http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Sécurité

Trois travailleurs de l’Aprodh dans les mains de la police à Gihosha

11-07-2014

Depuis 9h20mn, trois travailleurs de l’Aprodh dont Richard Nimubona, responsable de la région ouest et Zygène Mbonimpa, la fille de P.Claver Mbonimpa, sont dans les mains de la police à Gihosha : « Notre chauffeur allait récupérer un courrier à la Gare du nord. Comme il portait un tee-shirt à l’effigie de P.Claver Mbonimpa, la police l’a arrêté. Et nous sommes allés le voir. Un agent du SNR a appelé le responsable de la police dans la zone nord de la ville de Bujumbura. Celui-ci nous a conduits à son tour à la police de la commune Gihosha », témoigne l’un d’eux.

  10   Vos commentaires
  1. Yewe,jewe ntaco nkivuga,ndumiwe!Mana dusenga!Karashize ingani igihugu banyamansure mukukigira republique bananiere kabisa!!Barundi barundikazi vire hasi rimwe twiyamirize ivyo bintu.Juste une question que je me demande toujours:nimba abo ba police n’abo bategetsi bagirira ibintu nk’ivyo abantu nka Mbonimpa,umuchauffeur wiwe n’umwana wiwe wumva abanyagihugu basanzwe bobo bigenda gute!?Wumva umuntu waruguru canke nyarucari wewe hacura iki!!!!!!!???????

  2. avatar kimeneke

    LES AGENTS DE SATAN NE DÉSARMENT PAS NONE IVYONIBIKI QUEL RÉPUBLIQUE

  3. avatar RUGAMBA RUTAGANZWA

    Apparemment la dictature continue et s’intensifie meme en depit des mises en garde repetees et des alertes lancees de l’interieur comme de l’exterioeur du pays a l’intention du Gouvernement CNDD-FDD…! Ngo akadasizeho kaba kiseman..! Let us wait and see…!

  4. avatar Uwarugwanye

    Encore des bavures policières à Gihosha, qui me rappelle mon ami Datus Nshimirimana? N’ayez pas peur, chers compatriotes activistes ou non de la défense des droits et libertés de l’homme. Cette police qui guette les banalités comme le port d’un effigie se rend ridicule car, dans l’entre temps, des criminels en cols blancs dévalisent les caisses de l’Etat. Je suis sûr que les jours de cette pratique se terminent avec Juin 2015, si les Burundais le décident ainsi. On sait maintenant d’où viennent les ordres de matraquer les citoyens, l’éternel en haut. C’est là-bas même que le pays est malade. Donc, qu’il faut que l’on soigne sérieusement. Et comment? La réponse, dans mon prochain commentaire.

  5. avatar KABUTURA Jerôme

    Bapfunze intama bakareka imyagazi induru ntiboyikira…

  6. avatar KABADUGARITSE

    C’est trop court et incomplet comme information.

    • ceci s’appelle une « alerte » ou flash », juste l’essentiel. On ne peut pas avoir toutes les informations en même temps…

      • avatar NTARUGERA

        Absolument, Mr KABURAHE..Tres professionnel en effet….! Please keep it up..!

  7. reta yaburiwe kera bavuga ko intambamyi ari abanya BURURI ou TUTSI de l’autre coté mais abonabo bazira iki ivyo nivyo bazokwereka IMANA ko arivyo yabatumye? rekura iyo ntama POLICE Nationale nayo nikorere igihugu batungwe nimishahara yabo(d’après JESUS)

  8. Voilà ibikorwa na notre très très professionnelle police que certains sur le forum vont surement faire semblant d’approuver car aucune personne avec un cerveau (iko yoba imeze kwose) yoshigikira vy’ukuri ibintu nk’ivyo.
    Hanyuma ngo turiko turatera imbere!!!HAHAHAHA…

Publicité