EN

Les billets d'Antoine Kaburahe

Billet – Une nouvelle page pour les médias au Burundi ?

25/12/2020 Antoine Kaburahe Commentaires fermés sur Billet – Une nouvelle page pour les médias au Burundi ?
Billet – Une nouvelle page pour les médias au Burundi ?
Agnès Ndirubusa, journaliste au service politique, est accueillie par son fils après 430 jours de séparation. (Photo O. Nibigira)

Le regard et le sourire de Dylan, le fils de notre collègue Agnès Ndirubusa qui retrouve sa maman après 430 jours de séparation, résument tout ce que les journalistes, les familles et les amis d’Iwacu ressentent en ce moment : le soulagement, la joie, l’espoir.

« On vient du gouffre », a raconté, émue, Agnès Ndirubusa. En effet, on ne peut qu’imaginer ce qu’ils ont vécu depuis ce 22 octobre 2019 quand ils sont arrêtés à Bubanza, avant même d’avoir commencé leur reportage.

Puis, la machine judiciaire s’est emballée, avec une accusation grave : « Atteinte à la sureté intérieure de l’Etat », pour laquelle ils risquaient la prison à vie.

Puis, les portes de la prison de Bubanza se sont refermées sur eux. Pendant 430 jours. Nos collègues et nous-mêmes étions résignés quand le président de la République a répondu favorablement à la demande d’une grâce introduite par nos collègues.

Nous rendons hommage au Président de la République pour ce geste qui l’honore. Nous prenons cette occasion pour remercier aussi tous ceux qui nous ont soutenus. Au Burundi comme à l’étranger.

Avec la disparition de Jean Bigirimana en juillet 2016, ces 430 jours de prison pour nos collègues ont été une autre épreuve. Mais elle a affermi notre engagement.

Nous continuerons à faire notre travail avec conviction, dans le respect de la loi et l’éthique de notre métier. C’est notre contribution à l’édification d’un Burundi ouvert, apaisé, démocratique.

Il ne sert à rien de ressasser le passé. Je crois dans la force des symboles. Que ce Noël 2020 soit une renaissance, qu’il signe le dégel et le début d’une nouvelle histoire pour les médias au Burundi. Nous y gagnerons tous.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Le parti de l’aigle, quel renouvellement ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le parti de l’aigle, quel renouvellement ?

Dès l’élection d’Evariste Ndayishimiye à la tête de la République, la question sur son successeur au secrétariat général du parti a surgi. Mais selon plusieurs sources, au CNDD-FDD, c’est le Conseil des Sages qui détient le vrai pouvoir. En fait, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 247 users online