http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Sécurité

Spectre d’ « un bain de sang » : 800 Burundais réfugiés au Rwanda

06-04-2015

Le mouvement des ressortissants des provinces du nord du pays qui fuient vers le Rwanda se densifie. Les réfugiés et les administratifs divergent sur les raisons de ce phénomène.

ces réfugiés ont réservé une fin de non-recevoir à l’appel au retour au bercail du ministre Nduwimana ©dr

ces réfugiés ont réservé une fin de non-recevoir à l’appel au retour au bercail du ministre Nduwimana ©dr

« Pas plus tard que ce matin du 6 avril, cent ressortissants de la commune Bugabira ont été empêchés de traverser la Kanyaru, du côté de la commune Ntega pour se réfugier au Rwanda. Ils ont dû contourner le lac Rweru parce que ces derniers temps, la surveillance du mouvement des barques sur le lac a été renforcée». Ce sont des révélations de Révérien Nzigamasabo, gouverneur de la province de Kirundo.

Tout ce monde, allait s’ajouter aux 537 réfugiés qui sont dans le camp de Gashora (province Est du Rwanda) et les 231 déjà accueillis au camp de Nyanza (province Sud), chiffres donnés par les autorités rwandaises et repris par le gouverneur Nzigamasabo. Ce sont des femmes et des enfants pour la plupart, précise-t-il. Peu de réfugiés sont originaires des provinces Muyinga et Ngozi.

Ce samedi 4 avril, accompagnée de la ministre rwandaise en charge des réfugiés et de la gestion des catastrophes, Séraphine Mukantabana, une délégation burundaise a visité les réfugiés du camp de Gashora. Elle comprenait les ministres de l’Intérieur, Edouard Nduwimana, et celle de la Solidarité sociale ainsi que le gouverneur Nzigamasabo.

Ces réfugiés se disent échaudés par les patrouilles nocturnes et par le sport en masse des Imbonerakure. Ils indiquent aussi craindre un bain de sang consécutif à une probable déclaration de la candidature de Pierre Nkurunziza. Selon eux, les armes ont été distribuées parmi les Imbonerakure et les entrainements à leur maniement se feraient dans la forêt de Murehe. Objectif : neutraliser les anti- troisième mandat. Ils excluent l’allégation d’exil pour mobile de la faim dans leurs ménages.

Autre son de cloche chez les officiels burundais

Le gouverneur Nzigamasabo dit qu’il y a belle lurette que l’administration a interdit le sport et les patrouilles des Imbonerakure. Pour deux raisons, il redoute l’intensification du mouvement. D’abord, la sécheresse qui sévit à Kirundo en ce moment et l’ouverture des camps d’accueil au Rwanda. « Les populations peuvent passer la frontière aguichées par le souci de pouvoir se nourrir sans devoir trimer ».

L’ancien député de Kirundo, Jean Baptiste Manwangari appelle au déploiement de l’armée dans cette province.
Jeanne d’Arc Ngendakumana, conseillère nationale au parti Sahwanya-Frodebu Nyakuri et originaire de la province Kirundo invite les femmes, « piliers des ménages », de ne pas fuir leur pays pour des rumeurs. « Une seule journée sans le travail dans les champs est difficilement récupérable », observe-t-elle.

Signalons que ces réfugiés ont réservé une fin de non-recevoir à l’appel au retour au bercail du ministre Nduwimana.

  17   Vos commentaires
  1. dester

    Les tutsis ne doivent pas avoir peur, ils doivent resté calme et je pensent rien ne risque les arrivés. C’est quand tu veut faire de la politique alors que tu es simple citoyen que tous les problèmes du monde t’arrive, le pouvoir n’a aucune pitié partout dans le monde, que ça soit aux USA ou en France, le pouvoir sait mettre ces opposants hors de route, en France DSK et aujourd’hui Sarkozy, aux USA ils ont aussi leur methode mais le plus important c’est de rester à l’ecart de tous celà. J’aimerai aussi ajouté que en Afrique de l’ouest, plus precisement au Ghana le peuple compte peu sur son gouvernement, chacun fait son business et ça les reussit, au Cameroun pareil, mais au Burundi les gens s’attachent au gouvernement, il faut créer vos sources de revenues

  2. JP-K

    Monsieur Antoine Kaburahe
    Directeur des publications IWACU

    Monsieur,

    Je trouve les propos de la personne au pseudo « KAISER » négationnistes et insultants pour les victimes du génocide rwandais en particulier et pour toutes les victimes des violences politiques de masses dans le monde en général. Prétendre que les médias souhaitent  » (…) d’avoir aussi leur petit genocide (comme au Rwanda) » qui est, selon cet individu  » source intarissable de revenus » a de quoi donner froid dans le dos. C’est une insulte à l’intelligence et au débat relevé et constructeur que les médias, dont IWACU, tentent d’insuffler dans les jeunes générations.

    Nul n’a besoin de rappeler l’horreur du génocide rwandais et de tous les massacres à caractère génocidaires perpétrés au Burundi. Que cet individu les traite « de petit génocide source de revenu » est tout simplement révoltant.

    Je demande donc formellement, faute de bannir son adresse courriel, tout au moins de supprimer son message abject, négationniste, destructeur, inutilement insultant et dangereux.

    Je vous prie d’accepter, monsieur le Directeur, mes salutations cordiales.

    JP-K

  3. vuganeza

    Ahubwo bakurikire mwese,kagame ace abaraririza ku mupaka wa ouganda,ntimwishime vyoshika mukazohunga muhumye,ivyo vyo nagahimbo,babwire bose bahunge!!!

  4. KAISER

    Il y a sept ou huit mois, quand on blamait les médias pour la psychose qu’ils engendraient dans la population de Bujumbura rurale (vous vous souvenez des hommes aux longues vestes que seuls les hommes des médias disaient avoir vus), ceux-ci se défendaient en invoquant la liberté d’expression. Le tapage continu sur de présumés imbonerakure, sur lesquels les médias construisent savamment l’image de criminel potentiel (parallélisme avec interahamwe), en vue peut-etre comme le souhaitent certains manipulateurs, d’avoir aussi leur petit genocide (comme au Rwanda), source intarissable de revenus, a ces effets collatéraux très pervers, de créer la panique chez de simples citoyens, qui fuient leurs ménages. Un peu plus de responsabilité dans la confection des nouvelles éviterait ces désagrements. A moins que cette psychose ne soit expressément voulue, pour démontrer la défaillance du pouvoir.

    • JP-K

      @KAISER, en affirmant les médias agissent  » (…) en vue peut-être comme le souhaitent certains manipulateurs, d’avoir aussi leur petit genocide (comme au Rwanda), source intarissable de revenus, (…), vous nous faites découvrir vos pensées sinistres. Si vous ne l’êtes pas, vous n’avez rien de différend avec les génocidaires rwandais et les nazis de ce monde. Vous êtes un négationniste de la pire espèce.

      Vos propos sont tellement insultant que je n’aurais pas hésité de vous dénoncer si vous n’utilisiez pas votre pseudo.
      Je demande donc au modérateur du site IWACU de biffer votre message négationniste qui n’a pas de place dans le débat intellectuel.

      Salut

    • john

      Monsieur Kaizer, vous nous parlez du « petit genocide rwandais, source de revenus. Je ne sais pas de quell groupe social tu es( hutu ou Tutsi dans le langage commun),mais j’ai pitie pour toi. Je voudrais savoir de toi ce que tu qualifies de  » petit genocide ».Tu veux parler du genocide dont on fait l’objet plus d’un million de Tutsis du Rwanda? C’est de ca que tu appelles petit genocide source de revenus? Revenus pour qui? Pour le plus de millions de bebes( je te souhaite ne pas en avoir), d’enfants, de femmes, de viellards, de handicapes, de malades mentaux, de foetus encore dans le ventre de leurs meres) que des gens comme toi ont jete dans le latrines, dans les lacs et rivieres, sur les multiples collines du Rwanda, les fosses communes? Tu es un miserable. C’est le seul qualificatif que tu merites.

  5. Mutwaro J

    Cessez de taquiner svp, l’exil n’est jamais une option premiere, s’ils ont quitte c’est qu’ils sont menaces par les Imbonerakure! La vie en camp de refugies n’est pas une bonne chose a experimenter. How on earth, do you explain why the borders are being controlled by the militia Imbonerakure? The law is here to be violated by CNDD FDD! Why do you want to rule and violate the bases of the political power? The police and the military aren’t enought for this? The EAC, the AU and the UN should be ready to intervene now, tomorrow could be too late! Very scary indeed, how can the president give 30 days « to bring back home the refugies » while weapons are being distributed without him saying a single word about it? Bring them back for the massacre??? Hunger, no, we all used to this for the past 10 years.

  6. dester

    Les compatriotes fuit parce que des propagandistes leurs disent de fuir à travers leur radio et les médias q’ils contrôlent. Le plus drôle est que ces gens qui mentent a ces réfugiés vivent eux au Burundi et n’ont certainement pas envie de fuir car ils savent bien qu’ils n’y a pas de risque mais il le font pour des intérêts bien précise.

    • Tamo

      Ces armes distribuees, ces Imbonerakure formes pour tuer en RDC (Kiliba-ondes) et dans les forets burundaises, et qui controllent deja les frontieres du nord (dis, la police, les militaires n’existent pas) terrorisent la population depuis des semaines. Nduwimana, il semblerait qu’il a deja ses visas pour l’afrique du sud, que voule-vous raconter?

      • dester

        Quand ont va à l’ecole c’est pour apprendre, il faut savoir distinguer rumeurs et vértiés, c’est deux choses différents

  7. kimeneke

    Terakamo onu namakungu kubera génocide ya adolphe babuza abantu guhunga kugira baze bakwize igitigiri shetani yabasavye

  8. vuganeza

    Ariko hari abantu batwenza,abo bitesheje ingo zabo ngo bagiye kwa kagame,bibagiye ko n’abanyamulenge habananiye bagarutse kubana nabo mwita imbonerakure,tuzoba turaba iyo bizoherera!

  9. Kirinyota

    Franchement, je suis triste de voir mes compatriotes fuir leur chère patrie à cause des ventriotes qui veulent verser du sang pour s’accrocher au pouvoir. Nduwimana a osé dire qu’ils ont fui la famine et alors si c’est comme ça , pourquoi il ne leur a pas apporté au moins un sac de riz ou de haricots. Que Dieu protège le BURUNDI, qu’il nous éloigne de ces égoïstes, méchants , corrompus, assassins etc. Qu’ils aillent crever à LAHAYE; ou GUANTANAMO. Ils ne méritent pas mpimba d’ailleurs

  10. Claude

    Il n y aura pas de troisieme mandat. Nkurunziza nabiwe nibavyumve kuko bariko bata umwanya wabo. Le Burundi aura un autre president kuva le 26 aout 2015.

  11. mandela

    Mpejeje kwumva ivyo Umuntu yitwa Burikukiye avuze kuri rema. none nanje ndagiye ni ukuri. C’est un brute, bete et tres mechant. Ngo imva na za monuments zabo muri societe civile bazozubaka mu ngo zabo kweli. Et Claude nkurunziza acquiessait tout au long de l’émission. Ariko rero aba bibonye aba journaliste ba mille colline bari bafunganywe na ba mugesera mugihe intera hamwe zafashe imipanga bari en liberté a kigali. mille colline a préparé le génocide itumira abantu nka ba burikukiye et la fin est connue. Claude aha turakuburiye. tuzoza ku kuraba dans la cage des accusés twitwengera mama yangu. tout gouvenement qui a préparé un génocide contre son peuple en est sorti perdant. et la fin est celui laaaaaaaaa……………..Gumabutumira ba burikukiye na ndombolo ubabaza utubazo two gukokeza, nous on enregistre , eeeeeeeeeheeeeeeee!

  12. Matwi

    Ewe Burundi bwanje!!! None hageze naho bacunga abantu bashaka kwihungira? Ivyo navyo n’ibiki?

  13. Bizos

    Des enfants vont encore passer leurs jours dans des camps de réfugiés. Nkurunziza devrait se ressaisir, s’il a été béni pour diriger le Burundi ça lui apportera des malédictions (ce que je lui souhaite pas) si des gens doivent souffrir pour qu’il s’accroche. J’ai mal au cœur de voir mes compatriotes fuir ce pays. Nkurunziza devrait se sentir premier responsable des malheurs de ces pauvres qui ne demandent qu’à manger ce qu’ils ont récolté tranquillement.
    Vous avez aussi une part de responsabilité si vous êtes pour sa 3è candidature, car vous soutenez aussi ceux qui terrorisent ceux qui sont contre ou qui provoquent le départ pour l’exil de ceux qui ont peur de la terreur mise en place par les partisans du 3è mandat.

Publicité