Politique

Zebiya, “la rebelle” de Dieu, dans trois jours, Iwacu publie une enquête inédite

29/01/2018 Antoine Kaburahe 23

Ce mercredi 31 janvier ne ratez pas , la grande enquête consacrée à Zebiya la ” rebelle ” de Dieu. Dans son éditorial, Antoine Kaburahe salue le travail du journaliste Gilbert Armel Bukeyeneza.


Zebiya, ou quand l’irrationnel côtoie le fanatisme

Par Antoine Kaburahe

antoine kaburahe

Le 12 mars 2013, une trentaine de fidèles de Zebiya, la « voyante » de Businde, sont tués par la police. Les Burundais effarés découvrent l’emprise de ce nouveau mouvement religieux, mais aussi la brutalité d’une police incapable de gérer des foules. Une de ses missions pourtant.

Pendant plus de quatre ans, Gilbert Armel Bukeyeneza, dans la grande tradition du journalisme d’investigation, a suivi le mouvement de Zebiya.

De Businde jusqu’au récent massacre de septembre dernier à Kamanyola (RDC). C’est l’un des rares journalistes burundais qui a couvert directement les deux carnages. Mieux, Gilbert Bukeyeneza est quasiment le seul journaliste qui a parlé avec Zebiya depuis son entrée en clandestinité.

Sur base de faits précis, vérifiés, il nous emmène à la découverte et dans les soubresauts de cette histoire où l’irrationnel côtoie le fanatisme.

Au-delà de ce que certains pourraient considérer comme une banale histoire de « brebis égarées de l’Église catholique », le mouvement de Zebiya devrait nous interpeller sur la montée, l’emprise de plus en plus croissante de « leaders » religieux au Burundi. Il suffit de voir la multiplication de nouvelles Églises, les unes plus « charismatiques » que les autres.

Il faut dire que l’environnement politique et économique est propice à une telle prolifération. Le désespoir, la paupérisation, pousse la population dans les bras des « prophètes. »

Il faut de toute urgence revenir sur ce principe fondamental de notre Constitution : le respect de la laïcité. Le Burundi est « une République unitaire, indépendante et souveraine, laïque et démocratique… ». Pour parler plus simplement, laisser à « César ce qui est à César ». Aujourd’hui, les versets bibliques se retrouvent mêlés aux discours politiques…

Enfin, plus que jamais, il faut investir dans l’éducation. C’est le moyen le plus sûr pour enrayer cette dynamique vers l’irrationnel. Les « prophètes » profitent de notre désespoir, de nos doutes et surtout de notre ignorance.

Ainsi, savez-vous pourquoi les adeptes de Zebiya ne consomment pas les aliments contenus dans les boîtes de conserve ? Dans cette interview, la « voyante » explique que celles-ci contiennent des « puces électroniques » dangereuses pour les fidèles…


Gilbert Armel Bukeyeneza, un journaliste qui fait honneur au métier

Gilbert Armel Bukeyeneza

Pendant plus de quatre ans, le journaliste d’Iwacu Gilbert Armel Bukeyeneza a suivi le mouvement dit « Zebiya ». Cette femme originaire de Businde (Kayanza) se disait « prophétesse. » Elle affirmait recevoir notamment des messages de la Sainte-Vierge. Zebiya d’abord tolérée par l’Eglise catholique a fini par agacer les autorités ecclésiastiques. Zebiya draine des foules, de toutes catégories, même des intellectuels. Les autorités inquiètes vont finir par interdire les rassemblements de ces milliers d’adeptes sur le site de Businde. Ceux-ci résistent. Le 12 mars 2013, c’est la catastrophe. La police tire sur les adeptes de Zebiya, il y a des morts. Zebiya entre en clandestinité. Gilbert Armel Bukeyeneza, le correspondant du journal Iwacu dans le nord a suivi toutes les péripéties du mouvement. En septembre 2017, il est à Kamanyola où il couvre le massacre de plusieurs dizaines d’adeptes de Zebiya réfugiés au Congo.

Fait rare, Armel Gilbert est quasiment le seul journaliste qui est parvenu à décrocher une interview de Zebiya qui n’a plus fait parler d’elle depuis de nombreuses années.

Des faits racontés avec précision. Un récit extraordinaire. Gilbert Armel Bukeyeneza, aujourd’hui correspondant de Jeune Afrique  fait honneur au métier. Iwacu est fier de toi. La relève est assurée, bravo Armel Gilbert !

Antoine Kaburahe

Forum des lecteurs d'Iwacu

23 réactions
  1. Starfish

    Soon i will post my comments as therealGacece. On a serious note, les commentaires du faux Gacece sont marrants. Il denigre le journaliste avant même de lire son recit. L article de Mr Kabuhare yari ukuturarika. Anyway, thank you Mr Kabuhare we await the article from the investigative journalist.

  2. Gacece

    Vous oubliez le Gacece « tout marche »! Vous pouvez toujours courir!

  3. Anonyme

    Ndagukengurukiye cane gose, cane gose kubw iyo commentaire. Liberte d expression iratandukanye gose nico nokwita libertinage d expression. Merci beaucoup.

  4. Biyago

    Je ne parle pas d’un discours politiquement correct.
    Mais simplement un discours cohérent qui tient compte des circonstances dans lesquelles on le tient.

  5. Mafero

    @Biyago: C’est le CNC qui rougit ou quoi?

  6. Gacece

    Je parlais d’un petit « doute »…

  7. Gacece 3

    @ Gacece(s)
    Les gacece m’étonnent vraiment , il y a donc un gacece nyakuri et un gacece tout court ? Qui est le vrai Gacece au juste ? Désormais je signerais aussi Gacece , et le vrai finira par déguerpir

  8. Gacece

    @KABADUGARITSE
    Ne le remerciez pas trop vite! Il y a des raisons pour lesquels on choisit des pseudos.

  9. Gacece

    @Rurihose
    Je n’ai aucun doute sur le fait que l’autre a volé mon pseudo, et celui (le doute) que vous percevez ne se trouve que dans votre tête.

    Désormais on est deux (ou plus) à l’avoir. Mais même si tous les commentateurs décidaient d’avoir le même pseudo, seul l’authenticité des propos de chacun suffirait.

    Dites! N’auriez-vous pas un petit (tout petit) que ce ne soit pas lui (ou l’autre Gacece)? Qui vient d’écrire ceci? Si oui, félicitez-le! Il a réussi à devenir l’autre sans être vraiment « l’autre autre »! Êtes-vous sûr de cela? Est-il sûr?

    Je crois que nous allons « tous » le garder! Autrement cela me décevrait d’être déçu! Pas vous?

    Concentrez-vous et méditez là-dessus.

  10. Gacece

    Je veux bien qu’on invoque la laïcité de l’État. Mais pour des sectes qui mettent la vie et l’intégrité physique de leurs adeptes, les services de sécurité doivent intervenir.

    Il y a une Église catholique et ses prélats qui ont la charge de déterminer et de qualifier ce qui est miraculeux et ce qui ne l’est pas pour « leur » Église.
    Il en va de même pour les autres religions.

    Dans le cas de Zebiya, elle ne peut pas prétendre travailler pour et au nom de l’Église Catholique. Elle a fondé une secte, et peut-être que cette dernière va s’agrandir pour devenir une nouvelle religion. La plupart des religions ont commencé aimsi. Jésus de Nazareth n’avait que douze apôtres au début!

    Mais pour l’instant, c’est une secte et elle doit être traité comme une secte.

  11. Gacece

    @Il y a un autre détail qu’on donne quand on soummet un commentaire : l’adresse de courrier électronique. Vous y avez accès et vous pouvez le déterminer. J’utilise toujours la même adresse depuis que j’utilise ce pseudo.

  12. Stan Siyomana

    @Kimeneke
    Ko lero wemera ko Zebiya yigisha urukundo, haraho ejo bundi twokumva ko Kimeneke nawe yakurikiye uwo yitwa Zebiya hariya muri Congo (si vous ne l’avez pas deja fait!!!). .

    2

  13. Rurihose

    Mr Kiyago
    Quels sont les commentaires politiquement corrects à publier?
    Que faut il taire d après toi.
    Kibi n ukubesha.
    Ivyo bikubabaza hari naho ari ukuri.
    Erega ntureka kuvuga ko umuntu arwaye amavunja ngo kubera ari mwene wanyu😁😂😀

  14. Biyago

    Ukwo jewe ntahura ibintu, nk’iyi article nta ma commentaire yari akenewe kujako. Ni information batubwira bati le 31 muze musome mwese c’est tout. Ariko ntikibuza kw’abantu bazanyemwo intumbero za politique, abandi batyoza umumenyeshamakuru ataco arashikiriza … ayayayaa
    Bintera kwibaza ikibazo ku bantu bandika ama commentaire. Iyaba vyashoboka hokorwa ikibazo na entretient kugira abantu baronke uburenganzira bwo kwandika ama commentaire kabisa.
    Binyibukije n’ikiganiro « ku nama » co kuri isanganiro, urumviriza aba nye politique bamwe bamwe imvugo zabo ukipfuza gufata bisi ukishikira kwi radiyo ukabasukako amazi akanye bose.
    Muhava mumbwira ngo liberté d’expression mamaa !!!! La liberté d’expression ntibisigura kuvuga tout ce qu’on veut, n’importe quand, n’importe comment, ubibwira n’importe qui.
    Ibinyamakuru, amaradiyo, Murakwiye guhimiriza abantu bakamenya ko mukurikiranwa n’abantu ibihumbi n’ibihumbagiza. Hariho imvugo, ivyiyumviro n’intererano zo kwi rigara, mu kabare canke ahandi bitandukanye n’ivyo tuvugira mwi shengero.

  15. YEDE

    Merci. Esperons que ce journaliste d’un recit extraordinaire a pu contacter l’ancien ministre de l’interieur (Hon Nduwimana Edouard) pour eclairer l’opinion sur le massacre opere par la police. Je ne sais pas si quelqu’un aurait ete coupable pour ce crime.

  16. KABADUGARITSE

    Nari ntangaye kama njo basi! Lol! Merci Antoine.-

  17. Rurihose

    Mr Gacece, le soleil luit pour tout le monde
    L autre Gacece a des doutes métaphysiques comme vous.
    Notre oracle Kaburahe doit l aussi l éclairer😂😁🤣

  18. Rurihose

    Sorry for the 2 errors in the above comment
    Applaudissent
    Exploitent

  19. Rurihose

    Mr Kaburahe
    Il y a des gens haut placés dans la nomenklatura burundaise qui exploite ce filon à fonds
    Lorsque le mainitou déclare qu’il a été choisi de Dieu, des dépités, d3s ministres l’air transfiguré applaudisse
    M7 choisit toujours des versets bibliques pour justifier ses hold up
    L heure est grave

  20. Gertrude

    Nous attendons impatiemment

  21. Gacece

    @Antoine Kaburahe
    Pourquoi répondez-vous à cet autre Gacece, usurpateur de mon pseudonyme? Seriez-vous complice?

    Mais ne vous en faites pas. Je peux l’ignorer et commencer avec un autre.

    Note de la rédaction

    Mais comment voulez-vous que l’on se retrouve dans les pseudonymes ?

    AK

  22. Gacece

    Mr Kaburahe il ne suffit pas de nous dire que ce journaliste est extraordinnaire il faut plutôt nous donner les informations recueillies auprès de Zebiya !!! Le noeud du problème!! L’espoir du retour au pays natal de nos compatriotes !!!
    Du reste ce journaliste n’a rien fait de spécial par rapport à son métier!

    Note de la rédaction

    L’enquête annoncée va paraître ce mercredi. C’est une longue enquête qui demande une bonne mise en page. Attendez de la lire avant de dénigrer. Merci

    AK

  23. Kimeneke

    None bavuganye iki
    Nimumureke jewe nomwumva gusumba nos fameux politiciens birirwa batubesha bigisha urwanko kugira batumvangure.zebiya yigisha urukundo

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

338 utilisateurs en ligne