Économie

Parcem : «Gare à la mauvaise gestion du secteur minier !»

26/01/2018 Edouard Nkurunziza 1

«Mal géré, le secteur minier débouche sur une crise politique», a déclaré Faustin Ndikumana, président de la Parcem. C’était ce jeudi 25 janvier lors d’une conférence de presse sur l’extraction des minerais.

Faustin Ndikumana : «la classe non-gouvernementale en convoite elle-aussi la gestion».

Il insiste sur l’orientation des rentrées de ce secteur. Les ressources minières profitent souvent aux dirigeants au grand dam du reste de la population. «Ils en profitent pour changer leur train de vie».  Par la suite, la classe non-gouvernementale en convoite elle-aussi la gestion. Ainsi, il en résulte une instabilité politique, des conflits, etc.

D’après cet activiste de la société civile, les revenus des minerais doivent être au service des secteurs porteurs de croissance. En l’occurrence, le domaine agricole. Citant le rapport de l’Isteebu de 2014, il assure que celui-ci rapporte 40% du PIB.

M. Ndikumana appelle à la vigilance dans les contrats : «Ils peuvent être biaisés, déséquilibrés au profit des multinationales». Celles-ci sont tellement outillées dans la tricherie.

En outre, il met l’accent sur le travail en synergie. Ainsi, le ministère de l’Energie et des Mines doit collaborer avec ceux des Finances, de l’Environnement et l’Office burundais des recettes. Cela entraînera l’accroissement des rendements.

Faustin Ndikumana soutient que c’est par cette voie que des défis liés à l’extraction des minerais peuvent être levés. Notamment, le respect des droits d’indemnisation pour les communautés expropriées et la maîtrise des transactions illicites.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Rurihose

    Même les pauvres paysans expropriés ne sont pas indemnisés et vous parlez de gestion transparente.
    Cher Faustin, tu te crois en Suede ou en Norvège?
    Cessez de rêver.😂😂😊

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Ntega-Marangara, le devoir de mémoire

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Ntega-Marangara, le devoir de mémoire

15 août 1988- 15 août 2018, trente ans viennent de passer après la crise sanglante qui a endeuillé les communes de Ntega (Kirundo) et Marangara(Ngozi). Hélas, à ce jour, la lumière n’est pas faite sur ces événements tragiques. Des questions (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

879 utilisateurs en ligne