Politique

Rentrée parlementaire : neuf projets de loi à étudier, dont celui sur la CVR

Le président de l’Assemblée nationale a révélé la liste des projets de loi qui seront étudiés au cours de la première session de 2014. C’était ce lundi 3 février à Kigobe.

Bureau de l’Assemblée Nationale ce 3 février 2014 ©Iwacu
Le bureau de l’Assemblée Nationale ce 3 février 2014 ©Iwacu

Comme annoncé, les trois textes qui font déjà polémiques sont inscrits à l’agenda. Il s’agit du projet de loi portant révision de certaines dispositions de la Constitution, celui portant Création, Mandat, Composition, Organisation et Fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation ainsi que celui portant Création de la Cour Spéciale des Terres et autres Biens. Les deux derniers textes seront votés à la majorité des 2/3 des députés. Pour l’adoption du projet de loi portant modification de certaines dispositions de la Constitution, le vote favorable des 4/5ème des députés est requis. Or, tous les autres partenaires du parti Cndd-Fdd à l’hémicycle (l’Uprona, le Frodebu-Nyakuri et les Batwa) ont déjà déclaré leur farouche opposition au texte proposé par l’exécutif.

A part les trois projets de loi, se trouve à la première place le projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de la Convention de l’Union Africaine sur la Protection et l’Assistance aux Personnes Déplacées en Afrique (Convention de Kampala). Ce projet de loi est cher à l’honorable Bonaventure Niyoyankana qui a toujours demandé sa ratification.

Autres textes à étudier

Le projet de loi portant prévention, Protection et Répression des Violences Basées sur le Genre ; celui portant ratification par la République du Burundi des Actes Finals de la Conférence Régionale des Radiocommunications chargée de planifier le service de radiodiffusion numérique de Terre dans certaines parties des régions 1 et 3, dans les bandes de fréquences 174-230MHZ et 470-862 MHZ(CRR-06) ainsi que celui portant ratification par la République du Burundi de la Convention relative aux Droits des Personnes Handicapés et son Protocole Facultatif  figurent en bonne place sur la liste soumise à l’Assemblée Nationale.
Il faut ajouter le projet de loi portant suppression du pourvoi en cassation devant la Cour suprême et attribution de compétence aux Cours d’Appel pour les affaires relatives aux terres rurales ainsi que le Projet de loi portant ratification de l’Accord-cadre de Coopération dans le Bassin du Fleuve Nil.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Blabla

    @Emmanuel Nibizi
    “ça ne sert à rien de voter des lois qui violent les droits de l’homme.”

    Quel homme, mon ami?

  2. Emmanuel Nibizi

    ça ne sert à rien de voter des lois qui violent les droits de l’homme.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

COMESA, l’imbroglio

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur COMESA, l’imbroglio

Difficile de comprendre la communication qui se fait entre Bujumbura et le secrétariat général du Comesa, Marché commun de l’Afrique orientale et australe. Pendant plus d’une année, Bujumbura se prépare à accueillir le Sommet des Chefs d’Etat de la Communauté. (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

422 utilisateurs en ligne