Mercredi 05 octobre 2022

Société

A l’agressivité, opposez l’assertivité !

10/02/2022 Commentaires fermés sur A l’agressivité, opposez l’assertivité !
A l’agressivité, opposez l’assertivité !

La société a souffert des violences cycliques au point de voir des personnes devenir agressives. Et la société en pâtit. Acher Niyonizigiye, expert en leadership et professeur d’université, appelle à privilégier l’assertivité pour amorcer un dialogue franc et sincère.

Qu’est-ce que l’agressivité dans une interaction entre les membres de différents groupes ?
L’agressivité est une forme de comportement humain qui se manifeste par de la violence à l’égard d’autrui. On accuse, on blâme, on est très dur avec les autres. On a tendance à mettre en lumière les faiblesses et les mauvaises actions. On rabaisse un groupe avec des accusations qui parfois sont exagérées. Dans une société post-conflit, l’agressivité est une sorte d’explosion émotionnelle.

Et l’assertivité ?

L’assertivité désigne l’aptitude à exprimer des idées ou à défendre des droits sans agressivité envers autrui. C’est une technique de communication qui vise à convaincre un interlocuteur sans bousculer ses certitudes, ni le mettre dans une situation inconfortable. L’assertivité est utilisée dans les techniques de développement personnel. C’est un moyen de faire passer ses idées sans agressivité tout en s’affirmant, ce qui exclut tout comportement négatif de type agressivité, domination ou manipulation. L’assertivité est donc une technique de persuasion douce qui permet d’augmenter la compréhension mutuelle.

Comment développer une assertivité dans le contexte d’une agression ?

Pour développer une assertivité dans une situation d’agression, il faut dépassionner les échanges. Il ne faut pas répondre sous le coup de l’émotion. La colère a tendance à inhiber le calme et la rationalité d’une personne. Elle vous conduit à être agressif dans votre réponse. Dans un contexte comme le nôtre, beaucoup de gens n’ont pas une bonne santé émotionnelle. Certaines personnes ont accumulé tellement de souffrances, d’injustices qu’à un certain moment, elles explosent. Il importe de faire preuve de psychologie pour pouvoir comprendre les problèmes vécus par autrui et réagir d’une façon qui l’aide à se ressaisir et si possible à guérir de ses blessures.

Lorsqu’un individu défend les intérêts de son groupe d’origine, comment peut-il le faire avec rationalité et assertivité ?

Les gens ont le droit d’exprimer les points de vue de leurs groupes dans le strict respect de la dignité des autres. Il est toujours important de dépassionner la communication. C’est cela qui permet de mener un bon dialogue. Quand quelqu’un défend son groupe ethnique de façon agressive, il a une logique globalisante. Il pense que tout le monde dans son groupe est victime et que les membres de l’autre groupe sont des bourreaux. Pour répondre à celui-ci, il faut lui faire comprendre que la réalité est beaucoup plus complexe. Si tous les individus deviennent agressifs, on va détruire la société. Aucun groupe n’est totalement criminel ou victime. Soyons plus rationnels et apprenons la réalité telle qu’elle est.

Quels sont les avantages de l’assertivité dans la communauté ?

L’assertivité a beaucoup d’avantages. Je ne vais citer que trois d’entre eux. Primo, l’assertivité permet à la personne agressive de se rendre compte qu’il ne maîtrise pas toute la réalité. Si on répond à l’agressivité d’une façon assertive, c’est une façon de le forcer à réfléchir autrement et comprendre les choses d’une autre façon. Par-là, il comprend l’importance d’écouter les autres. C’est un outil pédagogique par excellence.

Secundo, pour les personnes agressées, c’est une opportunité de faire preuve de rationalité. S’il ne le fait pas, il accumule la colère et un jour cela explosera. La réaction assertive est une façon de donner des opinions constructives.
Tertio, c’est une occasion par excellence de détendre le climat et d’harmoniser les relations. C’est aussi un facteur qui permet d’éviter les débordements que l’agressivité peut entraîner. Si une partie est agressive et que l’autre réagit de façon assertive, la tension descend et si elle descend cela permet un dialogue franc et honnête.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 2 193 users online