebu kuko narabona « kazoza keza » au cas où cet « intelligentsia » yoshika k’ubutegetsi. Narabona ko u Burundi bufise vyose kugira bube igihugu « c’amata n’ubuki » nkuko naba sogokuru bamye babiririmba.
    Oct 1993; icizere c’abarundi bakimenera mw’igi! Ivyabaye birazwi; « n’ABAVYEYI » banje barahasigara, sinigeze nta icizere nari mfise.
    2015; sinabona igituma feu Nkurunziza atari kw’iyongeza kuko navuga nti « ibuye riserutse ntiriba ricica isuka kandi nabonako bitari vyoroshe ko hoboneka « une alternative » yofasha abarundi.
    2015; le petit « Komezamahoro » yicwa sauvagement, sinataye icizere mugabo nguma mbona ko uBurundi buzotinda bukava mukinogo bwaguyemwo.
    Oct. 2019, nsubira iBurundi 30 ans après! L’image que j’ai eu de ma ville Bujumbura; « un cauchemard: d’une ville verte respectuese de l’environement, Bujumbura est l’image de l’enfer sur terre ».
    Naragerageje muri jewe guha chance Evariste Ndayishimiye, le benefice du doute, mugabo tureke ayo ma maladresses nkivyo vyiyo affaire « Kira/Sahabo », kutavuga amatungo yabo naho yavuye, kuvuga menshi atangiro, kwerura avuga ivyo afise/atunze aterekana ingene yabironse, ama voyages y’akazi ukabonamwo abana atagituma kigaragara, ….

    Sept 2022; niyumvirako abatwara uBurundi bakwiye kwicisha bugufi!

    Cher Antoine,
    Murakoze ko rimwe na rimwe ugerageza kuduza akajwi ukavuga ukuri mais ababaye n’ibenshi nanje ndimwo, babona igihugu kiriko kiratabagugwa.

    • Bakame

      Mon cher Sebarazingiza.Ce n’est pas la faute de son excellence Ndayishimiye si les burundais font des enfants sans limite!Comment voulez-vous avoir un pays vert avec une population incontrôlable qui double chaque 15ans?L’enfer dont vous parler vient d’une démographie hors contrôle!N’accusez pas les autres,nous sommes tous coupables avec nos familles de minimum 5 enfants dans le pays classé le plus pauvre du monde?Ne pensez-vous pas que la pauvreté aussi vient de cette démographie hors contrôle?

      • Sebarazingiza

        @Bakame
        Ntarinze kugutwara kure; genda urabe Kigali/anno 2022!

        Uce uraba akamaramaza: Nyakabiga 3; inzu y’ubatswe na ex Min wa justice haruguru yo kwa feu Ndakoze.

        • Visit Rwanda

          Hari abo numvise bavuga ko usohotse Kigali uhura na misère nk’iy’ahandi hose mu bihugu bikenye: amazi mabi, imvunja, etc.

          • Claypton

            Barakubeshye… uraza wirabire.

  10. Jereve

    Si au moins on avait la moindre idée de quoi elle est accusée. Ça doit être trop grave, car même les avocats des terroristes, on ne les envoie pas en prison. On en connaît plutôt un – défenseur des pires criminels – qui a été nommé ministre. Espérons seulement que ce ne sont pas des montages, du même scénario cauchemardesque que ceux qui ont failli envoyer son père en prison à vie. Du reste, je suis confiant que cette brave dame qui maîtrise bien les arcanes de la justice saura se défendre.

  11. Cuma

    c’est dommage! Mais dire que l »ancien Directeur est en prison sans aucun chef d »accusation c’est exagéré parce que son dossier est là !

    Note de la Rédaction
    Personne n’a dit que le Directeur de Kira est innocent. Nous disons qu’il est présumé innocent. Nuance.

    • Butoyi

      “Les raisons de sa détention ne sont pas avérées mais, comme tout citoyen, il est présumé innocent. Il a droit à la défense.” A-T-il été envoyé à Mpimba sans dossier?

      • Watchman

        « Avoir un dossier  » sur quelqu’un ne constitue pas automatiquement cette personne coupable, selon la loi. Toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Je suis Misago. Ou presque

Après sa tribulation, sa réapparition, lundi 21 novembre vers midi après deux jours d’inquiétude, suivi d’une sorte d’arrestation par des agents du Service national de renseignements (SNR) dans les montagnes ’’sacrées’’ de Magara, devenues un lieu de pèlerinage pour quelques (…)

Online Users

Total 949 users online