Mardi 31 janvier 2023

Politique

Aimée-Laurentine Kanyana devient la nouvelle ombudswoman

17/11/2022 5
Aimée-Laurentine Kanyana devient la nouvelle ombudswoman
L’ancienne ministre de la Justice est devenue la troisième personne à être élue au poste d’ombudsman

Elue par les députés à 109 voix sur 120, Aimée-Laurentine Kanyana est désormais la nouvelle ombudswoman burundaise. Etaient également candidats à ce poste Issa Désiré Mazimpaka qui a obtenu une voix, Evrard Giswaswa qui a obtenu 3 voix et Jean Samandari qui a obtenu 5 voix.

Actuellement cheffe de cabinet civil adjoint à la présidence, l’ancienne garde des sceaux devient la 3ème personne à être élue à ce poste d’ombudsman après Edouard Nduwimana et Mohammed Khalfan Rukara.

Forum des lecteurs d'Iwacu

5 réactions
  1. Rukara

    On se demande vraiment a quoi servent ces postes bidons qui n’accomplissent rien au Burundi.
    Les bailleurs de fonds veulent un ombudsman? Eh bien en voilà un(e).
    On connaît trop bien ses médiocres performances en tant que ministre de la soit disant parodie de justice au Burundi en 2015-2020
    Pire, ils veulent un organisme anti corruption tient on vous l’a crée: résultat: le Burundi est le pays le plus corrompu au monde.
    Et encore bien d’autres institutions inutiles, voir INSP, …
    Alors tous ces institutions qui au vu et au su de tout le monde ne produisent aucun résultat positif doivent être rayées de l’administration ou alors être réformées de fond en comble pour arriver a des résultats satisfaisants

    • toute cette parodie quand on mets en configure les accords d, Arusha qui conseillent « un Ombudsmannen », Hama des gds projects de  » constructions », nta metter en Valeur l, Education…, ababishobora mubaza ingene twosubira homes universities,…, tugasubiramwo ivya  » aba koloni na Eglise Catholic bashira imbere, …, education d,Abord, ubumenyi ni bwo butunzi, ibindi nuku dusamaze, je crois savoir que ces DD, ont plus un projet de vengeance et de s,enrichir, qu,un projet de prosperity national, a l,image de Rwagagsore le Prince du developement, de tout burundais ,dans son entite…,Paix a son ame.

      • Optimiste

        Il semble que dans ce pays de lait et de miel (terre promise), le passé ne veut pas passer; impossible de sortir du cercle infernal de l’exclusion réciproque.

  2. Pablo moses

    Abo bantu baronse respectivement 1, 3 et 5.voix barabonye neza ko atari abizigirwa

  3. Nshimirimana

    selon wikipedia, « Un ombudsman est une personne indépendante et objective qui enquête sur les plaintes des gens contre les organismes gouvernementaux et autres organisations, tant du secteur public que privé. Après un examen approfondi et impartial, il détermine si la plainte est fondée et formule des recommandations à l’intention de l’organisation afin de régler le problème. »
    Aussi bien sous « l’ombusmanat  » de Edouard que de Rukaru, je ne pense pas avoir entendu un jour une prise de position dans le sens de ce que un ombusman doit être et faire.
    Espérons qu’avec une ombuswoman, cette fonction aura une valeur ajoutée dans le quotidien du citoyen et surtout, vu les moyens de l’Etat , au détriment du petit peuple que nous sommes, pour son bien être et confort!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une conscience collective pour recouvrer les fonds dérobés

Samedi 21 janvier, dernier jour de la prière interconfessionnelle organisée par le parti au pouvoir Cndd-Fdd, le Président Ndayishimiye a appelé les leaders à “remettre les choses en ordre” pour le relèvement économique du pays. Il les a exhortés à (…)

Online Users

Total 1 162 users online