Editorial

Au-delà des symboles

25/08/2017 Léandre Sikuyavuga 20

Deux événements forts ont marqué la célébration du deuxième anniversaire du Cndd-Fdd, surtout du président Pierre Nkurunziza, aux commandes de l’Etat après les élections de 2015. La croisade de remerciement et l’ « Imbonerakure day » à Gitega. Des chansons des chorales aux rythmes variés, des messages bibliques très évocateurs, des images, des effigies et sculptures ont dominé le décor.

Léandre Sikuyavuga

Les analystes ont tout scruté, jaugé. Ils relèvent les dimensions religieuse et politique. Un constat : lors des croisades, le président Nkurunziza se comporte en pasteur sinon en prophète. « La parodie de la lecture biblique consiste dans le fait qu’il remplace un prophète, le peuple d’Israël est remplacé par le peuple burundais et la pierre devient témoin de l’alliance entre Dieu et son peuple (Burundais). » La pierre est personnifiée car elle acquiert la faculté d’entendre et de servir de témoin de l’alliance. Il recommande aux fidèles à trouver des pierres au retour dans les ménages sur lesquelles ils doivent inscrire l’année de l’alliance (2017) pour les poser non seulement dans leurs salons mais également au chevet de leurs lits pour constamment s’en souvenir.

« Il y a délibérément confusion entre les affaires politiques et les affaires religieuses dans le chef de Nkurunziza. Ce cadre politico – spirituel est un secteur privilégié de propagande pour les crédules. »

Le cadeau donné au chef de l’Etat, lors de l’ « Imbonerakure day », a aussi suscité moult interprétations. On peut lire « Nyenicubahiro, Imbonerakure tuti « Hangama ku ngoma. »

Pouvant se traduire comme « Majesté, longue vie au trône. » Au-dessus, il y a une sculpture de tambour, « ingoma ».
Transmettant les félicitations, un haut cadre du parti souhaite à Nkurunziza que « Dieu lui prête vie pour diriger le Burundi en 2020 et au-delà ». Ce message est accompagné d’une effigie sur laquelle on peut lire : « Hangama ku ngoma – ganza sabwa. » Pouvant signifier « Longue vie au Trône-Règne et sois imploré ». Le rituel et le vocabulaire monarchiques sautent aux yeux.

Selon plusieurs observateurs, ces éléments montrent à suffisance que l’intention de Nkurunziza de rester le plus longtemps au pouvoir est, on ne peut plus, exprimé depuis qu’il a entrepris de changer la Constitution et de mettre au rancard l’Accord d’Arusha. « Il veut devenir un monarque de droit divin en se soustrayant de l’emprise de la Constitution actuelle pour régner sans aucune contrainte légale. »

C’est le droit à chacun d’analyser et d’interpréter un événement. C’est aussi le droit le plus absolu aux proches et sympathisants du président Nkurunziza de lui faire des voeux, quelle que soit la forme. Le concerné ne s’est pas jusqu’ici exprimé.

Conclure serait donc hasardeux. Ce serait lui faire un procès d’intention.

Forum des lecteurs d'Iwacu

20 réactions
  1. Jereve

    J’aurais donné plus d’importance au discours du Président s’il nous avait demandé de planter des avocats (ou tout autre arbre) en souvenir de cette mémorable journée. C’est du concret. Mais nous demander d’amener des gros et petits cailloux sur la place publique et dans nos ménages, c’est complétement abracadabrant et inutile.

  2. Bakari

    @Madjer
    Les non chrétiens sont les bienvenus chez César, ils sont chez eux.
    Je n’oserais jamais les oublier!

  3. Madjer

    Bakari,
    Et les non chrétiens dans tout cela?Oh les oubliés éternels!

  4. Ramazani

    @ pasteur Ntsimbiyabandi
    Vous ferez mieux de continuer à faire le pasteur au lieu de jouer au politicien , vous êtes un très mauvais propagandiste , vous ne pouvez convaincre personne. Sauf vous même.

  5. Bakari

    @ntsimbiyabandi
    Mbe ko impararo igezweko umenga ni iyo kuvanga amasaka n’amasakaramentu?
    Laissez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu; SVP!

  6. Lieutenant General Goliate Nikiza

    General Gacece Lionel est charge de s’assurer que les souhaits exprimes par les Imbonerakure lors de cette manifestation soient realises.

    Dans ce nouveau role, il sera epaule par le caporal chef Juju Jackson, JJ pour les intimes.

  7. Jambo

    Bien sûr que je le fais. L’introspection n’a jamais fait de mal à personne. Ne dit on pas :avant de trouver son chemin,il faut se trouver soi .
    Est il utile de préciser que c’est un travail de toute une vie voire au delà ? C’est un cheminement vers le Créateur. Personne ne déroge à la règle à moins d’être dominé par les forces du mal.
    Enfin,le jugement n’est pas nécessairement mauvais du moins lorsqu’il s’agit d’une démarche objective et factuelle. Jugement ou pas, les actes parlent plus fort que les mots (vérité ou mensonge).

  8. ntsimbiyabandi

    Toutes les personnes de bonne volonté doivent s’imprégner et mettre en pratique les principes et les valeurs qui encadrent la vie sociale. Ils s’agit des principes de réflexion, des critères de jugement et des directives d’action qui s’inspirent de la foi (Voir enseignement social de l’Eglise). La communauté politique est invitée à être un domaine de leur application. Personne ne peut s’y dérober. Quoi de normal alors qu’un Président de la République puisse s’identifier à Josué entre autres et qu’il dise après avoir rencontré le peuple et l’aider à la traversée vers la terre promise : “Voici, cette pierre sera un témoin contre nous parce qu’elle a entendu toutes les paroles que Yahvé nous a adressées; elle sera un témoin contre vous pour vous empêcher de renier votre Dieu” (Josué 24, 27) avant de le renvoyer, chacun dans son héritage (Jos 24, 28). Chacun est appelé à être prêtre, prophète et roi dans la vie concrète, je dirais à l’imitation de Jésus qui est prêtre, prophète et roi. Cela devrait être compréhensif si le peuple de Dieu avait une culture religieuse. J’en profite pour remercier les biblistes des Grands Séminaires de Gitega et Kiryama (Burundi) et les autres professeurs intervenant seize (16) week-ends par an (de septembre à juin) dans le cadre de Mukama Menyekana (Apostolat de Rayonnement Biblique et Théologique) à Bujumbura. A chacun d’en profiter pour la gloire de Dieu et le salut du Burundi !

  9. roger crettol

    Que ces voyelles étaient perdues, c’est le résultat des études de ceux qui se sont penchés, au XIX° siècle entre autres, sur la genèse – l’histoire – des textes bibliques et sur les pratiques de lecture des textes sacrés dans les synagogues. Au moment où l’hébreu a mis au point un système de codification des voyelles (au VII° siècle de notre ère), en plaçant des points au-dessus et au-dessous des consonnes, personne ne savait plus prononcer (vocaliser) le mot YHWH. Depuis des siècles.

    [ https://mb-soft.com/believe/tfhm/namesgod.htm pour une discussion des différents noms de la divinité dans les textes bibliques;
    http://www.unige.ch/theologie/distance/cours/hebreu/lecon1/voyelles.html pour l’evolution de l’écriture de l’hébreu, dans l’introduction
    ]

    Un respect excessif de l’Autorité peut avoir des effets surprenants.

  10. Umurundi

    Bonjour Crettol,

    “Ces fameuses voyelles furent perdues, ce qui ennuie un peu les étymologues qui cherchent à établir la racine de ce YHWH”
    Peut-être, tu trouveras la réponse ici:
    http://www.antonparks.com/main.php?page=chaosdesorigines

  11. Gacece

    Vous dite ne pas vouloir juger, mais vous jugez quand même!… « père du mensonge », « prières artificielles », … « combler l’attente de la vérité par des artifices astucieux et des supplices », « charlatans vs prophètes »… Je ne connais pas de forme de jugement aussi évidente!

    Mais dans le fond, vous essayez de vous faire passer pour le vrai prophète et de qualifier les autres de charlatans? Quelle foi!

    Je vais vous ramener encore à la réalité d’ici et maintenant! L’homme ne vit pas de tout ce qui sor de la bouche du Créateur!… IL VIT DE CE QU’IL MET LUI MÊME DANS SA PROPRE BOUCHE! Disons que le Créateur lui a donné le cadeau de la vie (tant qu’il vivra), mais c’est à l’homme de la maintenir.

    Autre chose : la vérité peut éclore à n’importe quel jour, qu’il soit grand ou petit… Mais moi je me contente de croire que les jours ont tous 24 heures, donc tous égaux… Une convention unanimement acceptée par tous!… le grand jour ou le petit jour, c’est une considération humaine… les jours sont tous ordinaires, c’est ce que vous avez vécu dans une journée qui peut vous décider de l’appeler un grand jour.

    Le mensonge ou la vérité n’ont aucune attente : C’est un mensonge ou une vérité! La vérité est que tout dépend de celui qui juge :

    – Si le mensonge l’arrange, il préfèrera dire que c’est la vérité : mensonge ;
    – Si le mensonge ne l’arrange pas, il préfèrera dire que c’est la vérité : mensonge ;
    – Si la vérité ne l’arrange pas, il préfèrera dire que c’est un mensonge : mensonge ;
    – Si la vérité l’arrange, il préfèrera dire que c’est la vérité : VÉRITÉ.

    Vous voyez? Le mensonge n’est ni en apparence, ni « en non-apparence », plus fort que la vérité. Le mensonge, c’est le choix le plus facile à faire tout simplement!

    Et d’après vous, croyez-vous que vous avez choisi de dire la vérité ou… la non-vérité?

    « Je ne veux pas vous juger! J’avoue que ça ne paraît pas!… Je vous donne quand même au moins l’occasion de vous le faire vous même!»

  12. Jambo

    Gacece,
    Il est indéniable que l’homme vit de tout ce qui sort de la bouche du Créateur et que sa parole ne revient pas à lui sans avoir pris effet. Le père du mensonge n’est pas en reste.
    Tout homme naît prophète puisque la nourriture spirituelle est la parole (voix intérieure) venant de l’esprit du bien ou du mal.
    Il y a eu et il y aura toujours des prophètes en chacun de nous puisque nous sommes à l’origine le temple du Saint Esprit.
    Personne ne peut empêcher la vérité d’éclore au grand jour à travers la bouche des gens si le Créateur en a la volonté.
    Le mensonge est en apparence plus fort que la vérité car il comble l’attente de cette dernière par des artifices astucieux et des supplices. La prophétie a donc existé au passé ,existe au présent et existera tant qu’il y aura la vie sur terre.
    Des charlatans,il y en aura également.
    Puissent nous hommes pécheurs,nous repentir et je suis convaincu que nous pourrions sortir de l’obscurantisme et décoder la voix du père tant recherchée mais qui ne vient pas du fait de nos prières superficielles et de la foi sans les actes. Je ne juge personne, mais tout le monde est interpellé à faire son examen de conscience. Pour le bien du Burundi.

  13. Gacece

    Vous auriez pu titrer votre éditorial par « Des symboles de l’au-delà » et le texte aurait eu le même sens, mais pas la même orientation.

    Tout dépend du cadre historique dans lequel on veut appliquer au choix de vos mots.

    On ne peut pas s’empêcher de remarquer l’insistance sur « les pierres », et il s’appelle Pierre!

    On lui reproche de se prendre pour un prophète d’Israël, nous savons tous que Pierre (l’apôtre) et les prophètes sont des personnages bibliques qui ont vécu (pour ceux qui y croient et même ceux qui n’y croient pas!), il y a très très longtemps!

    On l’accuse de vouloir se prendre pour un monarque de droit divin (comme tous les anciens rois) et de vouloir s’éterniser au pouvoir, et savez-vous quoi? Ils n’existent plus ces monarques!

    Revenez au présent!

    Accuser quelqu’un de vouloir être quelqu’un qu’il ne deviendra pas de toute façon, c’est comme tenter de vider tout le contenu d’une grosse casserole dans une plus petite. Quand cette dernière sera pleine, ça va inévitablement déborder. Seule la nature et l’état du contenu détermineront les conséquences du débordement… De l’eau froide? Chaude? De l’acide? Des oeux? De la sauce? … Des pierres?… chaudes ou froides… AÏE!… Faites attention aux pieds!… tous les pieds!

    Pierre aime la prière
    La pierre aime Pierre
    Pierre est allé faire une prière
    La prière a fait Pierre
    Pierre rime avec prière

    Si vous ne mettiez pas votre accent sur ses prières, Pierre serait tout Pierre faisant sa prière!

    Si!… votre accent en moins, pierre = priere! Mêmes lettres, même nombre…

    On est en 2017, un gars, qui passe pour être un président d’un pays, est allez partager une prière avec d’autres fidèles… et cela vous en fait tant voir sur ce qui va arriver en 2020? Qui se prend pour le prophète maintenant?

    Vous êtes graves!… comme l’accent!… Et j’espère que vous allez vous accorder… au présent!

  14. Jambo

    Horus dieu faucon, Amon Ra dieu soleil, etc… autant de symboles représentés sur les sculptures de pierre et d’autres formes d’adoration ,une abomination aux yeux du Créateur. La véritable pierre angulaire étant l’amour sincère du prochain manifesté par les actes !
    Autrement, c’est comme construire sur du sable à la merci des vents impitoyables.
    L’ empire des pharaons d’Égypte
    illustre bien comment il a précipité son empire dans son propre effondrement avec comme bonus dix douloureuses plaies.
    Tout cela après une période glorieuse indéniable.
    Patient et lent à la colère,le Créateur permet aux gens de Nous ressaisir avant de frapper. A bon entendeur salut.

  15. Karabadogomba

    L’image de la pierre est récurrente en bible. Par endroits, elle sert comme pilier sur lequel repose Jacob préfigurant ainsi le temple de Dieu, l’ordre de Dieu, la loi et la mesure de Dieu (Is.28, 16-17a).

  16. Rurihose

    Jean Bedel Bokassa se prenait pour Napoléon, Idi Amin Dada pour Cassius Clay, Papa Doc de Haiti croyait être un envoyé de Dieu.
    Içi en Afrique Centrale, on fait comprendre à une pauvre foule qu’un livre écrit il y a 2 000 ans au Moyen Orient fait référence au Burundi.
    Le point commun de tous ces pays: ils sont parmi les plus pauvres et les plus corrompus du monde????

  17. roger crettol

    YHWH

    Un sort semblable a frappé le nom du Dieu unique des Hébreux, que l’on transcrit par Yahweh ou Jéovah. L’hébreu n’écrivait à l’origine que les consonnes des mots, sans espace entre les mots ni ponctuaion. Le respect qui entourait le nom de YHWH, faisait qu’on ne le prononçait pas mais qu’on substituait un autre terme, comme le Seigneur, ou autre.

    Ces fameuses voyelles furent perdues, ce qui ennuie un peu les étymologues qui cherchent à établir la racine de ce YHWH.

  18. roger crettol

    Je crois que le livre de l’Exode ne donne pas son nom explicitement, Mais :
    “C’est ainsi qu’il bâtit les villes de Pithom et de Ramsès, pour servir de magasins à Pharaon.” – Exode 1:11.

    Wikipedia dit de la ville de (Pi-)Ramses qu’elle fut fondée par Ramses I (1292–1290 BC) et que Ramses II (1279–1213 BC) y fixa sa capitale.

    Le(s) auteur(s) du livre de l’Exode ont écrit bien après les faits, en admettant qu’il y ait un fond historique à ces récits, et le nom de cet irréductible et téméraire Pharaon n’a pas été transmis fidèlement. Il périra d’ailleurs avec son armée dans les eaux de la mer Rouge, alors qu’il poursuivait les Hébreux – a-t-on idée ?

    On peut aussi s’imaginer que Pharaon, souverain imprégné de divinité, ne portait pas de nom propre pour les gens du bas peuple – le respect et la révérente distance commandaient peut-être qu’on ne prononce pas son (vrai) nom. Nommer quelqu’un, c’est aussi avoir prise sur lui, dans bien des sociétés…

  19. Rurihose

    C’est sous quel pharaon qu’ont eu lieu les 7 plaies d’Egypte cher Cretol?

  20. roger crettol

    “Conclure serait donc hasardeux. Ce serait lui faire un procès d’intention.”

    C’est bien à contre-coeur et l’air très fâché que P. Nkurunziza, le Vertueux, s’est soumis à la décision du CNDD-FDD de le présenter comme candidat aux élections de 2015.

    Heureusement, l’Envoyé de Dieu s’est plié à la Volonté du Créateur et a entrepris de guider le Burundi vers l’Unité, la Paix et la Prospérité et, pour la Gloire de Son Peuple, de se faire construire un Pharaonique Palais. Il lui devait bien ça, à son peuple, hein ?

    Ouvrez un peu la fenêtre, ce fumées d’encens vont nous étouffer …

    Merci, et bon week-end…

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 098 users online