Lundi 17 juin 2024

Société

Acquittement de Tony Germain Nkina et de son client

21/12/2022 1
Acquittement de Tony Germain Nkina et de son client
Tony Germain Nkina lors de l’audience à la Cour d’appel de Ngozi le 15 décembre 2022.

L’avocat et défenseur des droits de l’homme, Tony Germain Nkina, et son client, Apollinaire Hitimana, ont été acquittés par la Cour d’appel de Ngozi, ce 20 décembre 2022. « Bonne nouvelle ! Heureuse et soulagée d’apprendre que Tony Germain Nkina, avocat et ancien défenseur des droits humains, a été acquitté ce matin, après plus de 2 ans d’emprisonnement injuste au Burundi. On espère qu’il sera vite libéré. », a écrit sur son compte Twitter Clémentine de Montjoye, chercheuse à Human Right Watch (HRW).

L’Initiative pour les droits humains au Burundi (IDHB) se dit également soulagée.  « Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à la campagne pour sa libération. Une merveilleuse nouvelle, enfin. »

Me Nkina a été arrêté le 13 octobre 2020 sur la colline Tondero, dans la commune de Kabarore en province de Kayanza alors qu’il rendait visite à un client, Apollinaire Hitimana, pour le conseiller dans un dossier foncier, dans le contexte de son travail d’avocat. Il a été détenu dans un premier temps à Kabarore avant d’être emmené au Service national de renseignement (SNR) à Kayanza. Il est ensuite transféré au cachot de la police à Kayanza et le 16 octobre 2020, il est emprisonné à la prison de Ngozi.

Un dossier a été ouvert au parquet de Kayanza et Me Nkina a été accusé de collaboration avec les groupes rebelles. Le 15 juin 2021, le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Kayanza l’a déclaré coupable d’« atteinte à l’intégrité du territoire national » et l’a condamné à 5 ans d’emprisonnement et une amende d’un million de BIF.

Le 16 juillet 2021, Me Nkina a interjeté appel auprès de la Cour d’appel de Ngozi. Le 29 septembre 2021, cette cour a confirmé le jugement du TGI. L’avocat a fait recours à la Cour suprême. Le 6 décembre 2022, la Cour suprême a cassé le jugement et renvoyé le dossier à la Cour d’appel de Ngozi.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Kaziri

    Très bonne nouvelle. Me Nkina a donc été emprisonné pendant 2 ans pour rien? Va-t-il réclamer à l’Etat burundais une compensation financière? Lui au moins est un  »igiswi c’inobera ». S’il devait le faire, il sait comment procéder. Dans tous les cas, tout est bien qui finit bien. Imana ishimwe!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Séance terminée, on rentre à pied !

Bon gré mal gré, la pénurie de carburant s’invite à l’hémicycle de Kigobe. Une courte vidéo fait actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. En pleine séance, un député a rappelé à ses collègues de penser à ceux qui rentrent (…)

Online Users

Total 1 951 users online