Mercredi 29 mai 2024

Politique

CNDD-FDD : « Quand on s’enrichit dans un pays pourri, on pourrit avec »

01/09/2023 13
CNDD-FDD : « Quand on s’enrichit dans un pays pourri, on pourrit avec »
Cyriaque Nshimirimana appelle les cadres de l’Etat issus du parti au pouvoir à éviter d’être arrogant

Le secrétaire général adjoint du parti au pouvoir, le CNDD-FDD, Cyriaque Nshimirimana, a dénoncé, ce 31 août, certains abus commis par les cadres de l’Etat issus de ce parti. Il les appelle à éviter des voies menant vers l’enrichissement illicite.

« Il y en a parmi nous ceux qui peinent à résister face aux tentations, voulant s’enrichir à tout prix, et c’est vrai. Tout le monde rêve d’être riche, mais il faut que les fortunes amassées soient acquises par des voies légales », a indiqué Cyriaque Nshimirimana, dans une séance de moralisation organisée par le leadership du parti CNDD-FDD à l’intention de plus de 1000 cadres de l’Etat, membres de ce parti, à sa permanence nationale.

Il dénonce des cadres de l’Etat qui ne font pas preuve de retenue face à l’argent : « Quand ils voient l’argent, ils perdent les pédales. Au lieu de développer son secteur, il se met plutôt à l’enfoncer. Vous allez accumuler des fortunes, mais ces avoirs ne vous seront d’aucune utilité. Peu importe tes richesses, si tu t’enrichis dans un pays pourri, tu pourris avec ».

Et de les appeler à changer d’attitude : « Des fois, le chef de l’Etat hausse le ton, et il y en a qui se demandent s’il ne les charge pas injustement. Pas du tout. Face à l’argent, bon nombre d’entre nous se mettent à saliver. Il nous faut changer d’attitude ».

Le secrétaire général adjoint du parti au pouvoir déplore aussi des cas d’infidélité de certains cadres : « Il y en a qui ne sont pas satisfaits de leur vie conjugale et vont voir ailleurs détruisant les foyers des autres : « Il faut nous ressaisir ».

Il exhorte aussi ces cadres de l’Etat, issus du parti CNDD-FDD, d’éviter l’arrogance : « Il y a d’autres parmi nous qui regardent les autres avec dédain, mépris. Pourquoi est-ce que vous êtes hautains ? L’arrogance devient excessive. Il n’y a plus de respect mutuel. Il nous faut changer pour que demain nous ne soyons pas comme l’autre enfant prodigue ».

Pour Cyriaque Nshimirirmana, les cadres doivent être de bons leaders et éviter de propager des mensonges : « Pour certains, l’alcool coule à flot, et ils commencent à dire du n’importe quoi, allant même jusqu’à s’approprier des critiques des opposants alors que ce se sont des leaders. Quel genre de leader ? Vous contribuez à propager des mensonges et c’est souvent contre vous. En peu de mots, vous creusez votre propre tombe. Il nous faut savoir quoi dire, où le dire et avec qui ».

Le secrétaire national du parti CNDD-FDD chargé des affaires politiques et juridiques, Jean-Marie Muhirwa, appelle ces cadres de l’Etat à être unis : « Nous chantons que nous sommes unis et que rien ne peut nous diviser. Mais il y a des chicaneries parmi nous. Nous nous détruisons mutuellement au lieu de nous compléter. Est-ce qu’on pourra atteindre la vision Burundi émergent en 2040 et développé en 2060, si nous continuons à nous diviser ? »

Après quelques interventions des cadres du parti CNDD-FDD, la presse a été priée de sortir. La séance de moralisation animée par le secrétaire général du parti, Révérien Ndikuriyo, s’est déroulée à huis clos, avant que la porte-parole du parti, Nancy-Ninette Mutoni vienne donner le compte-rendu.

Selon elle, le secrétaire général du parti a appelé ces cadres de l’Etat, issus du parti au pouvoir, à faire preuve d’un bon leadership et d’assiduité au travail et à éviter des distractions de tout genre.

Forum des lecteurs d'Iwacu

13 réactions
  1. Kanda

    Que des discours ! Bientôt là il aura besoin des cotisations pour la campagne, le carburant pour leurs véhicules, même s’ils consomment aussi celui de l’Etat, les frais de missions, les uniformes, les t-shirts, les pagnes, etc. aux couleurs du parti, c’est de l’argent. Avec un petit salaire des cadres, l’argent honnête c’est très peu et les besoins sont immenses. Seul l’argent de la corruption et des malversations économiques permet de couvrir toutes ces dépenses. Et, ceux qui vont apporter cet argent, il leur dira merci. C’est pourquoi l’impunité. Quelqu’un comme X vole Kajeke et apporte un peu au Siège du parti, c’est réglé, l’argent est purifié! Un autre comme Y vole l’or, le coltan et les terres rares et fait un petit don à l’Etat d’un immeuble, l’argent est blanchi ! Enfin X et Y donnent même la plus grande contribution dans leurs Eglises respectives, le crime et son résultat sont bénis.

  2. Karadiridimba

    Laissez moi rire avec les élections à l’Africaine.
    Le Niger et le Gabon permettent aux gens de délier les langues.
    Are really elections in Africa fair and just?

    • Stan Siyomana

      @Karadiridimba
      Esperons que le vent de la vraie democratie/la vraie concurrence loyale et equitable (sans listes bloquees des candidats) va souffler vers notre cher Burundi et que les elections de 2025 seront libres et transparentes. Comme ca l’on va en finir avec le clientelisme.
      Aux Etats Unis avant la tenue des « primary elections », chez les democrates tout comme chez les republicains, il y a jusqu’a une dizaine de candidats et le gagnant va devenir le candidat presidentiel de son parti.

      • Voltaire Kaziri

        Cher Stany,
        Nous tous le souhaitons de tout coeur pour notre peuple, nos enfants et nos petits enfants.
        Mais quand on regarde de près, quand nous voyons les modèles en Afrique: Uganda., Cameroun. Guinée, etc…
        Il n’y a pas beaucoup de place pour l’espoir.
        Dans les années 70, (Vous le savez bien) la faim avait élis prédilection au Sud Est asiatique, maintenant c’est le lot de l’Afrique.
        Why : Bad governance et absence complète de Démocratie.
        Les Bokassa, Idi Amin ou Mobutu n’ont gouverné qu’en Afrique😭😇

        • Stan Siyomana

          @Voltaire Kaziri
          Avoir de mauvais dirigeants est vraiment une mauvaise malediction pour nos pays.
          Et l’on ne peut meme pas compter sur nos societes civiles, je ne crois pas qu’elles feraient mieux si elles accedaient au pouvoir.
          Un jour un etudiant originaire d’un pays de l’East African Community me disait (en blaguant): « si les americains me donnaient de l’argent moi aussi j’irais lancer une eglise dans mon pays », alors que le gars n’allait meme pas a l’eglise les dimanches.

  3. Marira

    Le président du parti de l’aigle a peut être fait une blague.
    De quel goût?
    Chacun peut apprécier.

  4. Kibinakanwa

    Stany
    Que prouve l assertion de l’honorable Ndabirabe?
    Nos confrères qui lisent Iwacu peuvent donner leurs avis.

    • Stan Siyomana

      @Kibinakanwa
      J’etais surpris par une certaine Odethodeth qui a fait un commentaire sur la video en question en suggerant que les burundais seraient tellement traumatises et que dire quoi que ce soit sur ce leader serait comme chercher sa propre mort en jouant avec le leopard.
      « odethodeth2824
      Uwushaka urupfu asoma ingwe,none ufasha abarundi bene wanyu bangahe?
      1 reply
      @stansiyomana1239
      Vyoba bibabaje mugihe woba ushaka kuvuga ko mu Burundi indongozi yitorewe n’abanyagihugu, yoshobora guhinduka abo banyagihugu ikababera nk’ingwe idahangarwa… »
      https://www.youtube.com/watch?v=paHF-RGy_m4

      Reply

      @paulngenzi2751
      @paulngenzi2751
      5 months ago
      Nurambe uvuze neza

      CNL INYANKAMUGAYO

      Reply

  5. Kabizi

    C est quand même sous l’ère DD que le Burundi est devenu le pays le plus pauvre et le plus corrompu au monde

    • Stan Siyomana

      @ L’honorable Gelase Ndabirabe qui est l’un des tenors du parti CNDD-FDD et qui est president de l’Assemblee Nationale (donc je crois numero deux apres le president de la republique dans l’ordre protocolaire) a dit que la diaspora burundaise meurt de faim en Europe et qu’elle vient au Burundi pour s’approvisionner en patates douces, haricot, poisson de dagala.
      « IBuraya inzara irabarembeje, inzara irabarembeje. Mufise utwo mubarungikira, murabarungikira. None nk’ikiro c’ibiharage, none ndabeshe? Abavuye iBuraya baza bakanuye amaso. Iyo basubiyeyo bati:« Duhe, zana indagara, zana ibijumpu, zana ibiharage, zana iki…nivyo bagend bajeje, urumva?… »
      https://www.youtube.com/watch?v=paHF-RGy_m4&t=9s
      Des burundais viennent d’ouvrir EAC Bar Restaurant a Phoenix/Glendale, Etat d’Arizona (USA) ou un repas du poisson mukeke couterait dans les 50 dollars. C’est l’une des bonnes facons d’exporter des produits agricoles burundais vers les Etats Unis et les americains vont decouvrir la culture/gastronomie burundaise a travers ce restaurant. C’est un signe que la diaspora burundaise commence a se faire remarquer dans la societe americaine.

  6. Kibinakanwa

    Constant accablant.
    Appliquez la loi pour tout citoyen.
    Un Etat de droit est la seule panacée pour sortir du fonds

  7. Stan Siyomana

    1. UWUJA GUKIRA INGWARA ARAYIRATA/Avant de guerir, il faut reconnaitre sa maladie.
    Merci monsieur Cyriaque Nshimirimana, Secretaire general adjoint du parti CNDD-FDD, d’oser dire la verite et rien que la verite.
    Pour une grande partie de la population burundaise, le parti CNDD-FDD etait percu comme liberateur du peuple mais aujourd’hui l’on se retrouve avec ce bilan:
    « Au lieu de développer son secteur, il se met plutôt à l’enfoncer…
    Des fois, le chef de l’Etat hausse le ton, et il y en a qui se demandent s’il ne les charge pas injustement. Pas du tout… ».
    2. Un parti dont les membres/hauts cadres trahissent carrement le peuple et NE SONT PAS PUNIS POUR CA ne peut pas se vanter qu’il va rester au pouvoir pour toujours/milele na milele en swahili.
    3. Un citoyen burundais qui a gagne sa vie honnetement et qui s’est enrichi legalement au Burundi sera en mesure d’entrer en concurrence avec d’autres gens de l’East African Community ou d’autres coins du monde,

    • Stan Siyomana

      Par exemple dans son manifeste electoral de 2020 « Ilani ya Chama cha Mapinduzi kwa ajili ya uchaguzi mkuu wa mwaka 2020″ l,on peut lire a la page 130 a propos de l’education superieure/ elimu ya juu (dans un swahili qui n’est pas du tout facile a comprendre du moins pour moi):
      « (d) Kuimarisha mafunzo ya lugha kwa kutoa programu maalum ya
      lugha ya Kiswahili na lugha nyingine za kigeni kwa ajili ya kuzalisha
      wataalam na wakalimani wa Kiswahili wenye viwango vya kimataifa;
      (e) Kuainisha na kutambua maeneo ya umahiri (centres of excellence)
      katika vyuo na taasisi za elimu ya juu za Serikali na kuziwezesha
      kutoa mchango stahiki katika maendeleo ya Taifa;… »
      https://www.ccm.or.tz/website/nyaraka/nyaraka_file/2020-12-11%2013:18:22_ILANI%20YA%20CCM%202020.pdf

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La Crédibilité de la Ceni en Jeu

Le train des élections de 2025 (communales et législatives) et de 2027 (présidentielles) est déjà en marche. La Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) se dit à l’œuvre. Depuis février, elle a déjà mené plusieurs activités. Le nouveau Code Électoral a (…)

Online Users

Total 6 066 users online