Mardi 21 septembre 2021

Politique

18ème Sommet de la CEEAC: le président Evariste Ndayishimiye s’est envolé pour Libreville

26/11/2020 Commentaires fermés sur 18ème Sommet de la CEEAC: le président Evariste Ndayishimiye s’est envolé pour Libreville
18ème Sommet de la CEEAC: le président Evariste Ndayishimiye s’est envolé pour Libreville
Le chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye à son départ ©Droits réservés

Le Chef de l’Etat burundais, Evariste Ndayishimiye a pris l’avion dans l’après-midi de ce jeudi 26 novembre pour prendre part au 18ème sommet de la Communauté des Etats d’Afrique Centrale qui se tient ce vendredi à Libreville au Gabon. Le président de la République est accompagné par son épouse, Angéline Ndayishimiye.

Lors de ce 18ème Sommet de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale, les Chefs d’Etat se pencheront notamment sur l’état des contributions statutaires, le plan stratégique indicatif à moyen terme 2020-2025, le plan d’action 2021, le projet du budget exercice 2021, le projet de règlement intérieur du Comité des représentants permanents et la mise en place du bureau de cet organe.

Ce 18ème Sommet des Chefs d’Etat de la CEEAC analysera aussi les questions de paix et de sécurité dans les 11 pays membres de ladite communauté. La libre circulation des personnes et des biens, la gestion de la lutte contre la pandémie de la Covid-19 seront également évoquées.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, faut-il en rire ou en pleurer ?

”Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés’’… La Covid-19 (puisqu’il faut l’appeler par son nom) continue de peupler nos hôpitaux-mouroirs, ces lieux de transit pour Mpanda et autres Ruziba, nos dernières demeures. Et nous continuons d’y accompagner, en (…)

Online Users

Total 1 160 users online